Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder
Log on
You are a donor
Log on
You are a project leader
Log on

Annuaire des fondations

FONDATION CREDIT AGRICOLE VAL DE FRANCE

Placée sous l'égide de la Fondation de France, gage d'expérience, de notoriété et de savoir-faire, la Fondation Crédit Agricole Val de France a pour mission de lutter contre les exclusions en créant et maintenant du lien au moyen du mécénat dans les départements d’Eure-et-Loir et de Loir-et-Cher, autour des 2 thématiques suivantes :

  • l’insertion et la solidarité ;
  • la jeunesse et les liens intergénérationnels.

IMAGINE FOR MARGO - CHILDREN WITHOUT CANCER / LA FONDATION

Le cancer des enfants est la première cause de décès des enfants par maladie en Europe (6.000 enfants chaque année). Or, il existe 60 types de cancers d’enfants, différents des cancers adultes : chaque cancer pédiatrique est donc considéré comme une maladie rare. Financer la recherche européenne est le seul moyen qui permette d’accélérer l’accès des enfants à des traitements innovants spécifiques et plus adaptés.

Les programmes de recherche sont réalisés en partenariat avec les organisations à la pointe de la recherche en Europe, notamment le réseau de chercheurs européens ITCC - Innovative Therapies for Children, la SIOPE - Société Européenne d’Oncologie Pédiatrique, la SFCE - Société Française de lutte contre les Cancers et leucémies des Enfants et adolescents, l’Institut Curie et Gustave Roussy.

La Fondation Imagine for Margo – Children without Cancer s’est donné trois missions :

  • RECHERCHER : financer la recherche européenne contre les cancers des enfants afin de favoriser les découvertes ;
  • INNOVER : financer les solutions innovantes pour soigner les cancers des enfants ;
  • FORMER : financer la formation du corps médical aux traitements innovants pour les enfants atteints de cancer.

FONDS DU PROGRAMME NATIONAL D'ACCUEIL EN URGENCE DES SCIENTIFIQUES ET DES ARTISTES EN EXIL

Les crises géopolitiques qui se multiplient à travers le monde affectent les libertés académiques de nombreux chercheurs et artistes et mettent parfois en péril leurs recherches, leur vie et celle de leurs proches.

Renouant avec la tradition d’accueil de la France en faveur des intellectuels, le Ministère de l’Éducation nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a lancé, en janvier 2017, un programme ambitieux et innovant d’accueil des scientifiques en situation d’urgence dans des institutions d’enseignement et de recherche françaises. Depuis son lancement, le Programme PAUSE s’est également élargi aux établissements sous tutelle ou labellisés du ministère de la Culture. La croissance progressive de la collaboration avec ces écoles d’arts et institutions culturelles a permis la pleine intégration des artistes dans le programme.

Porté par le Collège de France, le Programme national d’Accueil en Urgence des Scientifiques et des Artistes en Exil (PAUSE) réunit les pouvoirs publics et les grandes institutions de la communauté scientifique et artistique mobilisés pour permettre d'accueillir dans les établissements d'enseignement supérieur et de recherche ou des institutions culturelles en France des scientifiques et artistes contraints à l’exil. Ces intellectuels ne peuvent plus mener leurs activités dans leur pays d'origine, où ils sont exposés à des risques majeurs en raison du contenu de leur recherche ou de la libre expression de leurs opinions ou en raison de leur appartenance à une minorité (ethnique, religieuse...), d'une orientation sexuelle, d'un engagement (syndical, politique ou citoyen ...).

En quoi consiste PAUSE ?

Concrètement, le programme apporte des co-financements aux établissements d'accueil qui permettent à ces scientifiques et artistes en exil de poursuivre leurs travaux et de s'insérer pour une année, renouvelable une fois sous conditions, dans les métiers de l'enseignement et de la recherche scientifique ou sur la scène artistique.

Les soutiens financiers versés aux établissements en co-financements couvrent une part de la rémunération pour les activités scientifiques ou artistiques au même titre que pour un autre universitaire ou artiste qui travaille en France et peuvent également couvrir une partie des frais d’accueil (accès au logement, cours de français).

Depuis 2017, le programme a accueilli 621 lauréats de 43 pays différents, dont 556 scientifiques et 65 artistes. 48% des lauréats sont des femmes. 25% sont des doctorants, 49% des post-doctorants, 16% sont deschercheurs confirmés et professeurs d’université. Les artistes représentent 10 % des lauréats du programme. 403 lauréats ont été soutenus pour une année supplémentaire. En mars 2022, le programme a également lancé deux Fonds d’Urgence Solidarité Ukraine qui ont permis l’accueil de 132 scientifiques et 45 artistes fuyant la guerre en Ukraine.

Ces intellectuels, par leur expertise, viennent enrichir l’environnement scientifique et artistique de la France. Chaque dossier est examiné par un comité d’évaluation scientifique et artistique au regard de l’urgence qui pèse sur le candidat, de son parcours professionnel et du dispositif d’insertion proposée par l’établissement d’accueil.

130 établissements d’enseignement supérieur, organismes de recherche et institutions culturelles sont mobilisés à ce jour dans toute la France. Les établissements souhaitant participer au programme PAUSE peuvent déposer un dossier à l’occasion de l’un des trois appels à candidatures ouverts chaque année. Un calendrier des appels à candidatures PAUSE est disponible en ligne.

Qui sont les scientifiques et artistes en exil soutenus par PAUSE ?

Les scientifiques et artistes contraints à l’exil cherchent à protéger leur vie et celle de leur proche, mais également leurs libertés, dont les libertés académiques et artistiques.

Ce sont des intellectuels, des scientifiques et des artistes de haut niveau qui développent un esprit critique, questionnent les sociétés et remettent en cause les préjugés et les opinions. A ce titre, ils sont particulièrement ciblés par toutes les formes de régimes autoritaires, totalitaires ou des groupes armés. Ils sont les premiers visés persécutés, privés de liberté, parfois assassinés par les purges ou lorsque la guerre fait rage dans leur pays.

Les lauréats scientifiques accueillis sont des doctorants, des chercheurs confirmés et des enseignants issus de toutes disciplines (environnement et énergie, santé, génie civil, génie de l’ingénieur, sociologie, histoire, philosophie, science politique…). Les lauréats du volet culture sont des artistes issus eux aussi de diverses disciplines (arts visuels, spectacle vivant, architecture, musique, cinéma, patrimoine, mode…). Ils viennent de toutes les régions du monde (Moyen Orient, Afrique, Amériques, Asie, Europe centrale et orientale).

Ce programme témoigne de l’engagement unique de la société française dans toutes ses composantes, pour protéger ces défenseur.e.s des libertés et des savoirs, renforcer l’attractivité scientifique de la France et sa créativité artistique, réinventer des formes d'hospitalité et s’ouvrir au monde.

Le programme PAUSE a publié des livrets d’accueil à l’attention des candidats  et des établissements d’accueil.  Ils contiennent des informations précieuses sur les procédures de sélection des lauréats par le programme PAUSE, mais également sur l’insertion dans le monde universitaire et artistique français. Ils sont disponibles à ces différentes adresses :


POUR ALLER PLUS LOIN

FONDATION TALENTS FOR NUCLEAR

D’une manière générale, la Fondation Talents for Nuclear assiste l’INSTN dans son ambition d’être un acteur majeur dans le domaine de l’enseignement et de la recherche en énergie à basse émission de carbone sur la scène internationale et dans le domaine de l’entrepreneuriat.

La fondation pourra dans ses actions :

Développer la formation :

  • concourir à la création de chaires d’enseignement ;
  • financer la conception d’outils et d’installations pédagogiques : MOOCs, Réalité Virtuelle Augmentée, FabLabs, outils de simulation, etc.

Valoriser la formation :

Contribuer à améliorer les conditions de vie des étudiants : octroi de bourses, aide à la mobilité internationale, organisation ou soutien à des manifestations culturelles ou sportives, création de prix à décerner aux étudiants, etc.

Œuvrer à la diffusion de la connaissance :

Participer à la diffusion des connaissances et contribuer à l’innovation en matière de sécurité et de prospective correspondant à la fois aux attentes des entreprises et à leur responsabilité sociale et sociétale, et aux attentes de la société civile.

FONDATION FLORES

La fondation créée et abritée au sein de la Fondation de France soutient aujourd’hui des actions dans le domaine du social, médico-social, sanitaire, éducatif et culturel, en France et dans le monde.

FONDATION POUR LE RAYONNEMENT DE L’ART HAITIEN

L’art haïtien, un art rayonnant meurtri par le séisme de 2010

En janvier 2010, Haïti était touché par un séisme meurtrier d’une ampleur sans précédent. Au dramatique bilan humain de cette catastrophe se sont ajoutées d’innombrables répercussions dans la société haïtienne : la vie sociale, culturelle et politique était à reconstruire.
Parmi les lieux emblématiques détruits par le tremblement de terre, on compte le Centre d’art de Port-au-Prince. Ce centre prestigieux a joué un rôle essentiel dans la promotion de l’art haïtien : fondé en 1944, il a favorisé l’émergence du mouvement des peintres dits « naïfs » et la mobilisation d’intellectuels internationaux comme André Breton qui ont contribué à son rayonnement international. Lieu de création, de formation, de rencontres, il était l’un des socles principaux de la vie culturelle haïtienne.
Si le bâtiment n’a pas été reconstruit, plusieurs milliers de peintures et sculptures ont été sauvegardées et le centre a repris une partie de ses activités en 2014, notamment formations et ateliers.
Fin 2014, la Fondation pour le Rayonnement de l’art haïtien est créée sous l’égide de la Fondation de France pour accompagner la renaissance du Centre d’art, mais aussi contribuer financièrement au renouveau de l’art haïtien en général et encourager la peinture haïtienne contemporaine. Une mission ambitieuse qui vise à faire revivre ce haut lieu culturel et à stimuler la création artistique haïtienne dont il était le symbole.

FONDATION DU CERCLE DE L'ORCHESTRE DE PARIS

L’Orchestre de Paris, fondé en 1967 à l’initiative d’André Malraux et de Marcel Landowski, est l’héritier de la Société des Concerts du Conservatoire. Il est aujourd’hui considéré comme la première formation symphonique française.

Héritier d’une longue tradition d’excellence musicale, l’Orchestre de Paris intègre la Philharmonie de Paris en 2019, en tant que département, après avoir été son Orchestre résident principal depuis 2015. Défendant les œuvres des génies classiques tout en favorisant la création contemporaine, il se fait également l’ambassadeur de la culture française à l’étranger lors de nombreuses tournées. L’Orchestre de Paris est ainsi parti en tournée en Japon en 2022, en Europe en 2023 et se rendra aux Etats-Unis en 2024. Depuis 2017, l’Orchestre est en outre en résidence chaque été au Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence.

L’Orchestre développe également, et ce depuis sa création, des actions en faveur de la démocratie culturelle et de l’accessibilité de la musique à tous les publics. La Fondation du Cercle de l’Orchestre de Paris soutient ces initiatives, menées par les musiciens de l’Orchestre à destination du jeune public, grâce à des formats d’ateliers et de concerts conçus pour les familles, les scolaires et les futures générations de musiciens.

Ces projets se traduisent par différents programmes, à la Philharmonie et hors les murs. Des contes musicaux sont par exemple proposés par les musiciens de l’Orchestre dans les mairies de Seine-Saint-Denis et des arrondissements parisiens proches de la Philharmonie. Par ailleurs, des concerts interprétés par l’Orchestre de Paris pour les scolaires et les familles ont lieu tout au long de l’année, avec des ateliers de découverte des instruments organisés par les musiciens.

L’Orchestre de Paris défend également des projets d’actions culturelles et éducatives en proposant des échanges interculturels internationaux et des opéras participatifs mettant en scène le Chœur de l’Orchestre de Paris, en lien avec des associations locales. 

La tournée nord-américaine de l’Orchestre de Paris – mars 2024

Mars 2024 signe le grand retour de l’Orchestre de Paris outre-Atlantique, après 20 ans d’absence. L’Orchestre se produira à Ann Arbor, New-York et Boston du 14 au 18 mars 2024, puis à Montréal pour une date, le 19 mars. 

Ce passage de l’Orchestre de Paris en Amérique du Nord, qui plus est dans les salles de concert les plus prestigieuses du monde comme le Carnegie Hall à New-York, sous la baguette de Klaus Mäkelä, son directeur musical, joue un rôle central dans le rayonnement de Paris et de la France à l’étranger.

Les Etats-Unis occupent en effet une place particulière dans le projet artistique de la Philharmonie et de l’Orchestre de Paris : la grande salle Pierre Boulez accueille régulièrement les plus grands orchestres américains.

Pour continuer à œuvrer en faveur de l’accès à la musique pour tous et faire rayonner la culture parisienne et française outre-Atlantique, l’Orchestre de Paris a besoin de vous ! Engagez-vous à nos côtés et profitez des avantages proposés aux mécènes de la Fondation du Cercle de l’Orchestre de Paris. Les donateurs américains peuvent également effectuer leur don grâce à la structure Friends of Fondation de France, et bénéficier de déductions fiscales de leur pays de résidence : en savoir plus sur ce lien.

FONDATION DFCG

La Fondation DFCG a été créée en 2011 sous l’égide de la Fondation de France par l’Association Nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion (DFCG).

Cette association professionnelle regroupant plus de 3000 adhérents favorise les échanges, le partage d’expériences et le renforcement des compétences de ses membres.

La fondation vient compléter ces actions en se consacrant à des projets d’intérêt général relatifs à cette filière, selon deux axes : l’enseignement supérieur et la recherche.

Permettre à des étudiants méritants d’accéder à une formation de qualité

La Fondation DFCG oriente l’essentiel de son intervention vers les jeunes. Elle s’est en effet donnée pour mission de soutenir l’accessibilité des étudiants aux métiers de la finance.

Pour cela, elle attribue des bourses d’études à partir du niveau classe préparatoire pour permettre à des jeunes au parcours exemplaire de poursuivre des études dont le coût peut représenter un frein important.

Par ailleurs, la fondation soutient également des programmes de recherche pluridisciplinaire sur les métiers de la finance d’entreprise, notamment afin de diffuser les bonnes pratiques au sein de cette filière professionnelle.

Bourse

La Fondation DFCG délivre plusieurs bourses d’études et de recherche.

Etudiant/Doctorant/Post-doctorant France Sciences Economiques et de Gestion

Critères d’attribution :

Pour la bourse d’études :

  • Avoir entre 18 et 40 ans
  • Étudier la finance/gestion
  • Avoir de bons résultats
  • Disposer de ressources financières modestes

Pour la bourse de recherche :

Recherches sur l’exercice du métier de Directeur Financier ou de Contrôleur de Gestion, ou sur les techniques professionnelles, ou sur l’avenir de ces professions.

Pour vous inscrire :

Accéder au guide des bourses

SUGAR FOUNDATION

Donner aux autres les moyens de se réaliser

Chef d’entreprise au parcours exemplaire, installé aux Etats-Unis et convaincu que réussite et responsabilité sociale sont étroitement liées, Jérôme Lecat s’est longtemps engagé auprès d’associations caritatives.

En 2010, dans le but de formaliser son action et pérenniser sa démarche de mécénat dans les domaines éducatif, social et culturel, il se tourne vers la Fondation de France et crée sous son égide la Sugar Foundation. Portant un intérêt particulier aux initiatives transversales, la fondation vise à accompagner ceux qui sont fragilisés ou ont besoin de soutien pour mener à bien leur projet.

Développer la créativité chez les enfants, permettre aux jeunes issus de milieu défavorisés d’accéder à l’enseignement supérieur, encourager le travail social et l’accompagnement vers la réinsertion, aider des artistes à promouvoir leurs premières œuvres, mettre la pratique artistique au service de l’aide sociale, sont autant de facettes d’une même vision de la philanthropie : rétablir la dignité, faciliter l’autonomie et encourager chacun à devenir acteur de sa propre vie.

Accès utilisateur
Mon Espace
Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder

Log on
You are a donor

Log on
You are a project leader
Log on