Un jardin.

Portrait de philanthrope

Charles Kloboukoff

Philanthrope de la biodiversité

Portrait Charles Kloboukoff

Engagé, Charles Kloboukoff l’est par nature. Créateur en 1993 de Léa Nature, entreprise familiale et indépendante spécialisée en produits naturels et biologiques, l’entrepreneur “vert” a enchaîné pendant vingt ans les actions écologiques depuis son fief de La Rochelle. Dans un seul but : favoriser la résurrection de la biodiversité. Depuis 2011, la Fondation Léa Nature / Jardin BiO’ créée sous l’égide de la Fondation de France consacre cet engagement. « Son but est de valoriser le lien entre la santé de la nature et la santé de l’homme » résume aujourd’hui Charles Kloboukoff.

Au fil des ans, les causes défendues par la Fondation Léa Nature / Jardin BiO’ se sont multipliées. Au travers de campagnes citoyennes, pour la défense de l’abeille (“Si l’abeille disparait, l’humanité en a pour quatre ans” dixit Albert Einstein), sur les dangers de l’exposition aux pesticides, pour le “droit à semer”. Ou bien encore pour la protection des fonds marins, thème du dernier appel à projets 2015-2017 (“Océan mon amour !”) lancé en vue de financer les actions des associations engagées dans ce combat.

Parallèlement, Charles Kloboukoff agit aussi à titre de citoyen et sensibilise localement : au printemps 2015, une pétition invitait les Rochelais à supprimer leur consommation de sacs plastiques à usage unique. Résultat : 8 300 signatures pour 80 000 habitants. « La mairie a entendu notre appel et s’est engagée dans un plan “zéro déchet” à long terme » se félicite Charles Kloboukoff, conforté dans sa conviction que « les solutions globales viennent d’initiatives locales ».