covid-75_conciergerie_eesteve-2.jpg

Covid-19

Personnes âgées, personnes isolées : maintenir le lien social malgré le confinement

10/04/2020

900 000 Français de plus de 60 ans vivent en situation d’isolement familial et amical. Pour eux, mais aussi pour les personnes en situation de handicap, les personnes malades ou en souffrance psychique, le confinement peut représenter une réelle mise en danger. La Fondation de France se mobilise aux côtés de la Croix-Rouge française, avec un dispositif exceptionnel.

Face à l’épidémie, le confinement constitue une mesure sanitaire de mise à l’abri. Mais pour les personnes isolées, cela se traduit par une rupture du lien social : disparition des services sociaux, des aides à domicile, des relations avec le voisinage, de l’aide des bénévoles… Et pour ceux qui sont valides, la peur de s’exposer au virus ajoute à l’angoisse de la solitude.

Pour toutes ces personnes particulièrement vulnérables, la Fondation de France a choisi de soutenir très rapidement le dispositif « Croix Rouge chez vous ». Objectif ? Identifier les situations d’isolement les plus critiques, répondre aux besoins d’approvisionnement, en nourriture comme en médicaments, et maintenir un lien social, un contact humain pour ceux que la crise sanitaire isole durablement.

« Conciergerie solidaire »

Depuis le 20 mars, cette « conciergerie solidaire » fonctionne sur l’ensemble du territoire métropolitain. Premier volet du dispositif : une plateforme téléphonique. Toute personne confinée en situation d’isolement social peut appeler le  09 70 28 30 00, 7 jours sur 7 de 8h à 20h. Au bout du fil, un « écoutant » bénévole de la Croix-Rouge française assure une présence chaleureuse et rassurante et donne toutes les informations nécessaires à la personne isolée sur la situation sanitaire ou sur les dispositifs existants en fonction de ses besoins (CCAS, etc.).

Deuxième axe : la commande de produits de première nécessité (denrées alimentaires, produits d’hygiène et d’entretien). Ces produits seront livrés à domicile, dès le lendemain, par des volontaires de la Croix-Rouge. Pour les personnes bénéficiant habituellement d’ un dispositif d’aide alimentaire ou allocataires des minima sociaux, un panier solidaire peut être accordé une fois. 

Enfin, pour les malades chroniques qui ont besoin de médicaments, un accord passé avec la Fédération des syndicats des pharmacies de France et l’Union nationale des pharmacies de France permet de leur livrer, dès lors qu’une ordonnance a été enregistrée par l’officine de proximité.

Dès les premiers jours, le service a reçu plus de 70 000 appels, et livré plus de 20 000 paniers de produits de première nécessité ! « Au-delà de l’indispensable aide matérielle, il a permis à ces milliers de personnes isolées d’échanger, d’être entendues et rassurées… souligne Agathe Gestin, responsable du programme Personnes âgées de la Fondation de France. C’est le fil ténu d’un contact humain, indispensable pour résister aux effets délétères de la solitude ».