Dynamiques territoriales

Certains territoires cumulent les difficultés : enclavement, désindustrialisation, retraits des services publics… qui accélèrent la désertification.
Pour contrer ce cercle vicieux, le programme Dynamiques territoriales fait le pari de l’intelligence collective des habitants. Il encourage et accompagne les initiatives locales, sur 6 territoires expérimentaux.
Certains territoires cumulent les difficultés : enclavement, désindustrialisation, retraits des services publics… qui accélèrent la désertification.
Pour contrer ce cercle vicieux, le programme Dynamiques territoriales fait le pari de l’intelligence collective des habitants. Il encourage et accompagne les initiatives locales, sur 6 territoires expérimentaux.
Le programme en bref
Les citoyens : moteurs des dynamiques territoriales !

Qui connaît mieux les besoins et les caractéristiques d’un territoire que ceux qui y vivent et y travaillent ? Pour permettre aux acteurs locaux – habitants, associations, entreprises locales, collectivités – de co-construire des réponses adaptées aux enjeux de leur quartier, de leur ville, de leur communauté de communes ou encore de leur département, la Fondation de France a décidé, en 2013, de lancer une expérimentation baptisée Dynamiques territoriales.

Le concept : favoriser l’émergence d’idées innovantes, collectives, qui ont le potentiel d’améliorer la vie quotidienne, de créer du lien et de faire naître de nouvelles formes de solidarités, puis accompagner ces idées, du concept à leur réalisation. Garages solidaires, travail alternatif, monnaies virtuelles, jardins partagés… Depuis 2014, plus de 400 idées et projets ont été accompagnés sur les 6 territoires pilotes.

Dans le contexte de crise provoquée par la COVID-19, la Fondation de France est plus que jamais convaincue que des réponses adaptées pour des modèles plus justes et plus durables doivent s’inventer localement, au plus près des besoins et des réalités des territoires.

L’apparition de nouveaux besoins liés à la crise COVID et l’amplification des inégalités confirment la nécessité absolue de poursuivre les actions menées sur les territoires actuellement concernés par Dynamiques Territoriales.

Pour 2020, quatre appels à idées et à projets sont à nouveaux ouverts

  • Vendanges d’idées, pour la Haute-Gironde et le Libournais - jusqu’au 23 septembre pour un jury début décembre ;
  • Pétillantes initiatives, pour le Saumurois et les Vallées d’Anjou - jusqu’au 28 septembre pour un jury début décembre ;
  • Mécanique des idées, pour Mulhouse et son agglomération - jusqu'au 5 octobre pour un jury début novembre ;
  • Tissages d’initiatives, pour le Nord Isère - jusqu'au 23 novembre pour un jury début décembre.

La Fondation de France portera une attention particulière :

  • A la pertinence et à la faisabilité des idées et projets proposés, au regard des nouvelles priorités ayant émergé dans le contexte de la crise sanitaire.
  • Aux projets qui proposent des transitions vers de nouveaux modèles et de nouvelles façons de faire, pour rendre la société globalement plus résiliente.

Arrivés au terme de l'expérimentation, les deux appels à idées et projets initiaux, Hors-Piste (Hautes-Alpes) et Mine d’idées (Lens-Liévin Hénin-Carvin) sont désormais clos. Sur le territoire du bassin minier, la Fondation territoriale des Lumières, sous l’égide de la Fondation de France, a pris le relais du programme Dynamiques territoriales en 2018. Sur le territoire des Hautes Alpes, la Fondation de France Méditerranée continue à suivre de très près les projets structurants qui ont émergés pendant les 5 années d’expérimentation.

    L'interview

    « 

    On laisse la liberté à chaque territoire de tâtonner, d'inventer son propre programme

    »

    Floriant Covelli Directeur du département Développement territorial

    Restons unis pour aider les plus vulnérables

    Notre action en images