Espace Presse

Service presse

01 44 21 87 47
Standard
01 44 21 31 00
solidarite-antilles-090917.jpg
04/01/2018
Solidarité nationale pour les Antilles : 4 mois après

Saint-Martin, Saint-Barthélemy, la Guadeloupe, la Dominique, Cuba et Haïti, autant d’îles frappées par les ouragans en septembre dernier. Quatre mois après, l’urgence n’est pas terminée, la reconstruction démarre doucement et les populations antillaises ont toujours besoin de soutien. Axelle Davezac, directrice générale de la Fondation de France, se rend du 4 au 7 janvier à Saint-Martin, le territoire français le plus touché par l’ouragan Irma.

banniere-reveillons-2.jpg
13/12/2017
Réveillons de la Solidarité : pour que Noël soit une fête pour tout le monde !

La France compte aujourd’hui plus de 5 millions de personnes isolées1, soit 10 % des Français. Si elle s'avère pesante au quotidien, cette solitude peut être particulièrement difficile à vivre au moment des fêtes de fin d’année, synonymes de partage en famille ou entre amis. La Fondation de France soutient de nouveau en 2017 les Réveillons de la Solidarité. Un moment de convivialité pour les personnes en difficulté qui sont associées à sa préparation, que ce soit pour la décoration, le repas ou les animations.

solidarite-antilles-090917.jpg
04/12/2017
Solidarité nationale pour les Antilles : 3 mois après

Trois mois après le passage des ouragans sur les îles antillaises, les besoins des habitants et des entreprises, en particulier à Saint-Martin, restent importants. L’action de la Fondation de France se poursuit afin de répondre à l’évolution de la situation sur place. Sur les 12 millions d’euros collectés grâce à la générosité des Français, près de 4 millions ont d’ores et déjà permis d’agir aux Antilles, en complémentarité de l’action des collectivités locales et de l’Etat.

banniere-cp-transmission.jpg
17/11/2017
La transmission, un engagement important pour plus de 9 Français sur 10

 Une étude exclusive de la Fondation de France

Savoir-faire, compétences, valeurs, traditions… sont les notions que les Français associent spontanément à l’idée de transmission. Même si elle reste essentielle au sein du cercle familial, les résultats de notre étude montrent que 53 % d’entre eux sont prêts à transmettre au-delà de leurs proches. Un premier pas vers la philanthropie !

Pages