Prisons : pour une réinsertion durable

63% des détenus libérés de prison en « sortie sèche », sans accompagnement, récidivent dans les 5 ans.
La Fondation de France soutient les initiatives pour améliorer les chances de réinsertion des personnes condamnées, dans l’intérêt de toute la société !
63% des détenus libérés de prison en « sortie sèche », sans accompagnement, récidivent dans les 5 ans.
La Fondation de France soutient les initiatives pour améliorer les chances de réinsertion des personnes condamnées, dans l’intérêt de toute la société !
Le programme en bref
Retrouver sa place dans la société

Avec la crise sanitaire, un coup de frein a été donné aux activités en prison, indispensables pour lutter contre l’oisiveté et la promiscuité, et pour accompagner la construction d’un projet de réinsertion.

Dans ce contexte, le programme Prison s’est mobilisé pour soutenir les associations qui accompagnent les sortants et qui aménagent leurs projets face aux impératifs sanitaires.

Car la réinsertion reste un enjeu de société majeure. La prison concerne en priorité des populations jeunes, sous-qualifiées, présentant des problèmes de santé et d’addiction. L’essentiel des détenus sont incarcérés pour des peines courtes et moyennes (1 à 2 ans), et le passage par la prison accélère souvent leur désocialisation.

Contre ce cercle vicieux, des solutions existent, des expérimentations que le programme Prison encourage autour de 3 axes :

  • Accompagner la personne à la fin de sa détention : en préparant sa sortie en amont de la libération, puis en aval, par un accompagnement global visant la reconstruction d’un projet de vie (hébergement, formation, emploi, vie sociale, santé…)
  • Soutenir et accompagner l’insertion sociale de personnes condamnées à des sanctions alternatives à l’incarcération, comme les Travaux d’intérêt général, les placements à l’extérieur, les projets associés à la détention sous bracelet électronique, etc.
  • Maintenir le lien social des détenus, et leurs relations avec leurs proches, en facilitant les visites familiales dans des conditions dignes, et en accompagnant le travail des détenus sur la question de la parentalité.

Prérequis des projets soutenus : la coordination de tous les acteurs (médicaux, éducatifs, sociaux…), indispensable pour appréhender les difficultés que peuvent rencontrer des personnes condamnées.

En outre, le programme Prisons soutient des démarches visant à changer le regard sur la prison et sur la réinsertion, comme le film « Après l’ombre », ou le spectacle « Fresnes en scène », avec le théâtre de l’Odéon.

L'interview

«

Préparer la sortie pour une réinsertion durable

»

Franck Tanifeani Président du comité Prisons

Restons unis pour aider les plus vulnérables

Notre action en images