Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder
Log on
You are a donor
Log on
You are a project leader
Log on

Le sport au service de toutes les causes

Élevée au rang de grande cause nationale en cette année de Jeux Olympiques et Paralympiques, l’activité physique et sportive est une cause qui mobilise la Fondation de France et les fondations abritées depuis plus de 20 ans. Le sport est en effet un puissant levier d’action au service de toutes les causes d’intérêt général. Depuis 2003, près de 1 000 projets ont été mis en œuvre pour un montant total de près de 10 millions d’euros.

« Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris sont une formidable vitrine des valeurs et des bénéfices du sport tant sur le plan individuel que collectif. Ces événements doivent servir de catalyseur pour amplifier l'impact social du sport et en faire un levier puissant de solidarité et d’inclusion pour tous. Convaincue de la puissance du sport, la Fondation de France a choisi depuis longtemps d’en faire un outil transverse, présent dans ses actions dédiées à la santé, aux personnes âgées, à la lutte contre les discriminations, ou encore à l’aide aux plus vulnérables. Nous sommes fiers d’accompagner ces initiatives de terrain qui, par l’activité physique et sportive, favorisent l’inclusion sociale », souligne Alexandre Giraud, directeur de l’Action philanthropique de la Fondation de France.

Les bienfaits de l’activité physique sur la santé physique et mentale ne sont plus à prouver : prévention de nombreuses maladies, lutte contre la récidive et la rechute, bien-être physique et moral, lutte contre l’obésité, développement des capacités des enfants et des adolescents… L’activité physique permet de répondre à de nombreux enjeux de santé publique. La Fondation de France soutient ainsi de nombreux projets qui encouragent et facilitent l’inscription du sport au sein de parcours (santé, social, éducatif…), au service de toutes et tous, et ce dès le plus jeune âge. C’est par exemple le cas de l’association Los Sautaprats, située dans les Pyrénées-Atlantiques, qui propose des ateliers de gymnastique adaptée aux enfants à partir de 12 mois (« chinòt gym ») ou d’éveil gymnique pour les enfants dès 3 ans.

los sautaprats image legendeeAtelier d'éveil gymnique organisé par l'association Los Sautaprats.

Le sport permet également de se réapproprier son corps et de le remettre dans une dynamique de mouvement, de plaisir et d’estime de soi. Un précieux atout pour le travail de reconstruction des corps et des esprits blessés, qui ont subi des traumatismes, des violences ou sont en situation de grande vulnérabilité. C’est le cas des femmes accompagnées par l’association Fight for Dignity, qui associe cours de karaté et suivi médical et social afin de les aider à reprendre confiance en elle, à se réapproprier leur corps, et de mener à leur rythme leur reconstruction.

Au-delà de ses bienfaits pour la santé physique et mentale, le sport constitue un levier très efficace au service de l’inclusion et de la réduction des inégalités : « Il crée des passerelles, enjambe les différences et renforce la cohésion sociale grâce à des activités qui rassemblent », rappelle Aurélie Martin. L’association Entourage, qui favorise l’inclusion des personnes en situation de grande précarité, vient par exemple de créer Entourage Sport pour les personnes vivant dans la rue. Pratique d’activités sportives collectives, organisation d’événements sportifs et rencontres avec des athlètes de haut niveau, création d’emplois par le sport… sont autant d’actions qui aident les personnes en difficulté à reprendre confiance en elles et à recréer des liens avec les autres.

« Le sport est un puissant vivier d’innovations sociales. Il permet à chaque personne de construire son identité, de gagner en autonomie et de devenir une meilleure version d’elle-même. Nous devons changer notre regard sur le sport et l’utiliser délibérément comme un levier de transformation de la société », déclare David Blough dans son documentaire XXI – Le sport des solutions . Ce film, qui a bénéficié du soutien de la Fondation de France, met à l’honneur cinq initiatives à travers le monde qui démontrent les vertus du sport comme source de réalisation de soi et vecteur de cohésion sociale.

lacoste image legendeeSéance d'initiation à la pratique du golf pour les des jeunes issus des quartiers populaires, organisée conjointement par la Fondation Lacoste et la la Fédération Française de Golf. ©Fondation Lacoste

Dans son dernier documentaire La Conquête de l’espace, l’ancienne internationale de football Nicole Abar explique à quel point la motricité peut aider les filles à trouver leur place et à s’affirmer : « Encourager la motricité des filles, les aider à conquérir l’espace, est un enjeu fondamental qui a du mal à émerger comme une cause prioritaire et à être vraiment pris au sérieux. Pourtant, je pense que cela constitue l’une des causes racines de l’inégalité femmes/hommes. On ne construit pas la même personnalité selon notre manière de se mouvoir et d’occuper l’espace lorsqu’on est enfant. »

Réinventer les schémas éducatifs en y intégrant les vertus de la pratique sportive est un autre axe d’action de la Fondation de France. Les valeurs de persévérance, de rigueur, de dépassement de soi et de respect de l’autre, centrales dans le sport, sont en effet des bases solides qui aident les enfants à grandir et à se construire. Elles permettent aux jeunes de mieux appréhender les sujets de discrimination, de déconstruire très tôt certains stéréotypes pour mieux accepter les différences et les considérer comme une richesse. L’association Graines de footballeuses lutte par exemple contre les idées reçues en accompagnant les petites filles dès 3 ans dans la pratique du football.

Aurelie Bresson Flamme image legendeeAurélie Bresson, Présidente de la Fondation Alice Milliat, participant au relais de la flamme olympique le 25 juin 2024 à Besançon. ©Fondation Alice Milliat

Près de 50 fondations abritées sont spécialement engagées sur cette cause et soutiennent de multiples actions mobilisant toute la palette des bienfaits du sport. La Fondation Alice Milliat soutient par exemple des projets destinés à améliorer la visibilité des athlètes féminines et à encourager toutes les femmes à prendre leur place sur le terrain.

De son côté, la Fondation Lacoste entend favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes grâce au sport. Elle soutient par exemple la Fondation Gol de Letra, implantée au Brésil et en France, qui agit au travers d’activités sportives diverses pour apporter aux jeunes, notamment issus des favelas au Brésil, des clés pour s’épanouir et devenir de futurs citoyens.

Fitness Park image legendeeOrganisation d'une activité sportive par la Fondation Fitness Park et l'association Comme les autres, à destination des personnes en situation de handicap. ©Comme les autres

Les fondations Fitness Park et MMA Solidarités soutiennent quant à elles de nombreuses actions en faveur de l’insertion et de la reconstruction par le sport, notamment pour les personnes en situation de handicap.

Découvrir les actions et les personnalités engagées en faveur du sport au service de l’intérêt général :


 #CAUSEDUMOIS\SPORT - JUILLET 2024

→ Raí : « Le sport est un moteur idéal de transformation sociale »
La conquête de l'espace, un documentaire pour promouvoir la pratique sportive des filles

Accès utilisateur
Mon Espace
Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder

Log on
You are a donor

Log on
You are a project leader
Log on