Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder
Log on
You are a donor
Log on
You are a project leader
Log on

Solidarité Turquie-Syrie : un an d’actions au plus près des besoins

05 Fév.2024

Le Sud de la Turquie et le Nord de la Syrie ont été frappés le 6 février 2023 par deux séismes d’une ampleur exceptionnelle, faisant plus de 50 000 morts et des centaines de milliers de blessés et de personnes sans-abri. Un an plus tard, la situation humanitaire est toujours très tendue et les besoins demeurent considérables dans les deux pays. Plus de 120 000 donateurs (particuliers, entreprises et fondations abritées) ont répondu à l’appel à la générosité lancé par la Fondation de France qui a pu ainsi collecter 13,5 millions d’euros.

Il y a un an, les deux séismes qui frappaient le Sud de la Turquie et le Nord de la Syrie dévastaient des zones souvent très pauvres et marquées par des conflits internes importants. La Fondation de France a lancé un appel à la solidarité pour venir en aide aux centaines de milliers de personnes dont la vie a basculé. Ses principes d’intervention : venir en aide aux populations les plus vulnérables et s’appuyer sur les organisations locales à même d’agir au plus près des besoins. Durant cette année, elle s’est concentrée sur la réponse aux besoins de première nécessité, de mise à l’abri ou encore de santé, notamment auprès des personnes les plus vulnérables : enfants, femmes, personnes âgées ou handicapées, populations isolées, minorités, etc... La Fondation de France a déjà consacré près de 6 millions au déploiement de 57 actions dans les deux pays.

L’enjeu aujourd’hui est de contribuer à la reconstruction des régions sinistrées et de favoriser la relance économique, notamment agricole.

Répondre aux besoins de première nécessité

Pour répondre aux besoins élémentaires des personnes touchées par le séisme, la Fondation de France soutient des projets comme celui porté par une association* au Nord de la Syrie, en lien avec les autorités locales, pour fournir une source d’eau potable aux 39 villages environnants. Cela garantira un accès à l’eau plus durable que la distribution par camion-citerne.  En Turquie, l’ONG TOKTUT établit des systèmes de purification dans les villes-conteneurs, pour répondre aux besoins en eau potable des personnes sinistrées dans les zones les plus touchées : Hatay, Gaziantep et Adıyaman.

En Syrie, près de la moitié de la population est en insécurité alimentaire. Dans les villes d'Idleb et d’Afrin au Nord-Ouest du pays, la Fondation de France soutient une association locale* qui distribue des paniers alimentaires à 2 500 familles, soit près de 12 500 personnes dont 6 000 femmes et 650 enfants.

Parce que l’éclairage des centres d’accueil est également fondamental, la Fondation de France soutient plusieurs initiatives pour les équiper en groupes électrogènes. Dans la ville de Jinderes, à la frontière de la Turquie, devenue un lieu de refuge très important pour de nombreux syriens, les associations locales* travaillent en collaboration avec les autorités pour fournir de l’éclairage. 20 camps d’accueil, où vivent plus de 2000 familles, ont ainsi été équipés en lampadaires solaires. 450 unités d'éclairage ont été déployées dans les rues principales, tentes et installations publiques.

Protéger les plus vulnérables

Afin d’améliorer l’accès aux services de santé, la Fondation de France a contribué à l’achat de matériel médical au sein de l’hôpital de la ville syrienne d'Afrin, ainsi qu’à l’organisation de services de santé mentale et de soutien psychosocial. Elle a également soutenu l’association turque MEDAK qui a déployé des cliniques mobiles afin de venir en renfort des établissements de santé endommagés. Ces cliniques mobiles sont principalement situées dans des zones rurales de onze provinces frappées par le tremblement de terre. Elles permettent d’accompagner 5 000 femmes, d’assurer le suivi des grossesses et de vacciner les enfants. Cette association a également développé une application de santé mobile pour faciliter l’accès aux soins des populations réfugiées.

Pour aider les femmes en situation de précarité, la Fondation de France soutient par exemple une association qui suit une centaine de femmes syriennes vulnérables vivant seules avec leurs enfants dans la ville d’Idleb. Elles bénéficient d’ateliers et de formations qui les aideront ensuite à trouver une activité durable génératrice de revenus. En Turquie, la fondation KAMER construit un centre de vie dans la ville d’Adıyaman afin d’accueillir 7 500 filles, femmes, personnes âgées et femmes handicapées, migrantes et réfugiées. Des espaces de travail, d’aide psychosociale et des aires de jeux pour les enfants sont aussi prévus.

Des femmes syriennes bénéficient de cours de poterie pour favoriser leur retour à l'emploi. © D.R.

Plusieurs actions sont destinées aux enfants : ils sont plus de 6 millions d’enfants (près de 2,5 millions en Turquie et 3,7 millions en Syrie) à avoir été touchés par les deux séismes. L’association Yeced œuvre notamment auprès des enfants syriens réfugiés en Turquie, particulièrement fragilisés. Elle leur apporte un soutien psychologique mais aussi du matériel scolaire et un encadrement pédagogique.
Dans les zones rurales turques, l'unité mobile d'apprentissage d'AÇEV Child Friendly Centerse se rend dans cinq villages ayant un accès limité à l’éducation, afin d'assurer aux enfants une continuité pédagogique et des activités dans un environnement sécurisé. En Syrie, dans les villes d’Alep et d’Azaz, une association* soutenue par la Fondation de France propose un soutien psychosocial à près de 70 enfants qui ont perdu leurs parents à la suite du tremblement de terre. Il s'agit de les accompagner et les aider à dépasser leurs traumatismes par le biais de différentes activités telles que le dessin, la musique ou l'écriture.

vignette banniere TSDes enfants syriens bénéficient d'un soutien psychologique qui passe notamment par des ateliers de dessin. © D.R.

Contribuer à la reconstruction et la relance économique

Parmi les projets de reconstruction soutenus, celui de l'ONG turque IBC qui prévoit de réaliser une quarantaine de maisons préfabriquées dans la ville de Kirikhan. Avec l’intervention de professionnels du bâtiment, les familles participent à la construction de leur propre maison (menuiserie, plâtrerie, travaux de finition…). Les dépenses de construction sont prises en charge et les bénéficiaires du projet deviendront propriétaires de leur maison. Il s’agit d’un projet unique et pionnier en Turquie, réalisé en collaboration avec les institutions publiques.

Dans le Nord-ouest de la Syrie, une des zones les plus touchées par le tremblement de terre, un programme de relance de l’activité agricole a été lancé. L’objectif est d’améliorer la résilience et la sécurité alimentaire des populations vulnérables grâce à la production et à la distribution d'intrants agricoles locaux.

  • ces associations ne peuvent être citées, par mesure de sécurité.

 

 

Accès utilisateur
Mon Espace
Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder

Log on
You are a donor

Log on
You are a project leader
Log on