Adolescence : attention, virage difficile !

Adolescence : attention, virage difficile !

Le passage de l’enfance à l’âge adulte est toujours un moment sensible. Cette période de mutation peut être douloureuse, et le mal-être s’exprime souvent par des conduites à risques.
 
La priorité : repérer et orienter rapidement ces jeunes vers des professionnels qualifiés. Pour prévenir des crises et agir sur les symptômes avant qu'ils ne se chronicisent.
Le programme en bref
Soutenir les jeunes en souffrance psychique

Suicides et tentatives de suicide, troubles du comportement alimentaire, consommation de drogue, d’alcool et de tabac, addiction aux jeux vidéo, repli sur soi… le « mal-être » adolescent peut prendre des formes multiples, et parfois très dangereuses.

Le suicide des adolescents en France ? Si le phénomène est heureusement en recul depuis plus de dix ans, notre pays reste l’une des nations européennes les plus touchées : le suicide représente encore 16% des décès des 15-25 ans.

La « crise d’adolescence » ne doit jamais être prise à la légère. D’autant qu’un accompagnement précoce permet souvent de dénouer les situations à risques. Mais les jeunes expriment rarement une demande d’aide. C’est pourquoi depuis janvier 2016, notre intervention cible particulièrement des actions articulées autour du parcours de soins, pour permettre un repérage plus rapide et une meilleure prise en charge des adolescents et des jeunes adultes.

Notre objectif est double :

• favoriser l’accès aux dispositifs de soins et permettre la création de passerelles entre les différents acteurs intervenant auprès de la jeunesse.
• soutenir les parcours de soins pour développer une continuité de prise en charge et éviter les ruptures dans les différents aspects de la vie des adolescents et des jeunes adultes.

L'interview

« 

Etre aux côtés des ados, pour leur équilibre mental

»

Trois questions à

Dominique Lantiez Présidente du comité Santé des jeunes

Notre action en images