Une femme travaille sur son habitat écologique en Bretagne dans le cadre de l'association Ecocum.

Portrait de philanthrope

Danièle Kapel-Marcovici

Philanthrope pour les femmes

Au début des années 80, Danièle Kapel-Marcovici prend à 35 ans la direction de l'entreprise de distribution d'emballage créée par sa mère en 1954. Après avoir porté le Groupe Raja au rang de leader européen - accomplissement important pour cette européenne fervente -, il est temps pour Danièle Kapel-Marcovici de « partager sa réussite avec d'autres femmes ».

En effet, agir pour les femmes lui est toujours apparu comme une nécessité impérative « il n'est pas forcément nécessaire de chercher dans d'autres cultures les injustices criantes faites aux femmes ». Féministe engagée dans les années 70, Danièle Kapel-Marcovici a depuis longtemps fait siennes les valeurs d'égalité et de respect. Ces valeurs, qui constituent le fondement de sa personnalité, sont aussi au cœur de sa conception du management « chacun et chacune a droit au respect de ses droits dans l'entreprise comme dans la société », dit-elle. En 2006, elle donne donc corps à son engagement en créant une fondation, dédiée à la défense des droits des femmes dans le monde.

A ce jour, la Fondation RAJA Danièle Marcovici a soutenu plus de 150 associations et plus de 200 projets destinés aux femmes dans divers domaines, pour un budget total dépassant les 2,5 millions d'euros. Ancrée dans le soutien aux combats en faveur des femmes, cette fondation soulevé un problème de société en même temps qu'elle contribue à le résoudre. « Parler des actions de notre fondation c'est prolonger son combat de terrain, car cela donne à voir une problématique trop souvent étouffée ».