banniere_fondation-jean-michel-mourlot_l.lung_ll_aurore_loisirs_creatifs_hd_23.jpg

Culture & éducation

Fondation Antoni Laurent

Enrichir les collections d’art extrême-oriental des musées Guimet et Cernuschi

La Fondation Antoni Laurent, créée par legs, contribue à l’acquisition d’œuvres d’art extrême-oriental au sein des deux principaux musées d’art asiatique de France, situés à Paris : le musée Cernuschi et le musée Guimet.

Grand amateur d’art et sans héritier direct, Antoni Laurent a fait le choix de léguer l’ensemble de ses biens à la cause qui lui tenait le plus à cœur : donner au public un plus grand accès à la formidable diversité des arts d’Asie. C’est ainsi que la Fondation Antoni Laurent vit le jour en 1980 sous l’égide de la Fondation de France. Elle est entièrement consacrée à l’enrichissement des collections d’art extrême-oriental de deux institutions majeures : le musée Guimet (Musée national des arts asiatiques) et le musée Cernuschi (Musée des arts de l’Asie de la ville de Paris).

Depuis sa création, la fondation a contribué à l’acquisition de nombreuses œuvres, permettant une plus grande connaissance de la richesse des différentes civilisations asiatiques et des formes d’expression artistique qui en témoignent.

Le Musée Cernuschi a ainsi pu acquérir des pièces majeures, couvrant de très nombreuses périodes : des vestiges archéologiques tels qu’un vase datant du 9ème ou 10ème siècle avant JC ou un battant de porte ornée datant du 1er siècle, des antiquités, statuettes funéraires et autres sculptures, mais aussi des œuvres picturales plus contemporaines, comme une peinture sur éventail du 18ème siècle ou un dessin à l’encre datant des années 1930. Autant de témoignages de la grande beauté des arts d’Extrême-Orient, aujourd’hui mis à disposition du public des deux plus grands musées d’art asiatique de France.