Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder
Log on
You are a donor
Log on
You are a project leader
Log on

Nos missionsRecherche médicale et santé

Santé et accès aux soins à l'international

Nos missionsRecherche médicale et santé

Santé et accès aux soins à l'international

La pandémie de Covid 19 a remis en lumière les profondes inégalités dans l’accès à l’information médicale, aux soins et aux traitements, entre pays pauvres et pays développés. La Fondation de France et plusieurs des fondations qu’elle abrite soutiennent des projets ciblés, dans les régions du monde les plus démunies, pour réduire ces inégalités.

Dans le domaine de la santé hors du territoire métropolitain, la Fondation de France a choisi notamment d’agir dans la lutte contre le VIH. 38 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, dont deux-tiers en Afrique subsaharienne. En France, certains territoires comme les départements français d'Outre-Mer - Mayotte, Antilles et Guyane - connaissent une situation alarmante. Avec son programme « Sida, santé et développement », la Fondation de France se concentre sur l’égalité hommes/femmes et la prise en compte de toutes les identités de genre dans la lutte contre la maladie, pour la prévention et l'accès aux soins.

Les préjugés, accélérateurs d’épidémie

L’inégalité entre les sexes demeure un accélérateur de l’épidémie. Les questions liées à la contraception, au dépistage, au partage du statut sérologique, au suivi des traitements… restent trop souvent « une affaire de femmes ». De plus, la norme hétérosexuelle entraîne encore souvent le rejet d’autres pratiques sexuelles ou d’autres identités (homosexuelles, bisexuelles, transgenres), repoussant davantage les personnes concernées hors des dispositifs de prévention et de soins… Autant de facteurs qui font des inégalités de genre, un facteur d’expansion de l’épidémie de VIH/sida.

La crise sanitaire liée au covid, et notamment le confinement, ont amplifié ces inégalités. Plus que jamais, le programme répond à l’urgence sanitaire en promouvant les axes suivants :

  • la prévention des conduites à risques auprès des jeunes : information, accès à la contraception, mais aussi réflexion sur les sexualités, le consentement…
  • la prévention et la prise en charge des violences basées sur le genre ;
  • le renforcement de l’autonomie des femmes et de la connaissance de leurs droits ;
  • l’implication et la responsabilisation des hommes dans la lutte contre le sida et leur accès au dépistage et aux soins ;
  • le renforcement des capacités des associations sur la prise en compte des inégalités de genre et de leurs conséquences sur l’épidémie.

Depuis 2006, plus de 280 projets ont été financés à hauteur de 9 millions d’euros.

Prendre en charge les effets du stress post-traumatique

Autre sujet de santé majeur à l’international : les troubles liés au stress post traumatique, dans les régions affectées par des crises aigües (catastrophe naturelle, industrielle, conflits…). La Fondation de France répond présent face aux situations d’urgence, en donnant toujours la priorité à la reconstruction de long terme. Celle-ci concerne l’habitat ou les activités économiques… mais aussi les personnes, et notamment les plus jeunes, souvent durablement déstabilisées par le traumatisme vécu. Les programmes de réponse aux catastrophes intègrent donc systématiquement une dimension santé mentale : activités pédagogiques ou culturelles pour identifier les enfants et les jeunes les plus touchés, accompagnement des parents pour reconnaitre les troubles de leurs enfants ; écoute et prise en charge psychologique, aide aux personnels associatifs en première ligne dans la réponse aux catastrophes…

Aux Antilles, par exemple, à la suite des ouragans qui ont dévasté Saint Martin et Saint Barthelemy, la Fondation de France a organisé, avec l’aide d’experts bénévoles, des ateliers de sensibilisation et de formation à la gestion des troubles psycho traumatiques. Au Liban, elle soutient entre autres une hotline d’écoute et d’accompagnement psychologique porté par l’association Embrace, etc.

Par ailleurs, plusieurs fondations abritées à la Fondation de France agissent dans le domaine de la santé, particulièrement la santé des femmes, des mères et des enfants (Fondation Maternité sans risque, Fondation Salins ou Fondation Médecins du Monde) comme dans le domaine de la formation en médecine humanitaire et de l’aide médicale d’urgence (Fondation Alima)…

L'interview de Véronica Noseda, membre du comité Sida, santé et développement

Contact 

logo contact

L'équipe du programme

Une question ? Besoin de précisions sur notre action pour cette cause ? 
Envoyez un mail à l'équipe du programme.

Contacter

La pandémie de Covid 19 a remis en lumière les profondes inégalités dans l’accès à l’information médicale, aux soins et aux traitements, entre pays pauvres et pays développés. La Fondation de France et plusieurs des fondations qu’elle abrite soutiennent des projets ciblés, dans les régions du monde les plus démunies, pour réduire ces inégalités.

Dans le domaine de la santé hors du territoire métropolitain, la Fondation de France a choisi notamment d’agir dans la lutte contre le VIH. 38 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, dont deux-tiers en Afrique subsaharienne. En France, certains territoires comme les départements français d'Outre-Mer - Mayotte, Antilles et Guyane - connaissent une situation alarmante. Avec son programme « Sida, santé et développement », la Fondation de France se concentre sur l’égalité hommes/femmes et la prise en compte de toutes les identités de genre dans la lutte contre la maladie, pour la prévention et l'accès aux soins.

Les préjugés, accélérateurs d’épidémie

L’inégalité entre les sexes demeure un accélérateur de l’épidémie. Les questions liées à la contraception, au dépistage, au partage du statut sérologique, au suivi des traitements… restent trop souvent « une affaire de femmes ». De plus, la norme hétérosexuelle entraîne encore souvent le rejet d’autres pratiques sexuelles ou d’autres identités (homosexuelles, bisexuelles, transgenres), repoussant davantage les personnes concernées hors des dispositifs de prévention et de soins… Autant de facteurs qui font des inégalités de genre, un facteur d’expansion de l’épidémie de VIH/sida.

La crise sanitaire liée au covid, et notamment le confinement, ont amplifié ces inégalités. Plus que jamais, le programme répond à l’urgence sanitaire en promouvant les axes suivants :

  • la prévention des conduites à risques auprès des jeunes : information, accès à la contraception, mais aussi réflexion sur les sexualités, le consentement…
  • la prévention et la prise en charge des violences basées sur le genre ;
  • le renforcement de l’autonomie des femmes et de la connaissance de leurs droits ;
  • l’implication et la responsabilisation des hommes dans la lutte contre le sida et leur accès au dépistage et aux soins ;
  • le renforcement des capacités des associations sur la prise en compte des inégalités de genre et de leurs conséquences sur l’épidémie.

Depuis 2006, plus de 280 projets ont été financés à hauteur de 9 millions d’euros.

Prendre en charge les effets du stress post-traumatique

Autre sujet de santé majeur à l’international : les troubles liés au stress post traumatique, dans les régions affectées par des crises aigües (catastrophe naturelle, industrielle, conflits…). La Fondation de France répond présent face aux situations d’urgence, en donnant toujours la priorité à la reconstruction de long terme. Celle-ci concerne l’habitat ou les activités économiques… mais aussi les personnes, et notamment les plus jeunes, souvent durablement déstabilisées par le traumatisme vécu. Les programmes de réponse aux catastrophes intègrent donc systématiquement une dimension santé mentale : activités pédagogiques ou culturelles pour identifier les enfants et les jeunes les plus touchés, accompagnement des parents pour reconnaitre les troubles de leurs enfants ; écoute et prise en charge psychologique, aide aux personnels associatifs en première ligne dans la réponse aux catastrophes…

Aux Antilles, par exemple, à la suite des ouragans qui ont dévasté Saint Martin et Saint Barthelemy, la Fondation de France a organisé, avec l’aide d’experts bénévoles, des ateliers de sensibilisation et de formation à la gestion des troubles psycho traumatiques. Au Liban, elle soutient entre autres une hotline d’écoute et d’accompagnement psychologique porté par l’association Embrace, etc.

Par ailleurs, plusieurs fondations abritées à la Fondation de France agissent dans le domaine de la santé, particulièrement la santé des femmes, des mères et des enfants (Fondation Maternité sans risque, Fondation Salins ou Fondation Médecins du Monde) comme dans le domaine de la formation en médecine humanitaire et de l’aide médicale d’urgence (Fondation Alima)…

L'interview de Véronica Noseda, membre du comité Sida, santé et développement

Contact 

logo contact

L'équipe du programme

Une question ? Besoin de précisions sur notre action pour cette cause ? 
Envoyez un mail à l'équipe du programme.

Contacter

Actualités

30 nov. 2020

Une action globale pour lutter à la fois contre la pandémie de VIH et de Covid-19

L’année 2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19, qui a particulièrement impacté les personnes vulnérables parmi lesquelles celles vivant avec le VIH : difficulté d’accès aux soins, rupture de traitements, perte de revenus… 


30 nov. 2020

Une action globale pour lutter à la fois contre la pandémie de VIH et de Covid-19

L’année 2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19, qui a particulièrement impacté les...


05 août 2020

Les actions soutenues par le programme Sida pendant la crise Covid-19

La crise sanitaire n’a pas épargné l’Afrique. Dans ce cadre, nous avons soutenu 11 partenaires de...


16 juin 2020

Genre et VIH : 10 ans de projets innovants

Aujourd’hui dans le monde, plus de 37 millions de personnes vivent avec le VIH. Pour lutter...


19 déc. 2019

Lutte contre le sida : impliquer les hommes

En Côte d’ivoire, le centre Solidarité Action Sociale (SAS) assure la prise en charge des...


Actualités

30 nov. 2020

Une action globale pour lutter à la fois contre la pandémie de VIH et de Covid-19

L’année 2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19, qui a particulièrement impacté les personnes vulnérables parmi lesquelles celles vivant avec le VIH : difficulté d’accès aux soins, rupture de traitements, perte de revenus… 


30 nov. 2020

Une action globale pour lutter à la fois contre la pandémie de VIH et de Covid-19

L’année 2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19, qui a particulièrement impacté les...


05 août 2020

Les actions soutenues par le programme Sida pendant la crise Covid-19

La crise sanitaire n’a pas épargné l’Afrique. Dans ce cadre, nous avons soutenu 11 partenaires de...


16 juin 2020

Genre et VIH : 10 ans de projets innovants

Aujourd’hui dans le monde, plus de 37 millions de personnes vivent avec le VIH. Pour lutter...


19 déc. 2019

Lutte contre le sida : impliquer les hommes

En Côte d’ivoire, le centre Solidarité Action Sociale (SAS) assure la prise en charge des...


Appel à projets

Image

Les associations de lutte contre le sida ont aujourd’hui largement conscience de l’impact de ces inégalités homme-femme sur les populations qu’elles accompagnent. Cependant, elles peinent encore parfois à tirer, à partir de constats généraux, des déclinaisons pratiques efficaces.

Sida, santé et développement : genre et VIH

La Fondation de France souhaite soutenir des projets qui réduisent les inégalités dans les rapports sociaux, interroger et déconstruire les représentations sur les sexualités et la place de chacun(e), renforcer les capacités et l’autonomie des femmes, tout en favorisant la participation des hommes dans ces processus,

Soumettre un projet

 
 

Appels à projets

Image

Les associations de lutte contre le sida ont aujourd’hui largement conscience de l’impact de ces inégalités homme-femme sur les populations qu’elles accompagnent. Cependant, elles peinent encore parfois à tirer, à partir de constats généraux, des déclinaisons pratiques efficaces.

Sida, santé et développement : genre et VIH

La Fondation de France souhaite soutenir des projets qui réduisent les inégalités dans les rapports sociaux, interroger et déconstruire les représentations sur les sexualités et la place de chacun(e), renforcer les capacités et l’autonomie des femmes, tout en favorisant la participation des hommes dans ces processus,

Soumettre un projet

En images

Projets soutenus

Donnez à la cause qui vous tient à coeur

Nous nous engageons à ce que votre don soit utilisé de la manière la plus efficace possible dans le ou les domaines de votre choix.

Donnez à la cause qui vous tient à coeur

Nous nous engageons à ce que votre don soit utilisé de la manière la plus efficace possible dans le ou les domaines de votre choix.
Accès utilisateur
Mon Espace
Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder

Log on
You are a donor

Log on
You are a project leader
Log on