Des dames âgées font du sport à la maison ouverte.

Appel à projets

Sport et santé en milieu rural

Date limite de transmission des dossiers : 21 février 2018
Contact : sport@fdf.org

 

Faciliter l’accès à la pratique d’une activité physique régulière dans les zones rurales​ dans une logique d’amélioration de la santé et de prévention des maladies

 

CONTEXTE

Une activité physique et sportive régulière – pour peu qu’elle soit pratiquée en respectant certains principes – présente, outre son rôle socialisant, des intérêts indéniables en terme de préservation ou d’amélioration de la santé. Elle bénéficie à tous les types de populations, à tous les âges.

La France dispose de nombreux équipements sportifs. Cependant, ils sont inégalement répartis sur le territoire et ne couvrent que certaines disciplines. Les habitants de certaines communes rurales peuvent donc rencontrer des difficultés pour accéder à la pratique. Sur les 250 000 équipements sportifs en France métropolitaine, 27% sont situés en zones rurales, 45% dans les pôles urbains et 28% dans les communes péri-urbaines. Ramené à sa population –21% de la population totale – le milieu rural semble plutôt bien doté en infrastructures sportives.

Pourtant, plus d’un tiers des communes rurales en sont totalement privées et 16% seulement de ces équipements sont desservis par les transports en commun. Ils sont souvent sous-utilisés en raison du manque de proximité, d’une insuffisance d’animatrices sportives, ou de temps de trajets trop longs. Dans les territoires de montagne, sur le littoral ou dans les zones touristiques, des contraintes liées à la saisonnalité peuvent aussi freiner l’accès à une pratique régulière. Nombreuses sont donc, dans les zones rurales, les personnes qui ne peuvent bénéficier des bienfaits d’une pratique d’activités physiques et sportives assidue.
 

OBJECTIF

Dans une logique de prévention ou d’amélioration de la santé, la Fondation de France soutiendra des projets innovants qui favorisent l’accès à la pratique d’une activité physique régulière et de proximité pour les personnes qui en sont les plus éloignées (personnes âgées, en situation de handicap, souffrant de maladies chroniques, bénéficiaires des minima sociaux…). La santé est définie comme un état de complet bien-être physique, mental et social. Ces activités devront se dérouler en milieu rural et concerner très majoritairement les personnes qui y vivent, sans délimitation d’âge et au bénéfice du plus grand nombre. Les femmes adultes sont, par exemple, l’un des publics cibles de projets recevables.

Les structures favoriseront l’ouverture sur la vie locale et la mixité des publics. La pérennisation de l’action devra être anticipée pour une meilleure intégration sur le territoire en question.

Attention

Nous avons mis en place un nouvel outil de dépôt des demandes. Nous recommandons vivement aux candidats de créer leur profil très rapidement et d’anticiper au maximum la gestion des renseignements administratifs liés à leur structure.
Il leur sera alors possible d'accéder à tout moment au contenu du dossier de demande de subvention.

Télécharger les documents suivants

L'appel à projets

La note pour construire votre démarche d'évaluation 2018

L'aide complémentaire E+
Dans le cadre de votre projet, si vous souhaitez déposer une demande de subvention complémentaire Agir pour l’environnement, celle-ci fait l’objet d’une instruction spécifique. Nous vous remercions de compléter le formulaire E+ ci-joint et nous le transmettre par mail à sport@fdf.org avant le 21 février minuit.

Les questions évaluatives pour l'instruction

Rapport d'avancement ou final 2017
 

ETES-VOUS ÉLIGIBLE ?

Qui peut répondre ?

Tout organisme à but non lucratif possédant une expérience avérée sur cette thématique et pouvant justifier d’un ancrage associatif sur le territoire rural concerné :

  • association sportive ;
  • association ou réseau associatif qui a développé, en interne ou en partenariat, une compétence d’encadrement d’activités physiques et/ou sportives ;
  • structure médico-sociale ;
  • association d’usagers ;
  • junior association ;
  • collectivité locale et territoriale.

Je souhaite être alerté(e) des derniers appels à projets

QUELS CRITÈRES DE SÉLECTION ?

La Fondation de France sélectionnera les projets au regard des critères suivants :

  • Le projet devra être majoritairement à destination des usagers qui vivent sur le territoire rural. Les personnes bénéficiaires devront nécessairement avoir été pré-identifiées. La méthode de pré-identification doit être explicite et détaillée.
  • L’activité devra être accessible, régulière et ouverte au plus grand nombre de personnes exclues de la pratique. Une attention particulière sera portée sur les critères spécifiques de proximité avec le lieu de vie réelle des publics et de l’implication des familles.
  • Les projets d’inclusion dans les clubs sportifs locaux seront favorisés.
  • Le projet devra mobiliser un encadrement de qualité et justifier d’une articulation entre les compétences sportives et sanitaires mobilisées au service des personnes accompagnées. La démonstration d’une compétence sociale serait une plus-value pour le projet.
  • Le projet démontrera la création d’un ancrage territorial important. Il justifiera d’une collaboration avec la ou les collectivités locales et territoriales concernées. La co-construction et le travail en réseau feront l’objet d’une attention particulière.
  • Les modalités de suivi et d’évaluation de l’impact du projet devront prendre en compte les indicateurs proposés par la Fondation de France et avoir été intégrées à la démarche mise en œuvre en impliquant autant que possible les usagers.
  • Si le projet est porté par un établissement ou un service social ou médico-social, il devra démontrer comment les actions envisagées ont vocation à ouvrir l’établissement sur son environnement extérieur.
  • Les projets d’activités physiques et sportives adaptées ne seront recevables que s’ils sont construits avec un ou plusieurs établissements médico-sociaux du territoire, s’ils favorisent la mixité des publics et s’ils se déroulent sur les temps de loisirs des publics ciblés.
  • Le porteur de projets devra obligatoirement prouver la recherche de co-financement.

Les critères d’irrecevabilité

Ne seront pas recevables les demandes concernant :

  • les projets d’investissement en matière d’infrastructures sportives (mais la Fondation de France pourra financer du matériel ou un équipement de taille modeste dans le cadre d’un projet précis) ;
  • les projets strictement événementiels qui ne s’inscrivent pas dans le temps et ne permettent pas une pratique régulière ;
  • les projets à destination de personnes pratiquant déjà des activités physiques au sein de la structure ;
  • la compétition de haut niveau ;
  • le fonctionnement récurrent des structures ou des clubs sportifs (par exemple un club qui finance l’activité pour ses licenciés actuels) ;
  • les demandes de financement de poste pour les collectivités locales ou territoriales.

QUELLES MODALITÉS DE SOUTIEN ?

La Fondation de France privilégiera les projets pluriannuels.
Le projet peut inclure, outre la pratique sportive, des actions de formation, de capitalisation et de mise en réseau des acteurs sur cette thématique.

Aide méthodologique complémentaire

     M+ : accompagner les acteurs de terrain

Pour accompagner les acteurs de terrain dans la conception, la co-construction avec les bénéficiaires, le pilotage, le montage, la structuration des actions ou encore leur évaluation, le recours à un consultant compétent peut être utile. Il pourra être pour tout ou partie financé dans le cadre de ce soutien complémentaire. Un accord devra être donné par la Fondation de France sur présentation de la proposition technique et du CV du consultant pressenti par le porteur de projet.

     E+ : comment agir pour l'environnement ?

Pour les organismes désireux de réduire les impacts négatifs de leur projet sur l’environnement, une aide financière supplémentaire pourra être accordée afin de recourir à un consultant spécialiste des questions posées. Il proposera des adaptations réalistes au plus près des souhaits et des réalités de la structure soutenue. Nous attirons votre attention sur la nécessité de compléter un formulaire spécifique disponible sur notre plateforme. 

 

COMMENT RÉPONDRE ?

L’appel à projets Sport et santé en milieu rural est ouvert du 6 novembre 2017 au 21 février 2018 à minuit.

Attention, les candidatures s’effectuent exclusivement en ligne avant le 21 février 2018 à minuit.

Tout dossier adressé par voie postale ou par courriel sera refusé.

 

La présélection

Cette phase permet de vérifier l’éligibilité de votre projet. Toutes les candidatures transmises avant le 21 février 2018 avant minuit seront étudiées par le Comité du programme Sport Santé Insertion. Seuls les projets présélectionnés à l’issue de cette phase feront l’objet d’une instruction par la Fondation de France.

L’examen en comité ou jury

Seuls les projets ayant fait l’objet d’une instruction par la Fondation de France seront examinés par le comité d’expertes en juin 2018.

Les décisions seront uniquement communiquées par voie postale ou électronique.Pour toute question, vous pouvez écrire à sport@fdf.org.

 

Le comité d’experts

Le comité d’experts qui évaluera les projets est composé de spécialistes et/ou acteurs de la santé, de l’éducation et du mouvement sportif.

Présidente
Mme Martine DUCLOS
Présidente du comité, professeure endocrinologue et physiologiste, cheffe du Service de Médecine du sport et d’Exploration fonctionnelles, CHU G. Montpied de Clermont-Ferrand 

Membres

M. Adil EL OUADEHE
Vice-président du comité, directeur technique national adjoint – pôle Sport et Société Union Française des Œuvres Laïques d’Education Physique (UFOLEP) 

M. Jean-Pierre AUGUSTIN
Géographe, professeur émérite à l'Université Bordeaux-Montaigne, membre de l'UMR ADESS du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)

M. Fabien BEYRIA
Responsable des politiques éducatives de l’enseignement agricole en Nord-Pas-de-Calais 

Mme Amina ESSAIDI
Responsable du chantier Milieux populaires – Fabrique du Lien Social – Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT)

Mme Charlotte PARMANTIER
Maîtresse de conférence en sociologie – faculté des sciences du sport et de l’éducation de Brest

Mme Christine JANIN
Médecin, alpiniste, fondatrice et directrice de l’association « A chacun son Everest ! »  

Mme Géraldine PONS
Présentatrice – animatrice – rédactrice EUROSPORT

Mme Françoise SAUVAGEOT
Vice-présidente déléguée en charge de la diversité des pratiques Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF)

M. Emmanuel YGOUT
Chargé de mission pour l’organisation du Challenge Michelet, Ministère de la Justice

M. Yannis SAÏT
Responsable insertion de l'association Sport dans la Ville 

 

Attention

Nous avons mis en place un nouvel outil de dépôt des demandes. Nous recommandons vivement aux candidats de créer leur profil très rapidement et d’anticiper au maximum la gestion des renseignements administratifs liés à leur structure.
Il leur sera alors possible d'accéder à tout moment au contenu du dossier de demande de subvention.

Téléchargez les documents ci-dessous :

L'appel à projets

La note pour construire votre démarche d'évaluation 2018

L'aide complémentaire E+
Dans le cadre de votre projet, si vous souhaitez déposer une demande de subvention complémentaire Agir pour l’environnement, celle-ci fait l’objet d’une instruction spécifique. Nous vous remercions de compléter le formulaire E+ ci-joint et nous le transmettre par mail à sport@fdf.org avant le 21 février minuit.

Les questions évaluatives pour l'instruction

Rapport d'avancement ou final 2017

Calendrier de l’appel à projets 2018

Dépôt des projets : 6 novembre 2017 au 21 février 2018

Présélection des projets : mars 2018

Décision communiquée par courrier : juillet 2018