Personnes âgées : vivre plus longtemps, vivre bien

4,8 millions : c’est le nombre de personnes qui seront âgées de 85 ans et plus en France à l’horizon 2060*. 200 000 d’entre elles seront centenaires, soit 13 fois plus qu’en 2015.
Comment préparer cette mutation démographique ? Vivre plus vieux, oui… à condition de vivre bien. C’est ce qui guide les actions de la Fondation de France en faveur de l'accompagnement des personnes âgées.
4,8 millions : c’est le nombre de personnes qui seront âgées de 85 ans et plus en France à l’horizon 2060*. 200 000 d’entre elles seront centenaires, soit 13 fois plus qu’en 2015.
Comment préparer cette mutation démographique ? Vivre plus vieux, oui… à condition de vivre bien. C’est ce qui guide les actions de la Fondation de France en faveur de l'accompagnement des personnes âgées.
Le programme en bref
Rester acteur de sa vie et citoyen de son territoire

Le défi est de taille : comment accompagner une population de plus en plus nombreuse, de plus en plus âgée et souvent très vulnérable  (dépendance, solitude, paupérisation…) ? Et ce, dans un contexte où la représentation sociale du grand âge est bien souvent négative.

Au nom de la sécurité et de leur protection, nombre de personnes âgées se voient infantilisées, voire privées de leur liberté. D’autres se sentent inutiles ou exclues, et peinent à trouver leur place dans la société.

Avec près de 3000 projets soutenus depuis 1996, la Fondation de France s’engage pour valoriser la contribution des personnes âgées à la société, pour que leurs volontés soient davantage prises en compte, et pour faire changer le regard sur le vieillissement.

Elle soutient des initiatives à destination des personnes âgées, de leur famille et des soignants qui ont vocation à :

  • favoriser le pouvoir d’agir des personnes âgées, qui doivent avoir voix au chapitre pour toute décision les concernant : choisir son lieu et son rythme de vie, être libre de se déplacer, disposer pleinement de son corps…  
  • combattre le sentiment d’exclusion des seniors, en encourageant leur participation à la vie sociale locale : s’exprimer et être entendu, s’impliquer dans des projets, utiliser les nouvelles technologies pour créer ou maintenir des liens, être accompagné et entouré à tous les stades du vieillissement.

L'interview

« 

Pour une société plus inclusive et plus ouverte

»

Marie-Laure Martin Présidente du comité Vivre ses choix, prendre des risques jusqu'à la fin de sa vie

Notre action en images