Bourses aux jeunes majeurs sans soutien familial

Près de 15% des 18-25 ans vivent sous le seuil de pauvreté. Poursuivre des études, accéder à une formation professionnelle, obtenir son premier logement…  Comment s’en sortir sans soutien familial ?
A l’heure où la crise sanitaire se double d’une crise sociale qui touche particulièrement les moins de 25 ans,  la Fondation de France se mobilise pour aider ces jeunes. 
Près de 15% des 18-25 ans vivent sous le seuil de pauvreté. Poursuivre des études, accéder à une formation professionnelle, obtenir son premier logement…  Comment s’en sortir sans soutien familial ?
A l’heure où la crise sanitaire se double d’une crise sociale qui touche particulièrement les moins de 25 ans,  la Fondation de France se mobilise pour aider ces jeunes. 
Le programme en bref
Aider les jeunes à l’heure où se construit leur avenir

Généralisation des études supérieures, difficultés d’accès au premier emploi et au logement… l’autonomie financière des jeunes adultes est de plus en plus tardive. Et pour ceux qui n’ont pas de soutien familial, cette entrée dans la vie d’adulte est un cap difficile, avec le risque de basculer dans la pauvreté.

Or parfois un « coup de pouce » permet de changer la donne : qu’il s’agisse de passer le permis de conduire ou de financer une formation professionnelle, l’objectif est le même : accompagner ces jeunes adultes dans leurs projets de vie, les aider à réaliser leurs rêves et à prendre un bon départ !

La Fondation de France attribue des bourses, en complément des aides de « droit commun », à des jeunes âgés de 18 à 25 ans, privés de soutien familial et résidant sur les territoires couverts par ses Fondations régionales Méditerranée, Grand-Ouest et Nord.

Anne-Marie Poyet et Annick Huyghe Mauro Bénévoles référentes en région Méditerranée

Vous serez aussi intéressé par