Philanthropie

Enquête : les fondations prêtes à relever le défi du changement systémique

06/07/2021

L’ONG Ashoka, qui réunit des milliers d’entrepreneurs sociaux dans plus de 92 pays, et la Fondation de France, 1er réseau de philanthropie en France, ont mené une enquête auprès d’une centaine de fondations et de fonds de dotation sur le changement systémique. L’objectif : dresser un état des lieux sur la connaissance du changement systémique par le secteur philanthropique et identifier les freins à la mise en place de cette approche.

Initiée par l’ONG Ashoka et la Fondation de France, l’étude inédite sur le changement systémique a été présentée, le 30 juin, lors d’un webinaire qui a réuni plus d’une centaine de participants. À cette occasion, Axelle Davezac, directrice générale de la Fondation de France, a rappelé que « ce sujet complexe anime la Fondation de France depuis de nombreuses années ». Elsa Grangier, directrice générale d’Ashoka France, a pour sa part souligné que l’impact systémique était dans l’ADN d’Ashoka.

Plusieurs intervenants se sont succédé parmi lesquels Matthieu Dardaillon, fondateur de Ticket for Change, qui a témoigné de son expérience et des obstacles rencontrés quand il est question de changement systémique. Enfin, les fondations Bettencourt Schueller, Entreprendre et Entreprendre&+ ont partagé leur point de vue sur la question.

Une familiarité mitigée avec le concept

Le premier enseignement de cette étude montre que la notion de changement systémique est, pour 70 % des répondants, fortement ou modérément familière, et qu’elle est inconnue pour 30 % d’entre eux. Notion complexe, l’approche systémique vise à repenser notre manière de faire, elle touche aux comportements et aux mentalités, en partant notamment du principe que les grands enjeux de notre société – dérèglement climatique, perte de biodiversité, crise sociale et sanitaire… – sont de plus en plus interconnectés. Or s’il est urgent de mettre en place des actions immédiates pour endiguer leurs conséquences néfastes, il est également indispensable de s’attaquer à leurs racines pour apporter des réponses profondes et durables.

Compte tenu de l’ampleur des enjeux qu’elle adresse, cette approche repose notamment sur la collaboration entre les différents acteurs et questionne les pratiques actuelles de la philanthropie.

Afin d’être répliquées à grande échelle, les méthodes et savoir-faire doivent être partagés, les actions de sensibilisation et de plaidoyer font pleinement partie de l’approche. Le changement systémique s’inscrit dans le temps long. Il nécessite des mécanismes de soutien et d’accompagnement spécifiques et adaptés qui reposent sur une relation de confiance avec les porteurs de projets.

enquete_ashoka_1.png

Les pratiques les plus mises en œuvre

Deuxième enseignement : 65 % des fondations déclarent soutenir le changement systémique parmi d’autres types de projets, parfois sans le savoir. Un résultat encourageant qui montre que cette approche fait déjà partie du paysage philanthropique. Parmi ces pratiques, un soutien financier à long terme, ce que la moitié des fondations déclare avoir déjà réalisé, mais aussi un accompagnement non financier aux structures soutenues.

enquete_ashoka_2.png

La philanthropie prête à relever le défi

Enfin, dernier enseignement : le secteur de la philanthropie se déclare prêt à relever le défi du changement systémique. 75 % des répondants estiment qu’ils ont un rôle stratégique à jouer dans le soutien du changement systémique, même si à l’heure actuelle, seuls 20 % estiment que le changement systémique est au cœur de leur stratégie.

Pour Elsa Grangier de l’ONG Ashoka, « Cette enquête montre une réelle envie de la part des fondations de financer les modifications profondes de nos sociétés. Le rôle d’Ashoka est de continuer à faire comprendre le changement systémique en inspirant société et politique publique grâce aux entrepreneurs sociaux. Les impacts se démontrent sur le long terme mais sont définitivement structurants pour une économie au service de la société ». 

Une coalition d’acteurs pour impulser une nouvelle dynamique au changement systémique

Cette enquête est le premier acte issu d’une coalition d’acteurs d’horizons complémentaires qui se rassemblent pour réfléchir à la façon dont le changement systémique pourrait être davantage compris et soutenu par le secteur de la philanthropie.

Ainsi, Ashoka, la Fondation de France, Entreprendre&+, l’ESSEC, la Fondation Bettencourt Schueller, la Fondation Entreprendre et Ticket for Change se réunissent pour imaginer des solutions et actions concrètes qui permettront de faire évoluer les pratiques du secteur de la philanthropie et d’expérimenter de nouvelles façons de soutenir les projets à impact.

« Le changement systémique est au cœur de l’action de la Fondation de France qui s’attache à construire des solutions durables, dans un contexte où les sujets sociaux et environnementaux sont profondément interdépendants. Ce travail avec Ashoka vise à inciter les acteurs de la philanthropie à intégrer cet enjeu dans leur stratégie, une nécessité pour agir efficacement et collectivement. », a déclaré Axelle Davezac.

D’autres actions sont en cours de développement autour de l’acculturation et de la formation, de la création de contenu et de connaissance sur le sujet ou encore d’expérience de terrain pour soutenir ces transformations sociétales.

à télécharger

L'enquête complète