Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder
Log on
You are a donor
Log on
You are a project leader
Log on
Les sentiers des possibles : se reconstruire par la randonnée

Les sentiers des possibles : se reconstruire par la randonnée


A Grenoble, l’association CoMet’ - Coopération, Médiation, Ethnologie – aide les femmes victimes de violence à reprendre confiance en elles et à s’émanciper, par la pratique de la randonnée.

Lever des freins avec la montagne comme tremplin

L’association CoMet’ organise des sorties en montagne pour aider les femmes victimes de violence à se reconnecter à soi, à la nature, au monde. Grâce au programme Les Sentiers des possibles, l’association leur propose des randonnées hebdomadaires, sur une journée ou en séjour. Pour l’association, soutenue par la Fondation de France, le changement de milieu peut avoir un effet déclencheur et contribuer à lever de nombreux freins pour ces femmes fragilisées. Ces sorties en montagne offrent la possibilité d’un espace-temps particulier, construit pour et avec elles, et riche en expériences partagées. Les immersions dans la nature permettent également une déconnexion mentale et une réduction du stress lié aux conditions de vie des participantes et à l’environnement urbain. « Marcher permet de me vider la tête et de me détendre, la nature me permet aussi d’oublier mes soucis et de respirer l’air frais », témoigne Gina, 46 ans, marcheuse depuis presque un an.

 

 

Faire émerger l’appartenance à un groupe afin de rompre le sentiment d’isolement

Les femmes victimes de violences souffrent pour la plupart d’isolement, de perte de confiance en soi, en leurs capacités physiques avec une perception de leur image corporelle fortement dégradée. L’objectif est de leur donner, par cette activité, les moyens d’apprendre à se repérer, se fixer un itinéraire, grimper, s’entraider pour atteindre le but fixé.

Chaque immersion en montagne est l’objet d’un projet collectif : les itinéraires et objectifs de marche sont discutés collectivement pour favoriser les dynamiques de groupe, l’autonomie, les prises de décisions individuelles et collectives. Les techniques d’orientations cherchent à développer la confiance en soi. Les activités de découverte du milieu environnant permettent de se familiariser avec un territoire, souvent méconnu, afin de s’y sentir à sa place. « J’adore la nature, elle me permet de renaître. J’adore aussi ce groupe, être ensemble, entre femmes, ça fait du bien », ajoute Estelle, 27 ans, qui marche depuis 4 mois avec l’association CoMet’. Les temps d’échanges permettent de prendre du recul sur les expériences vécues, ancrer les apprentissages, pour les transformer en leviers d’action. Ensemble, les participantes découvrent les forces de l’entraide et de la solidarité.

Favoriser l’émancipation et l’autonomie

Ces sorties en milieu naturel sont associées à des ateliers de médiation : groupes de paroles et animations permettent de favoriser la recherche de solutions collectives et individuelles face aux problématiques du quotidien. Près de 20 femmes sont concernées lors de chaque randonnée.

« A la Fondation de France, nous considérons le sport comme un outil thérapeutique pour aider des femmes particulièrement vulnérables à se reconstruire », souligne Aurélie Martin, responsable du programme Sport, Santé, Insertion qui soutient Comet’. Parce que le sport permet de lutter contre le stress et l’anxiété, de renforcer les capacités cardiovasculaires, d’améliorer la confiance en soi et de renforcer les liens sociaux, la Fondation de France s’attache à faciliter l’accès à la pratique sportive aux populations les plus fragiles comme les femmes victimes de violence et les personnes malades. « Dans notre société, l’isolement des femmes est une réalité, particulièrement celles qui sont en situation de vulnérabilité. Nos territoires de montagne constituent un lieu ressource pour développer leur autonomie et renforcer leur pouvoir d’agir. A Grenoble, l’association CoMet’ réalise un travail particulièrement exemplaire en partenariat avec l'association Paleop'terre », témoigne Delphine Allarousse, déléguée de la Fondation de France Centre-Est.

Les Sentiers des possibles en images


POUR ALLER PLUS LOIN

→ Découvrez le programme Sport, Santé et Insertion
→ Les actions du programme « Femmes et sport : vers un nouveau départ ! »

Accès utilisateur
Mon Espace
Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder

Log on
You are a donor

Log on
You are a project leader
Log on