operation-philanthropie.jpg

Philanthropie

L’École de la philanthropie : dessine-moi un monde meilleur !

16/04/2021

L’Ecole de la philanthropie, l’association qui sensibilise les enfants à l’engagement citoyen, leur a lancé un défi de taille : imaginer une action pour rendre le monde meilleur et l’illustrer sous forme d’affiche. Résultat : une vraie moisson d’idées aussi créatives que solidaires.

L’objectif était ambitieux : présenter leur action pour un mode meilleur par un dessin et un slogan. Mais les enfants se sont montrés à la hauteur de l’enjeu ! Plus de 2200 philanthropes en herbe, âgés de 5 à 13 ans, ont  envoyé leur affiches pour participer à l’opération lancée en février dernier par L’École de la philanthropie en partenariat avec le Petit Quotidien. Et autant dire qu’en matière de bonnes actions, les enfants ne manquent pas d’imagination : super robot à roulettes aux petits soins des personnes malades, pêche de sacs plastiques dans les océans, voiture équipée d’ailes d’oiseaux pour lutter contre la pollution ou partie de ballon partagée avec un enfant en situation de handicap…

« Les enfants d’aujourd’hui seront les philanthropes de demain »

Par cette initiative inédite, nommée « Opération philanthropie », l’École de philanthropie, soutenue par la Fondation de France et les Fondations Edmond de Rothschild, compte sensibiliser le grand public à son action pédagogique qui, depuis dix ans, a pour vocation de développer l’empathie, la solidarité et l’engagement citoyen des jeunes générations. Parce qu’il n’est jamais trop tôt pour aider le monde à mieux tourner, Jérôme Saltet, président de L’École de la philanthropie, défend l’idée que « les plus jeunes sont déjà des citoyens qui peuvent s’engager au service des autres, et que, grâce à l’éducation, les enfants d’aujourd’hui seront les philanthropes de demain. » Pour Frédéric Bénaglia, illustrateur jeunesse et président du jury de l’Opération, la philanthropie est aussi un bon moyen de lutter contre le repli sur soi et l’individualisme qui gagnent nos sociétés : « C'est une bonne chose d'amener les enfants à réfléchir à ce qui les entoure, à ce que vivent les "autres", à leur souffrance… Réfléchir aux solutions pour éradiquer ces souffrances, ou à minima les soulager, leur permettra de grandir sainement. […] On leur donne les moyens de devenir des adultes plus épanouis, plus ancrés dans leur humanité. On leur donne l'occasion d'agir et non de subir », explique-t-il.

Entretien avec Sophie Marinopoulos, psychologue et psychanalyste

 3 questions à Sophie Marinopoulos, membre du jury et psychanalyste fondatrice des lieux solidaires pour les familles "Les Pâtes au Beurre".

> Lire l'interview

10 affiches coups de cœur

Pour clore l’opération, le jury, composé d’une dizaine de personnalités du monde de la jeunesse et de la philanthropie, dont Axelle Davezac, directrice générale de la Fondation, s’est réuni le 15 avril 2021 pour distinguer dix créations coups de cœur.

Afin de remercier l’ensemble des enfants de leur participation et de leur implication, toutes les affiches seront publiées par L’École de la philanthropie dans un livre, dont chacun recevra un exemplaire numérique, ainsi qu’une affiche collector. Autant de précieux outils pour inspirer les envies de changement et transformer les rêves en réalité.

Le jury du concours Opération Philanthropie

  • Serge Barbet, directeur délégué du Clémi
  • Frédéric Bénaglia, illustrateur jeunesse et président du jury
  • Carole Boivineau, déléguée générale, Fondation Foujita
  • Wendy Bouchard, journaliste
  • Axelle Davezac, directrice générale de la Fondation de France
  • Michel Granger, artiste peintre
  • Firoz Ladak, directeur des Fondations Edmond de Rothschild
  • Sophie Marinopoulos, psychologue et psychanalyste
  • Jean-Pierre Pichaut, président d'Aide et Action France
  • Jérôme Saltet, co-fondateur des éditions Playbac et président de L’École de la philanthropie