Une famille béninoise dans un champ.
Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest : produire et se nourrir localement   

International

Promotion de l'agriculture familiale en Afrique de l'Ouest

Date limite de dépôt des dossiers : 7 mars 2017
solidairitesinternationales@fdf.org

Pourquoi ?

La sous-alimentation est une atteinte aux droits de l’homme et à sa dignité. Si la situation mondiale s’améliore légèrement, l’Afrique est le seul continent où la sous-alimentation chronique a progressé ces vingt dernières années, atteignant 223 millions de personnes en 2013.

Les « émeutes de la faim » du printemps 2008 ont démontré la fragilité d’un système alimentaire trop dépendant des importations et des variations des prix sur le marché agricole mondial. A cela s’ajoutent les conflits, les aléas climatiques, l’appauvrissement des sols et la pression sur les ressources qui viennent un peu plus déstabiliser la production.

Dans un contexte où la croissance démographique des villes est soutenue, le développement d’une agriculture locale constitue une réponse pérenne à cette situation préoccupante. En effet, cette agriculture, avant tout familiale :

  • emploie une main-d’œuvre nombreuse,
  • est ancrée dans le territoire et contribue au dynamisme économique des espaces ruraux et à l’entretien des écosystèmes et des ressources,
  • résiste mieux à la volatilité des prix.
Parce que les pouvoirs publics ouest-africains et les politiques internationales délaissent trop souvent ce champ d’action, l’appel à manifestations « Promotion de l'agriculture familiale en Afrique de l'Ouest », en association avec le Comité français pour la Solidarité Internationale (CFSI), soutient les initiatives locales en faveur du développement d’une agriculture familiale durable dancs cette région.

Promouvoir une agriculture familiale constitue le meilleur rempart contre la faim dans le monde et une clé pour le développement.

Quels objectifs ?

 

  1. Promouvoir l’agriculture familiale au sein de la société 

  2. Permettre aux agriculteurs locaux de reconquérir les marchés urbains

  3. Développer des pratiques d’agriculture durable et responsable  
     

Qui peut répondre ?

  
Cet appel à manifestations s’adresse à des :

  • organisations paysannes (OP) d’Afrique de l’Ouest,
  • ONG locales et européennes (en partenariat avec des acteurs locaux),
  • organismes de recherche et de formation.  

Important : l’appel est réservé à des propositions d’actions en partenariat formalisé entre une organisation ouest-africaine et une organisation européenne. L’organisation porteuse peut être ouest-africaine ou européenne.

 

Nos experts

Le comité d’experts qui évaluera les projets est composé de spécialistes et/ou acteurs de la coopération internationale.

Président :

Jean-Louis VIELAJUS
Ancien Président de Coordination Sud et ex-délégué général du Comité Français pour la Solidarité Internationale.

Membres :

Marie-Pierre AUGER
Direction de l’immobilier, de la logistique et des transports de la Ville de Paris, ancienne Sous-directrice des moyens au Centre d'action sociale de la Ville de Paris, ancienne Directrice Adjointe du Cent-Quatre Paris, Expert pour l’Office Humanitaire de la Commission Européenne (ECHO), administratrice d’une PME agro-alimentaire en Côte d’Ivoire, ancienne vice-présidente d’Action contre la Faim, ENA 2005.

Stéphanie  DANIEL-GENC
Administratrice civile, Conseiller-Expert Crises et Enjeux Humanitaires (Ministère de la Défense – Direction générale des relations internationales et de la stratégie).

Anne LE NAELOU
Maître de conférences en sociologie à l’Université de Paris I, Institut du Développement Économique et Social (IEDES), chercheur en « Sociétés et développement ».

Valérie NICOLAS
Conseillère aux Affaires internationales et à la Coopération bilatérale et décentralisée à l’Association des Régions de France (ARF), anciennement directrice de centres culturels internationaux dans le secteur public et associatif.

Bérengère QUINCY
Ex-Ambassadrice de France au Danemark et Représentante permanente de la France auprès de l’Office des Nations unies à Vienne et de l’AIEA, l’OTICE et l’ONUDI, Ambassadrice en mission pour la préparation de la Conférence climat (COP 21) de Paris 2015.

Charlotte SCHNEIDER
Chef de projet Réfugiés et Migrants à la Ville de Paris. Ex-coordinatrice du Pôle Urgence de l’ONG Action contre la Faim, ex-responsable de programmes d’urgence et post-urgence  (Haïti, Afghanistan).

Hubert COCHET
Professeur à AgroParisTech - Département des Sciences Economiques, Sociales et de Gestion - U.F.R Agriculture comparée et développement agricole.

Régis KOETSCHET
Diplomate, ancien Ambassadeur délégué pour les relations avec la société civile et les partenaires à la Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats du Ministère des Affaires étrangères et européennes.

Jean-Bernard VERON
Economiste, Ex-responsable de la cellule « prévention des crises et sortie de conflit » à l’Agence Française du Développement (AFD), rédacteur en chef de la revue Afrique Contemporaine.