Une fille et sa mère à l'Hopital Delafontaine à Saint Denis.

Appel à projets

Humanisation des soins : accueillir et accompagner dans les lieux de soins

L'appel à projets est clôturé. 

Contact : projets@fdf.org

 

Contexte

Les progrès de la médecine, en particulier la prise en charge de plus en plus technique des maladies, ont un effet sans précédent sur l’amélioration de notre santé et de notre espérance de vie. Cependant, cette technicisation vient questionner et fragiliser la relation entre soignant et soigné, dont l’équilibre est fondamental dans l’acte de soins. 

La crise sanitaire mondiale, avec la Covid-19, a ébranlé le système de santé, confronté à un afflux massif de patients dans les hôpitaux et en ville, avec de nombreuses conséquences sur leur qualité de vie. Les soignants ont été heurtés de plein fouet par cette crise sans précédent et ont dû mettre en place de nouvelles organisations de soins pour pouvoir accueillir les malades et pour faire face à des situations thérapeutiques et éthiques complexes. Les proches des malades ont également été très impactés, avec une rupture brutale et douloureuse du lien, qui perdurent dans une moindre mesure avec des distanciations sociales imposées dans les lieux de soins.
La crise a cependant permis de remettre en lumière l’importance de la relation soignants - soignés, dont l’alliance est pourtant indispensable dans le processus thérapeutique des personnes malades. 

Dans ce contexte, et en tenant compte des expériences mises en place pendant la crise sanitaire, la Fondation de France souhaite soutenir les soignants qui s’interrogent de manière pluridisciplinaire sur l’accueil des patients, sur le sens de leur pratique, et qui veulent améliorer celle-ci et développer avec les patients une relation de confiance, en prenant en compte la particularité de chacun. Elle sera très attentive aux projets qui permettront aux soignants de récupérer et de se ressourcer pendant et après les difficultés auxquelles ils ont été confrontés. Elle veut également soutenir les patients et leurs aidants dont l’expérience et l’expertise de leurs maladies sont indispensables dans le parcours de santé. 

Objectifs

La Fondation de France examinera les projets permettant de :

  • favoriser un accueil et un accompagnement adaptés des personnes reçues, avec une attention particulière pour les situations d’interculturalité, de vulnérabilité et de précarité ;
  • soutenir des soignants confrontés à des situations difficiles : surcharge de travail, nouvelles organisations, refus de soins, annonces de maladies graves, violences, etc. ;
  • soutenir les collaborations entre les différents acteurs et les expérimentations sur des organisations de parcours de soins à l’hôpital et en ville ;
  • améliorer l’accueil et l’accompagnement de l’entourage ;
  • favoriser la participation et l’implication des patients et de leurs proches dans le projet de soins ;
  • soutenir les patients développant des projets permettant de reconnaitre et promouvoir leurs savoirs expérientiels.

Quelles sont les initiatives concernées ?

  • Projets de formations d’équipe, à la douleur, à l’écoute, à l’annonce, à la communication non violente, à la prise en charge de personnes en situation de précarité, d’interculturalité...
  • Formations aux situations spécifiques, aux techniques complémentaires et alternatives, à la prise en charge à domicile…
  • Projets de soutien aux équipes soignantes par des activités de soutien corporel, sensoriel et/ou psychologique,
  • Projets autour de la médiation, l’interprétariat.
  • Supervision, analyse de pratique, groupes de travail pluridisciplinaires (entre équipes, services, structures).
  • Projets d’accueil des patients et des proches dans des lieux et avec des modes d’information adaptés, co-construction de projets de soin (proches, soignants, soignés). 
  • Projets d’associations de patients et de représentants des usagers permettant de partager et de faire reconnaitre leur expertise de la maladie et du parcours de santé.

Attention

Nous avons mis en place un nouvel outil de dépôt des demandes. Nous recommandons vivement aux candidats de créer leur profil très rapidement et d’anticiper au maximum la gestion des renseignements administratifs liés à leur structure.
Il leur sera alors possible d'accéder à tout moment au contenu du dossier de demande de subvention.

Téléchargez les documents ci-dessous

L'appel à projets

La demande complémentaire E+
Dans le cadre de votre projet, si vous souhaitez déposer une demande de subvention complémentaire Agir pour l’environnement, celle-ci fait l’objet d’une instruction spécifique. Nous vous remercions de compléter le formulaire E+ ci-joint et nous le transmettre par mail à projets@fdf.org.

Le modèle de formulaire

Le rapport d'avancement et final

Qui peut répondre ?

L’appel à projets s’adresse aux associations, notamment associations d’usagers, patients, soignants, et aux structures de soins, dans et hors de l’hôpital, à but non lucratif. Les associations doivent justifier d’au moins deux ans d’existence.

Les projets portés par un Ehpad ne sont pas recevables, l’Ehpad étant considéré comme un lieu de vie et non comme un lieu de soins. Les initiatives concernant les personnes âgées en situation de vulnérabilité sont prises en compte dans le cadre du programme « Personnes âgées »
 

Quels critères de sélection ?

La Fondation de France examinera les demandes en tenant compte des critères suivants :

  • qualité de la démarche de l’équipe ;
  • participation et intégration effectives de patients et/ou représentants des usagers à toutes les étapes de la construction et de la réalisation du projet;
  • pluridisciplinarité des équipes et des projets ;
  • partenariats effectifs et complémentaires ;
  • pour un projet porté par une structure de soins, participation financière ou engagement à la pérennisation de l’action de la part de l’établissement indispensable ;
  • souci d’évaluation de la démarche ;
  • souci de communication autour du projet et de diffusion de ses résultats.

Les critères d’irrecevabilité

La Fondation de France ne finance pas les postes salariés, les formations individuelles, le remplacement du personnel, les formations relevant de la formation continue. La Fondation de France ne soutient pas les vacations de techniques paramédicales (sophrologie, hypno thérapie, art-thérapie, etc.). 
Elle ne finance pas les travaux et l’achat d’équipements médicaux. Les actions de communication et les projets audiovisuels qui ne sont pas partie intégrante de la démarche ne sont pas financés.
Elle ne finance pas le fonctionnement habituel d’une structure, ni les projets de manière rétroactive : les demandes, qui peuvent être pluriannuelles, devront concerner des projets débutant mi-2021.
Les projets doivent être présentés par les équipes concernées, et non par les prestataires participant au projet.
Les projets de recherche ou les études ne sont pas recevables dans cet appel à projets.

Le porteur de projet ne peut adresser simultanément plusieurs demandes de subvention. Les porteurs de projets n’ayant pas bénéficié d’une subvention dans le cadre de cet appel à projets seront prioritaires. 

Calendrier de l’appel à projets

Dépôt des projets : jusqu'au 10 mars 2021 avant 17h

Sélection des projets : juin 2021

Décision communiquée par courrier : juillet 2021

Quelles modalités de soutien ?

La Fondation de France pourra soutenir des projets pluriannuels.

 

Aide méthodologique complémentaire

     M+ : accompagner les acteurs de terrain

Pour accompagner les acteurs de terrain dans la conception, la co-construction avec les bénéficiaires, le pilotage, le montage, la structuration des actions ou encore leur évaluation, le recours à un consultant compétent peut être utile. Il pourra être pour tout ou partie financé dans le cadre de ce soutien complémentaire. Un accord devra être donné par la Fondation de France sur présentation de la proposition technique et du CV du consultant pressenti par le porteur de projet.

 

Comment répondre ?

L’appel à projets Humanisation des soins est ouvert jusq'au 10 mars 2021 avant 17h.

Attention, les candidatures s’effectue exclusivement en ligne jusqu'au 10 mars 2021 avant 17h.

Tout dossier adressé par voie postale ou par courriel sera refusé.

Les décisions seront uniquement communiquées par voie postale ou électronique.

La présélection

Cette phase permet de vérifier l’éligibilité de votre projet.

Toutes les candidatures transmises jusqu'au 10 mars 2021 avant 17h seront étudiées par le Comité du programme Humanisation des soins.

Le circuit de financement d'un projet 

L’examen en comité ou jury

Seuls les projets ayant fait l’objet d’une instruction par la Fondation de France seront examinés par le comité d’expert.es au mois de juin 2021.

Pour toute question, vous pouvez écrire à projets@fdf.org ou appeler le 01 85 53 13 66.

Attention

Nous avons mis en place un nouvel outil de dépôt des demandes. Nous recommandons vivement aux candidats de créer leur profil très rapidement et d’anticiper au maximum la gestion des renseignements administratifs liés à leur structure.
Il leur sera alors possible d'accéder à tout moment au contenu du dossier de demande de subvention.

Téléchargez les documents ci-dessous :

L'appel à projets

La demande complémentaire E+
Dans le cadre de votre projet, si vous souhaitez déposer une demande de subvention complémentaire Agir pour l’environnement, celle-ci fait l’objet d’une instruction spécifique. Nous vous remercions de compléter le formulaire E+ ci-joint et nous le transmettre par mail à projets@fdf.org.

Le modèle de formulaire

Le rapport d'avancement et final

Le comité d’experts

Le comité d’experts qui évalue les projets est composé de professionnels qui accompagnent des patients et leurs proches dans différents lieux de soins (médecin consultation transculturelle, assistante sociale à domicile, responsable des relations avec les usagers, psychologue…)
 

Membres

Christelle CARRIER
Responsable de la Fabrique de l’hospitalité des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Hélène DE CHAMPS LEGER
Médecin coordonnatrice de la PASS de l'Hôtel-Dieu de Paris, centre de diagnostic et de yhérapeutique

Françoise ELLIEN
Psychologue, directrice du réseau de santé Purithématique SPES, cofondatrice du dispositif JADE et de l’association nationale JADE

Marie FLOCCIA
Médecin gériatre et algologue, CHU de Bordeaux

Bénédicte LOMBART
Coordinatrice paramédicale, recherche en soins, Groupe Hospitalier Est AP-HP

Hélène MAURI
Infirmière, unité de soins palliatifs, Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, Paris, et photographe

Christophe POZUELOS
Patient Expert, France Lymphome Espoir

Thomas SANNIE
Coordinateur administratif de l’association « Pôle de ressources en Éducation Thérapeutique du Patient -Ile de France », avocat et président d’associations de patients, Paris

Jérémy PETIT
Accompagnant en Soin Social au Village 2 santé, Échirolles