banniere-_vivrecitoyen.jpg

Appel à projets

Vieillir acteur et citoyen de son territoire

L’appel à projets sera ouvert du 14 juin au 14 septembre 17h
Contact : projets@fdf.org

 

Lieux de vie innovants et répit des aidants et des aidés  

Avec le soutien de la Fondation JM Bruneau

Contexte

Depuis 2013, à travers cet appel à projets, la Fondation de France soutient des projets qui permettent aux personnes âgées de rester le plus longtemps possible engagées dans la vie de leur quartier ou de leur village, de contribuer à la société et au développement de leur territoire, de maintenir des liens sociaux et des échanges intergénérationnels, quel que soit leur lieu de vie. Cela suppose que soit effectif le droit des personnes à prendre part aux décisions et projets qui les concernent, afin que leurs attentes et leurs besoins soient mieux pris en compte. Force est de constater, que la valorisation des compétences et de la parole des plus âgés se heurte encore à une organisation sociale qui stigmatise le vieillissement et cloisonne les âges.

Les réflexions engagées depuis plusieurs années ont mis en exergue les forces et les faiblesses de notre système d’aide, de soin et d’accompagnement des personnes âgées et de leurs aidants. La crise actuelle a renforcé la nécessité de repenser nos modèles, en matière de lutte contre l’isolement, d’hébergement, d’habitat, de répit des aidants notamment, afin que les personnes âgées participent davantage à des actions citoyennes à l’échelle locale et aux réponses à leurs besoins.

Objectifs

Cet appel à projets vise donc à soutenir des actions innovantes ou expérimentales favorisant l’implication et la participation des habitants âgés, en particulier les plus vulnérables, à la vie locale. La Fondation de France soutient des projets dans lesquels les personnes âgées participent au développement local ou s’inscrivent dans des dynamiques collectives locales. L’innovation en matière de lieux de vie et de répit des aidants et aidés constituent les deux enjeux prioritaires dans cet appel à projets.

LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE VOTRE PROJET

Tout porteur de projet désirant déposer un projet dans le cadre de l’un des programmes de la Fondation de France, se verra demander à quels ODD son projet contribue. Il est possible de choisir quatre objectifs, un obligatoire et trois facultatifs. Chaque candidat est encouragé à les hiérarchiser selon les spécificités de son projet.

> Voir les ODD
En savoir plus sur les ODD

Qui peut répondre ?

L’appel à projets s’adresse notamment aux :

  • établissements et services publics et privés non lucratifs (Ehpad, résidences autonomie, petites unités de vie, accueils de jour, de nuit, accueils temporaires, unités protégées, services d’aide ou de soins à domicile, plateformes de répit,  hôpitaux, etc.) ;
  • associations à but non lucratif ;
  • communes, établissements publics de coopération intercommunale (Epci), groupements d’intérêt public (Gip).

Quels critères de sélection ?

Deux axes de travail sont privilégiés :

Axe 1 : Soutenir les aidants et développer les formes de répit aidants / aidés

- Repérage et accompagnement d’aidants peu visibles et peu ou pas pris en compte dans les dispositifs existants (ex : personnes très isolées, tuteurs familiaux) ;
- Initiatives ciblant des aidants épuisés ou en risque d’épuisement, (en particulier les aidants qui ont été sans solution pendant le confinement);
- Création ou développement de nouvelles formes de répit. Les projets peuvent notamment concerner le relayage, des lieux de répit.

Axe 2 : Penser des lieux de vie innovants

Il s’agit de :

- développer des solidarités actives entre générations avec des effets durables et structurants ;
- soutenir des formes nouvelles d’habitat et/ou d’organisation de l’hébergement et de l’accueil ;
- encourager la conception d’habitats et de lieux d’accueil alternatifs, ouverts sur leur environnement, favorisant la mixité sociale, la réflexion autour du vieillissement et son anticipation (habitats participatifs, groupés, autogérés) et contribuant à des dynamiques locales de développement.
- renforcer les démarches participatives dans les établissements (par exemple expérimentation de gouvernance partagée) et dans leur environnement (projets de développement du territoire ; démarches citoyennes de lutte contre l’isolement, de préservation du patrimoine, de développement durable…
- développer l’ouverture des établissements et services sur le territoire et leur rôle de plateforme de services aux habitants pour faire des établissements et services existants ou futurs, des lieux-ressources pour les habitants du territoire ;
- promouvoir la participation des familles à la vie des établissements et un dialogue de qualité entre les familles et les professionnels.

Si des solutions technologiques sont proposées, elles seront conçues avec les personnes âgées, au service d'un objectif listé ci -dessus.

Nota bene : en matière d'habitat, la Fondation de France ne finance ni la construction ni les études techniques s’y rapportant. Elle soutiendra uniquement les projets d’intérêt général.

Dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt rattaché au programme Habitat, la Fondation de France soutiendra des habitats partagés solidaires impliquant des personnes vulnérables et non vulnérables dans la conception de l’habitat et la gestion de la vie sociale partagée.

Quel que soit l’axe dans lequel ils s’inscrivent, les projets devront :

  • partir d’un diagnostic territorial des attentes et des besoins des habitants âgés et des autres habitants ;
  • associer les bénéficiaires à la définition des objectifs et/ou des actions afin que ces personnes soient autant que possible actrices et porteuses du projet ;
  • proposer des réponses non strictement médico-sociales, en favorisant le travail en commun d’acteurs locaux gérontologiques et non gérontologiques ;
  • apporter des réponses qui ne stigmatisent pas les bénéficiaires, par exemple en favorisant l'ouverture des structures d'accueil ou d'hébergement sur la vie locale 

Les projets seront sélectionnés en fonction de leur caractère novateur (méthodologie participative, éthique, public, modèle économique,…) de la vulnérabilité du public, des spécificités du territoire (territoire en pointe, capable d’entrainer d’autres territoires vers l’essaimage ou territoire alliant fragilités et ressources pour développer ces nouvelles formules).

Quelles modalités de soutien ?

La Fondation de France pourra financer des projets annuels ou pluriannuels.
Le porteur de projets ne peut pas adresser simultanément plusieurs demandes de subvention sur le même appel à projets.

Aide méthodologique complémentaire

     M+ : accompagner les acteurs de terrain

Attentive aux difficultés rencontrées par certains acteurs de terrain, la Fondation de France peut, dans certains cas, accorder un appui méthodologique m+. Il se traduit par une aide financière, complémentaire à la subvention accordée dans le cadre de l’appel à projets. Comme la subvention, cette aide est soumise à l’avis du comité d’experts. Il s’agit de mettre à disposition conseil et expertise, en finançant l’intervention d’un consultant compétent qui peut intervenir dans toutes les phases du projet : structuration, pilotage, partenariats, évaluation…

L’aide est estimée en « jours-consultant ». Le curriculum vitae du professionnel pressenti par le porteur de projet doit être approuvé par la Fondation de France pour confirmer son financement.

Comment postuler ?

Les modalités de candidature sont disponibles sur le site fondationdefrance.org ainsi que dans les plaquettes de présentation des appels à projets concernés, signalés par m+

-> Pour en savoir plus

S’adresser à chaque chargé de programme

     E+ : comment agir pour l'environnement ?

Votre projet, également bon pour la planète !
Toutes nos actions, nos façons de consommer, de produire ou de travailler ont des impacts, lorsqu’ils
sont négatifs, doivent être pris en compte dans la conduite des projets. C’est pourquoi la Fondation de France souhaite donner les moyens aux porteurs de projets qu’elle soutient d’enclencher
concrètement des démarches pour limiter les impacts négatifs de leurs actions.
Encore faut-il savoir s’y prendre.

Dans cette perspective, la Fondation de France propose un complément de financement pour aider les porteurs de projets à évaluer les impacts environnementaux de la mise en œuvre de leur projet, bâtir un plan d’action avec des solutions alternatives et en évaluer les éléments financiers.
Pour cela, un consultant spécialiste des enjeux qui seront abordés sera proposé aux porteurs de projet qui en font la demande afin d’adapter le plan d’action au plus près de leurs besoins et de manière réaliste.

Important : ne pourront être soutenus que les organismes qui auront bénéficié en 2020 d’une subvention dans le cadre de l’un ou l’autre des appels à projets de la Fondation de France.

Comment répondre ?

L’appel à projets est ouvert du 14 juin 2021 au 14 septembre 2021 à 17h. 

Attention, les candidatures s’effectuent exclusivement en ligne à partir du 14 juin et avant le 14 septembre 2021 à 17h.

Tout dossier adressé par voie postale ou par courriel sera refusé.

Les décisions seront uniquement communiquées par voie postale ou électronique.

 

1/ La présélection

Cette phase permet de vérifier l’éligibilité de votre projet. Toutes les candidatures transmises avant le 14 septembre 2021 à 17h seront étudiées par le Comité du programme Personnes âgées. Seuls les projets présélectionnés à l’issue de cette phase feront l’objet d’une instruction par la Fondation de France.

2/ L’examen en comité

Seuls les projets ayant fait l’objet d’une instruction par la Fondation de France seront examinés par le comité d’experts au mois de novembre 2021.

Pour toute question, vous pouvez écrire à projets@fdf.org ou appeler le 01 85 53 13 66

 

Le comité d’experts

Le comité d’experts qui évaluera les projets est composé de spécialistes et/ou acteurs de la gérontologie, de la gériatrie et de l’intergénérationnel.

Présidente

Marie Laure MARTIN
Responsable de deux accueils de jour Alzheimer, association ISATIS Paris

Membres

Catherine BOURMAULT-COSTA
Directrice de l'EHPAD Résidence de la Vallée du don, Guéméné-Penfao

Pierre-Henri  DAURE
Ex Directeur de la communication de la FEDOSAD chargé de la recherche et du développement.  Référent Ethique de l’association

Didier DUPLAN

Ex-Directeur général Adjoint de la fédération AdessaDomicile, Paris

Matthieu DE STAMPA
Gériatre, HAD – APHP de Paris

Moncef LABIDI
Ex Directeur de l’association Ayyem Zamen, Paris

Marion VILLEZ
Enseignant-chercheur en sociologie (Université Paris Est Créteil Val de Marne, Laboratoire LIRTES)

 

Attention

Nous avons mis en place un nouvel outil de dépôt des demandes. Nous recommandons vivement aux candidats de créer leur profil très rapidement et d’anticiper au maximum la gestion des renseignements administratifs liés à leur structure.
Il leur sera alors possible d'accéder à tout moment au contenu du dossier de demande de subvention.

Calendrier de l’appel à projets

Dépôt des projets : du 14 juin 2021 au 14 septembre 2021