Patrimoine : pour la préservation de notre mémoire collective

Sauvegarder le patrimoine, c’est sauvegarder la mémoire d’un lieu et de ses habitants, l’identité d’un territoire.
 
Pour identifier les bâtiments à préserver et pour financer des restaurations de qualité, les fondations abritées par la Fondation de France s’engagent.
Sauvegarder le patrimoine, c’est sauvegarder la mémoire d’un lieu et de ses habitants, l’identité d’un territoire.
 
Pour identifier les bâtiments à préserver et pour financer des restaurations de qualité, les fondations abritées par la Fondation de France s’engagent.

La France regorge de constructions anciennes, à forte valeur patrimoniale… souvent en danger. Pour les propriétaires et pour les communes, l’entretien de ce patrimoine est lourd. Ces fondations abritées sensibilisent les différents acteurs à l’urgence d’entreprendre des opérations de valorisation, et participent au financement des travaux de restauration essentiels à leur conservation.

Certaines ciblent des « trésors » locaux, comme la Fondation Soregies, mobilisée pour la protection du patrimoine local des communes de la Vienne : rénovation d’un vitrail, d’un puits communal, d’une chapelle funéraire, d’un lavoir…

D’autres participent à la protection de Monuments Historiques, comme la Fondation pour la sauvegarde de La Collégiale de Thann, en Alsace, classée Monument Historique en 1841.