Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder
Log on
You are a donor
Log on
You are a project leader
Log on
Fondation pour la Comédie-Française : faire revivre la magie de Molière

Fondation pour la Comédie-Française : faire revivre la magie de Molière

Avec la « Saison Molière », la Fondation pour la Comédie-Française créé l’événement et témoigne d’un beau dynamisme au sortir de la crise sanitaire.

En cette année 2022, la Comédie-Française est à la fête. A l’occasion du 400ème anniversaire de la naissance de Molière, une programmation exceptionnelle dédiée au maître de la maison est proposée jusqu’au 25 juillet. Au programme : une sélection des pièces phares ou moins connues de l’auteur, proposées dans de nouvelles mises en scène, mais aussi des lectures, des rencontres, des expositions et des diffusions en ligne ou en direct au cinéma.

Le Malade imaginaire mise en scène Claude Stratz Christophe Raynaud de Lage
Le Malade imaginaire, mise en scène Claude Stratz © Christophe Raynaud de Lage, coll. Comédie-Française

Soutien indispensable à la vie et au rayonnement de l’institution parisienne, la Fondation pour la Comédie-Française,  abritée à la Fondation de France, a largement contribué à la réussite de ces festivités. « Après deux années de crise sanitaire, c’est un rendez-vous qui tombe à pic ! Fêter Molière nous offre l’opportunité de rassembler tous les amateurs de théâtre et de la langue française, témoigne Marie-Claire Janailhac-Fritsch, présidente de la Fondation pour la Comédie-Française. Grâce à la fidélité, de nos donateurs et de nos mécènes, qui ont continué à nous soutenir en dépit des périodes de fermeture et de l’annulation de nombreuses représentations, cette saison Molière offre une programmation à la hauteur de l’événement. »

Créée en 2016, la Fondation intervient autour de trois axes. Tout d’abord, le soutien à la création artistique pour enrichir le répertoire (classiques oubliés, versions inédites, nouvelles pièces) et permettre des adaptions et des mises en scène originales. La diffusion à un large public grâce aux tournées, aux programmations audiovisuelles et aux actions pédagogiques et sociales (scolaires, étudiants, moins de 28 ans, champ social…). Et enfin la mise en valeur du patrimoine du théâtre et de sa collection exceptionnelle (archives ouvrages, tableaux, sculptures, maquettes…). 

Inédit ! Le Tartuffe dans sa version censurée

Pour la Saison Molière, la Fondation pour la Comédie-Française a ainsi pu enrichir la programmation de quelques pépites. Parmi les projets soutenus, la création de Tartuffe ou l’Hypocrite, dans sa version originelle de 1664, interdite après la première représentation. Elle a été reconstituée grâce au travail de « génétique théâtrale » mené par l’historien Georges Forestier qui précise que ce Tartuffe s’est trouvé censuré par Louis XIV, qui ne pouvait d’un côté se faire le héraut de l’orthodoxie catholique et de l’autre permettre à son comédien-auteur préféré de représenter sur son théâtre parisien une telle satire des dévots. La pièce que nous connaissons depuis, Le Tartuffe ou l’Imposteur, est une version modifiée en 1669, assouplie et étendue à cinq actes quand la première n’en comprenait que trois.

Autre action emblématique de la Fondation en faveur du patrimoine cette fois : la restauration du siège en cuir de Molière, une pièce phare du mobilier de la maison, qui après avoir été remis en état pendant plusieurs semaines, est aujourd’hui exposé dans une vitrine de verre pour le plus grand plaisir des amoureux de Molière.

Charles camoin La Croisée des chemins à Ramatuelle vers 1957

Le Tartuffe ou l'Hypocrite, mise en scène Ivo van Hove © Jan Versweyveld, coll. Comédie-Française

 

Accès utilisateur
Mon Espace
Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder

Log on
You are a donor

Log on
You are a project leader
Log on