Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder
Log on
You are a donor
Log on
You are a project leader
Log on

Solidarité Maroc : 3 mois de mobilisation pour venir en aide aux plus vulnérables

14 Déc.2023

Dès les premières semaines qui ont suivi le séisme, des aides d’urgence ont été déployées dans les différentes régions touchées avec les acteurs de terrain comme Migrations & Développement, partenaire de la Fondation de France, qui s’appuie sur un réseau important d’associations locales villageoises. Ces dernières ont notamment assuré la distribution de denrées alimentaires, matelas, couvertures, produits d’hygiène et de soin mais aussi des citernes collectives pour garantir durablement l’accès à l’eau potable.

Mettre à l’abri les populations sinistrées et accompagner la reconstruction

Désormais, l’urgence est d’adapter les abris pour la période hivernale. « La majorité des personnes sinistrées a été mise à l’abri grâce à des tentes, des containers ou des chapiteaux mais avec l’arrivée de l’hiver et de la neige, ces solutions restent temporaires. C’est pourquoi nous travaillons activement avec des architectes et ingénieurs pour trouver des solutions adaptées de renforcement et d’étayage des maisons relativement épargnées, pour que les habitants puissent s’y réinstaller en toute sécurité », explique Karine Meaux, responsable des urgences à la Fondation de France. L’ONG Jood, très impliquée sur la question du relogement, a par exemple installé 30 maisons préfabriquées et 30 blocs sanitaires, avec douches, lavabos et toilettes, dans les villages de Moulay Brahim, Talat N’Yaaqoub, Imgdal et Ljoukak.

 « Concernant la reconstruction ou la réhabilitation, des partenariats sont en cours de finalisation pour apporter une expertise technique de construction adaptée aux risques et renforcer les savoir-faire des artisans marocains », précise Karine Meaux. La Fondation de France s’appuie notamment sur CRATERRE, le Centre international de la construction en terre, expert sur le volet reconstruction post catastrophe naturelle.

JoodL’ONG Jood installe des maisons préfabriquées et des blocs sanitaires.

 

 

Soutenir les plus vulnérables

Par ailleurs, plusieurs associations de terrain apportent un soutien de proximité aux victimes du séisme les plus fragiles. En plus des aides matérielles indispensables, il s’agit aussi d’apporter un soutien psychologique aux populations touchées, afin de prévenir et traiter les symptômes post-traumatiques qui peuvent se révéler plus tard. Une mission confiée entre autres à l’association Terra Psy qui, grâce à ses équipes mobiles, parcourt les villages pour offrir un soutien psychologique et des solutions d’orientation aux personnes présentant des troubles psycho-traumatiques.

L’association de l’Enfance Handicapée dans la région de Taroudant vient quant à elle en aide aux blessés graves et aux personnes handicapées victimes du séisme, en fournissant du matériel médical et en répondant aux besoins de prise en charge, de rééducation et de réadaptation. 

De son côté, l’association Nissae Souss accueille les femmes et leurs enfants dans son centre d’hébergement, et leur propose des vêtements, des repas, des produits d’hygiène, des médicaments, des fournitures scolaires ainsi qu’un soutien psychologique. L’association Féminine Elkhir a mis en place un centre d'écoute mobile offrant également du soutien psychologique, ainsi qu’une orientation juridique et un suivi des dossiers administratifs. Le projet encourage par ailleurs la création de coopératives agricoles et artisanales et d'activités génératrices de revenus (travaux agricoles, couture, …) pour aider les victimes du séisme à retrouver une autonomie économique.

 Jood beneL'ONG Jood organise le relogement des populations sinistrées.

 

 

Contribuer à la relance économique

Contribuer à la relance économique constitue en effet une priorité de l’action de la Fondation de France pour favoriser, progressivement, le retour à une vie normale. Il peut s’agir d’aider à reconstruire des commerces, des bâtiments agricoles mais aussi les écoles. L’association AgriSud accompagne par exemple les populations en situation de précarité pour mettre en place des projets agricoles équitables, viables et écologiques.

Alors que plus de 500 écoles ont été détruites, l’association Al Jisr aménage 9 structures modulaires en remplacement des classes détruites de la province de Chichaoua, pour accueillir les enfants de cette région sinistrée.

Dans la province de Taroudant, très impactée par le séisme, un consortium de 6 organisations marocaines et françaises, mené par Migrations & Développement, collabore avec les acteurs locaux pour reconstruire les infrastructures de santé et d’éducation et redynamiser économiquement les zones sinistrées, en soutenant l’agriculture locale notamment.

 

Accès utilisateur
Mon Espace
Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder

Log on
You are a donor

Log on
You are a project leader
Log on