Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder
Log on
You are a donor
Log on
You are a project leader
Log on
Journées Littoral et Mer 2022 : quels enjeux pour les littoraux face au changement climatique

Journées Littoral et Mer 2022 : quels enjeux pour les littoraux face au changement climatique

Les 9 et 10 juin, la Fondation de France organise les Journées Littoral et Mer 2022 à La Rochelle. En partenariat avec La Rochelle Université, l’initiative Sea’ties de la plateforme Océan & Climat et l’association nationale des élus du littoral (Anel), cette édition met l’accent sur les défis auxquels sont confrontés les villes et territoires côtiers, pour lutter contre les effets du changement climatique.

Encourager les échanges

Engagée sur les questions environnementales, la Fondation de France organise depuis 2016 des rencontres territoriales dans le cadre de son programme Littoral et Mer. Cette année, c’est à La Rochelle, capitale européenne de la Mer en 2022, qu’elle a convié porteurs de projets, scientifiques, élus, gestionnaires des territoires, représentants de la société civile et usagers des territoires littoraux. L’objectif : partager les bonnes pratiques, croiser les regards et les expertises, notamment de la science et de la société civile pour imaginer les solutions d’aujourd’hui et de demain face au changement climatique et son impact sur les territoires côtiers.

Placées sous le thème « Adaptation des villes et territoires côtiers face au changement climatique : quel devenir ? », ces journées vont permettre à près de 200 participants de travailler sur des enjeux majeurs tels que l’urbanisation des côtes, la restauration des écosystèmes lagunaires, la création d’un observatoire intégré des risques côtiers d’érosion submersion… Des visites de terrain sont également organisées. Par exemple, dans le quartier Port-Neuf de La Rochelle, où la tempête Xynthia a mis en avant la fragilité des côtes, les participants pourront voir les travaux de protection (enrochement, murets) mis en place par le chantier du programme d’actions de prévention des inondations pour faire face aux risques de submersion. Autre visite : le Marais d’Yves, une réserve naturelle avec une barrière littorale vulnérable à la submersion et à l'érosion, pour laquelle une digue de second rang a été construite pour protéger les voies de chemin de fer et d’autoroute. Deux exemples, deux solutions, l'une de défense pure et l'autre, en laissant la mer évoluer librement dans les terres, montreront différentes options d’adaptation des villes face au changement climatique et les enjeux que ces solutions soulèvent.

Le littoral et la mer : des écosystèmes menacés

Car il y a urgence à agir : le niveau de la mer a augmenté de plus de 20 centimètres au cours du XXe siècle, et ce phénomène se poursuit à un rythme qui s’accélère. D’ici 2100, le niveau marin s’élèvera d’un mètre, à des endroits où l’érosion côtière s’accentue et où la population est la plus dense et continue d’affluer. Pour les communes, les villes côtières, et leurs territoires, les enjeux sont colossaux : la sécurité des populations et des activités économiques, la protection des infrastructures et des ports, la préservation des zones naturelles, sont autant de questions qu’il faut résoudre tout en informant et en impliquant l’ensemble de la population et des acteurs concernés.

Depuis plus de 50 ans, la Fondation de France et de nombreuses fondations abritées sont mobilisées en faveur de la sauvegarde du littoral. La Fondation Léa Nature, située à la Rochelle, soutient par exemple des actions de dépollution des littoraux avec l’association Wings of the Ocean. Nettoyage des plages et des littoraux, revalorisation des déchets, missions en mer, l’objectif est de sensibiliser la population sur les dangers et conséquences de la pollution plastique sur la biodiversité marine. La fondation accompagne également l’association E.C.O.L.E de la Mer dans la mise en place d’animations pédagogiques à destination des enfants, pour favoriser leur implication dans la préservation de la biodiversité marine rochelaise. Développer la conscience écologique et l’engagement citoyen est également l’un des objectifs de la Fondation Linktogether qui soutient la création d’observatoires littoraux citoyens et l’organisation d’expéditions scientifiques en mer avec Astrolabe Expeditions. Ces initiatives visent à améliorer les connaissances et les interactions océan/climat en embarquant tous les citoyens qui souhaitent s’impliquer dans la préservation de l’environnement marin. Enfin, la Fondation Cabestan soutient l’ONG Bloom pour des actions de sensibilisation à la protection des océans auprès de différentes publics : mise en place de conférences, d’expositions, d’ateliers pédagogiques. L’association intervient notamment auprès de classes primaires dans le cadre du programme de L’École de la philanthropie, soutenue par la Fondation de France et les Fondations Edmond de Rothschild.

 

Charles camoin La Croisée des chemins à Ramatuelle vers 1957
© Astrolabe Expeditions

La recherche participative pour penser et agir collectivement

Depuis 2011, le programme Littoral et Mer de la Fondation de France permet d’explorer des solutions durables de protection et d’adaptation des territoires côtiers en encourageant les partenariats entre les sciences et la société civile. L’enjeu : favoriser une réflexion collective en réunissant des personnes engagées qui ne se côtoient pas forcément habituellement, identifier et déployer des solutions concrètes de gestion de ces territoires sensibles pour répondre aux multiples défis qui concernent le devenir des écosystèmes des espaces côtiers et maritimes. En plus de dix ans, près de 200 actions en faveur de la protection du littoral et de la mer, ont été soutenues.

Exemples : le projet Plages Vivantes, soutenu depuis 2017, a été créé par des chercheurs pour mesurer et comprendre l’impact du changement climatique et des activités humaines sur la laisse de mer. Constituée d’algues et de débris animaux, la laisse de mer représente une nourriture importante pour de nombreux oiseaux. Elle freine également l’érosion des plages. En faisant appel à des écoliers pour effectuer la collecte des données, ce programme propose une manière ludique de connecter les citoyens aux enjeux de gestion et de conservation du littoral. Le projet REVE Cot rassemble, quant à lui, des scientifiques issus de diverses disciplines (sciences physiques, sciences naturelles, sciences humaines). Il vise à explorer par la réalité virtuelle, l’impact de la montée des eaux sur les villes côtières. Outre la cartographie de l’inondation marine et continentale, cette recherche fait émerger des réflexions sur l’urbanisme possible des villes côtières de demain. 

Pour voir la video, vous devez accepter les cookies pour une publicité ciblée dans les Paramètres des cookies
Accès utilisateur
Mon Espace
Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder

Log on
You are a donor

Log on
You are a project leader
Log on