home-liban.jpg

Urgences

Solidarité Liban : la Fondation de France lance à un appel à la générosité

12/08/2020

Au Liban, une double explosion a dévasté le port de Beyrouth et une partie de la ville, faisant au moins 190 morts et 6500 blessés. Un bilan qui s’alourdit plus les jours passent. La Fondation de France lance un appel à la générosité pour venir en aide à la population.​

C’est une déflagration d’une rare violence qui a retenti mardi 4 août au port de Beyrouth et dans ses environs. Stockée dans un bâtiment, une cargaison de 2750 tonnes de nitrates d’ammonium serait à l’origine de cette explosion meurtrière. Les images diffusées en boucle par les télévisions du monde entier montrent des scènes apocalyptiques, laissant augurer un bilan humain et économique beaucoup plus grave. Des habitations ont été entièrement soufflées, des carcasses de voitures jonchent les rues détruites, plongeant la population dans l’effroi et dans le souvenir des années les plus noires du Liban.

Situé près du centre-ville, le quartier portuaire est très peuplé, abritant de nombreux immeubles résidentiels et bureaux. C’est aussi au port qu’est stockée une part importante des denrées alimentaires, des médicaments, des réserves énergétiques. Un désastre supplémentaire dans ce pays déjà fortement fragilisé par une grave crise politique, économique et sociale.

illus-beyrouth1.jpg

Vue sur le port, centre de la double explosion, et les quartiers dévastés de Gemmayze et Mar Mikhael. © Lucien Lung

Faire un don par chèque

Envoyez votre chèque à :

Fondation de France
Solidarité Liban
60509 Chantilly Cedex

en libellant votre chèque à l’ordre de Fondation de France – Solidarité Liban​

Une catastrophe qui frappe un pays déjà en crise

La monnaie nationale a perdu 80% de sa valeur en quelques mois et l’envolée des prix, notamment des biens de première nécessité, touche de plein fouet les plus vulnérables. Le taux de pauvreté approche les 50% de la population.

Depuis 2016, la Fondation de France est présente au Liban, aux côtés d’associations locales qui viennent en aide aux populations. Forte de son expérience, elle lance un appel à dons pour soutenir les habitants les plus vulnérables.


Il s’agira prioritairement :

  • d’apporter une aide sociale et psycho-sociale aux habitants les plus touchés
  • de soutenir la relance de l’activité économique, notamment en venant en aide aux petits commerçants et aux moyennes et petites entreprises
  • d’aider à la réhabilitation de l’habitat. Selon les autorités, un premier bilan fait déjà état de 300 000 personnes sans-abri.

Pour cela, la Fondation de France s’appuie sur ses partenaires locaux qui œuvrent déjà sur le terrain afin de reconstruire durablement un pays déjà profondément marqué par les guerres et les crises politique et économique. Dans un partenariat inédit, l’Agence française de développement (AFD) s’associe à la Fondation de France et doublera le montant des dons collectés pour cette opération*.  

Présente lors de nombreuses catastrophes (AZF en 2001, Tsunami en Asie du Sud-est en 2004, Haïti en 2010, Népal en 2015, Antilles en 2017, Aude en 2018…), la Fondation de France sait agir dans l’urgence et faire preuve de réactivité et d’agilité pour identifier les meilleures actions de terrain et venir ainsi en aide aux populations sinistrées de façon coordonnée avec les autres acteurs. Une aide qui s’inscrit dans la durée, la Fondation de France accompagnant les associations pour une reconstruction durable, respectueuse des réalités et ressources locales.

*Dans la limite de deux millions d'euros.

Faire un don

vignette-almamouja.jpg

Témoignages

Beyrouth: relancer au plus vite l’économie locale

La Fondation de France soutient l’association Al-Majmoua, une ONG locale qui propose des aides directes sous forme de-micro-dons et d’accompagnement personnalisé aux professionnels indépendants et aux petits commerçants. Ils racontent l’ampleur des dégâts.

> Lire la suite