Des collégiennes en classe.

Appel à projets

Aidons tous les collégiens à réussir !

Date limite de transmission des dossiers : 21 octobre 2020 à 17h
Contact : enfance@fdf.org

Contexte

La crise sanitaire liée à l’épidémie de covid 19 a fortement touché les systèmes scolaires. L’école à distance a surtout impacté les élèves en difficultés scolaires et sociales, creusant encore davantage les inégalités.

Le ministère de l’éducation nationale estime qu’au niveau national 5 à 8 % des élèves auraient décroché durant la période de confinement, mais ils seraient le double en zones d’éducation prioritaire à être concernés. 

Les incidences de la fracture numérique se sont révélées importantes, or, elles ne concernent pas seulement le manque de matériel informatique (30% des familles ne disposeraient pas d’ordinateurs) elle s’étendent aussi aux usages des familles et des enfants et aux possibilités d’accès à Internet.  

Par conséquent, en cette rentrée 2020 l’école doit faire face à plusieurs enjeux majeurs

  • Lutter contre le décrochage scolaire par des actions de prévention et de remédiation scolaire
  • Créer des dispositifs de rattrapage et de remobilisation scolaires, destinés aux élèves mis en difficulté pendant la période de fermeture des écoles
  • Soutenir l’enseignement à distance en assurant un équipement informatique ajusté aux besoins des élèves, en accompagnant la formation des enseignants et en développant les aptitudes numériques des parents
  • Favoriser les expérimentations pour une école innovante apte à s’adapter aux mutations de la société

Aussi, dans ce contexte la Fondation de France a choisi de rester mobilisée aux côtés de l’éducation nationale et de concentrer ses moyens sur les enjeux énumérés ci-dessus.

La version 2020 de l’appel à projets « Aidons tous les collégiens à réussir » apportera un soutien aux équipes éducatives des établissements scolaires et aux associations partenaires qui agiront en ce sens.

Quels critères de sélection ?

Les projets seront analysés en référence aux critères suivants :

• la prise en compte du contexte local et conjoncturel lié à la crise sanitaire ;
• l’implication de plusieurs acteurs au sein de l’établissement, qui portent collectivement le projet ;
• la participation active des élèves dans le projet, favorisant leurs capacités à développer leur « pouvoir d’agir » ;
• la potentialité à transformer durablement les pratiques au sein de l’établissement ou du réseau ;
• l’ouverture sur le territoire et la qualité du partenariat entre les membres de la communauté éducative et les différents acteurs intervenant dans l’environnement de l’établissement : familles, collectivités territoriales, équipements publics, associations, entreprises… ;
• une démarche d’évaluation et la production de traces ;
• le recours à plusieurs sources de financement.le recours à plusieurs sources de financement.

Qui peut répondre ?

Les organismes concernés peuvent être :

• les collèges (publics et privés sous et hors contrat), notamment les établissements situés en zones urbaines sensibles et en milieu rural ;
• les lycées professionnels particulièrement concernés par la démobilisation scolaire ;
• les établissements d’enseignement agricole publics et privés intégrant des classes de 4e et 3e ;
• les associations qui co-portent les projets avec des établissements scolaires ;
• les laboratoires publics de recherche qui co-portent des projets avec les établissements scolaires.

Attention : l’aide apportée ne peut en aucun cas financer du « temps » des personnels de l’Éducation nationale.

Comment répondre ?

L’appel à projets Aidons tous les collégiens à réussir ! est ouvert du 10 août 2020 au 21 octobre  2020 à 17h.

Attention, les candidatures s’effectuent exclusivement en ligne jusqu’au 21 octobre 2020 à 17h. Tout dossier adressé par voie postale ou par courriel sera refusé.

Les projets reçus feront l’objet d’une présélection. Les dossiers présélectionnés seront instruits, puis examinés par un comité d’experts réuni les 3 et 4 décembre 2020. Les décisions seront uniquement communiquées par voie postale ou électronique.

Téléchargez les documents ci-dessous

Le rapport d'avancement ou final

LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE VOTRE PROJET

Afin de participer à l’effort collectif dans le cadre de l’Agenda 2030, la Fondation de France mesure désormais sa contribution aux Objectifs de développement durable (ODD) dans tous les projets qu’elle finance.

Lutter contre la pauvreté, améliorer la nutrition, promouvoir l’agriculture durable, assurer à tous une éducation de qualité, préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, maritimes… Énoncés par l’ONU en 2015, les 17 Objectifs de développement durable, qui relèvent tous de l’intérêt général, sont au cœur des missions de la Fondation de France

Tout porteur de projet désirant déposer un projet dans le cadre de l’un des programmes de la Fondation de France se verra demander à quels ODD son projet contribue.

Il est possible de choisir quatre objectifs, un obligatoire et trois facultatifs.

En savoir plus 

Calendrier de sélection des projets 2020

  • Publication de l’appel à projets du 5 août  2020  au 21 octobre  2020
  • Sélection des projets les 3 et 4 décembre  2020 

Nos experts

Présidente

Marie-Pierre JULIEN
Enseignante-chercheuse en anthropologie et sociologie, Université de Lorraine

Membres

Annie ARDELET-HUGON
Consultante Recherche, Développement, Innovation

Christine ATTALI MAROT
Médecin pédiatre, ancienne présidente de la commission nationale Petite enfance de l’Uniopss, Paris

Virginie AVEZOU-BOUTRY
Maître de conférences, docteur en psychologie, Université Paris-Nanterre

Jean BOURBON
Directeur des publics, Le Centquatre-Paris

François CHARPIOT
Coordinateur socio-éducatif Association 4, 3, 2, A

Jean-Paul DELAHAYE
Ancien directeur général de l’enseignement scolaire, ministère de l’Education nationale

Anne-Françoise DEREIX
Psychologue formatrice Petite enfance et Parentalité

Chantal LARCADE
Ancienne directrice Communication/Mécénat et RSE

François LE CLERE*
Educateur spécialisé, doctorant, chercheur

Gérard LEFEBVRE
Ancien responsable de l’Aide sociale à l’enfance au conseil général du Pas-de-Calais

Michel LEGER
Ancien professeur d’EPS

Raphaëlle MANCINI
Chef du pôle Culture, conseil général des Hauts-de-Seine

Alain PAYEN
Ancien principal de collège, responsable associatif éducation à l’international

Evelyne RESMOND-WENZ
Coordinatrice de l’association Acces Armor, Bretagne

Marion ROGER
Consultante et vice-présidente de l’association L’enfant à l’hôpital

Anna RURKA*
Maître de conférences en psychologie, université Paris-Nanterre