beyrouth-home.jpg

Urgences

Solidarité Liban : découvrez les actions de la Fondation de France sur le terrain

01/02/2021

Dès le lendemain de l’explosion meurtrière qui a frappé Beyrouth le 4 août 2020, la Fondation de France a lancé un appel à la générosité pour venir en aide à la population sinistrée. Depuis, 3 millions d’euros ont été collectés pour appuyer le travail, immense, effectué sur le terrain par des acteurs de la société civile libanaise et de solidarité internationale.

La double explosion qui est survenue sur le Port de Beyrouth le 4 août 2020 est, à l’échelle mondiale, l’une des plus violentes explosions industrielles des 100 dernières années. Les derniers bilans font état de 204 morts, 6500 blessés, 300 000 déplacés et des destructions, plus ou moins importantes, sur un rayon de près de 10 km. Ce drame est venu fragiliser un pays déjà exsangue, déstabilisé par une année de crises (financière, économique et sanitaire), et mettre à genou une population déjà très appauvrie. 

illus-urgence-liban-44.jpg

Vue sur le port de Beyrouth où a eu lieu l'explosion © Lucien Lung 

Les besoins pour reconstruire le pays, panser durablement les plaies de ce traumatisme et relancer l’économie sont considérables. La Fondation de France, présente depuis 4 ans déjà auprès d’associations locales, a su se mobiliser pour identifier les besoins et soutenir, dès la mi-août, grâce à la générosité des donateurs français, des actions d’urgence et de post-urgence déployées par une société civile engagée.

En janvier 2021, soit un peu plus de 6 mois après l’explosion, une vingtaine de projets avait déjà été identifiés, soutenus, et en partie déployés pour un budget de près de 1,5 million d’euros. La Fondation de France s’est également associée à l’Agence Française de Développement, qui a doublé les montants collectés, et accompagne dans la durée certaines des actions engagées.

Pour ses actions, la Fondation de France a retenu quatre axes d’intervention prioritaires. 

  • Apporter une aide sociale et psycho-sociale aux habitants les plus touchés 

La double explosion du Port de Beyrouth a touché des quartiers et des populations particulièrement vulnérables et déjà considérablement affaiblis par la crise économique. Elle a été vécu par tous, y compris ceux ayant connu la guerre civile, comme un évènement extrêmement traumatique – les surprenant dans leur quotidien. La Fondation de France leur apporte aujourd’hui un appui psycho-social, en renforçant les capacités d’écoute et d’action d’associations locales engagées, entres autres, dans la santé mentale, la lutte contre le suicide ou la protection de l’enfance.

illus_liban.jpg

L'explosion a provoqué un choc psychologique chez nombre d'habitants de Beyrouth qui ont besoin d''être accompagnés. © Lucien Lung 

  • Soutenir la relance de l'activité économique

Des quartiers entiers de Beyrouth ont été sinistrés, entraînant la fermeture de nombreux commerces de proximité, déjà fortement mis à mal par la crise économique et sanitaire. En soutenant la rénovation et la réouverture de petites entreprises, la Fondation de France cherche à maintenir ce qui constitue souvent l’unique revenu de familles entières et à revitaliser une vie de quartier fortement perturbée par l’explosion. Réhabilitation de vitrines, reconstitution de stocks, annulation d’échéances de micro-prêts, formations en gestion… les actions des partenaires de la Fondation de France sur le terrain sont multiples pour soutenir la relance économique.

illus_liban-relance.jpg

De petits commerces dévastés vont recevoir une aide financière pour pouvoir rouvrir. © Lucien Lung 

  • Réhabiliter l’habitat de particuliers et des bâtiments collectifs

Les destructions et dégâts matériels causés par l’explosion sont innombrables, en particuliers dans les quartiers de Quarantina, Gemmayzé, Mar Mikhaël ou Burj Hammoud. La Fondation de France s’engage donc à financer la rénovation de logements occupés par des personnes en situation de forte vulnérabilité mais aussi à maintenir des services essentiels, et de la cohésion sociale en participant à la réhabilitation de locaux associatifs, de bibliothèques, ou en contribuant à la formation en patrimoine des professionnels impliqués dans la reconstruction de Beyrouth.

illus_liban-logement.jpg

L'aide de la Fondation de France va permettre à 500 familles de retrouver un logement décent.  © Lucien Lung 

  • Faciliter la coordination sur le terrain

Avoir une bonne connaissance des initiatives menées pour répondre, dans l’urgence, aux besoins de la population beyrouthine après le 4 août est essentiel afin de garantir une bonne coordination des acteurs, une information transparente auprès des bénéficiaires et une allocation efficace des ressources. La Fondation de France soutient donc Lebanon Support, qui en tant que centre de ressources sur et pour les organisations de la société civile actives au Liban, a dressé et publié une cartographie exhaustive des initiatives en cours.

Elle appuiera également une étude d’évaluation post-urgence menée par Amel International et le fi nancement de microprojets via la Guilde Européenne du Raid.

Faire un don par chèque

Envoyez votre chèque à :

Fondation de France
Solidarité Liban
60509 Chantilly Cedex

en libellant votre chèque à l’ordre de Fondation de France – Solidarité Liban​

Dans un partenariat inédit, l’Agence française de développement (AFD) s’associe à la Fondation de France et doublera le montant des dons collectés pour cette opération, dans la limite de deux millions d'euros.

elonguenesse2.jpg

Portrait

Elisabeth Longuenesse, présidente du comité Solidarité Liban

> Lire le portrait