banniere-mal-logement1.jpg

Le mal-logement, un fléau silencieux

Sans-domicile, vivant à l’hôtel ou dans des habitats de fortune, dans des logements sans confort ou surpeuplés : 4 millions de Français sont concernés par le mal-logement. 
Penser l’accès au logement et la réhabilitation comme des projets de vie et de vivre-ensemble, c’est la démarche du programme Habitat.
Le programme en bref
Contre le mal-logement, une démarche globale et collective

Tout au long de la vie, le mal-logement est beaucoup plus qu’une question matérielle : c’est un « mal-vivre », avec des impacts sur la santé, l’éducation, l’équilibre familial, l’insertion sociale et professionnelle, bref toutes les dimensions de l’existence !

L’habitat est donc une question centrale, qui mobilise la Fondation de France depuis 2002. Chaque année, le comité d’experts sélectionne plus de 100 projets, pour un engagement d’1,5 M€. Avec un principe transversal : privilégier les projets innovants, qui pourront faire école, voire inspirer des politiques publiques. La stratégie d’intervention de la Fondation de France suit en outre trois principes :

  • l’implication des bénéficiaires,
  • le développement du lien social, la prise en compte du voisinage, du territoire dans les projets,
  • l’intégration des questions patrimoniales et environnementales dans les projets.

L'interview

«

Etre mal-logé a des répercussions sur la vie.

»

François Vacherat Membre du comité Habitat

Notre action en images