Une femme du KAPSE (colocations solidaires) à Toulouse sourit devant l'appareil

Les Lauriers

Le Relais Ozanam : un relais solidaire

Depuis 1957, le Relais Ozanam intervient dans la région de Grenoble pour proposer aux plus fragiles des solutions de logement et d’insertion. Une multitude de dispositifs, adaptés aux besoins de chacun, qui accompagnent aujourd’hui plus de 1 000 personnes.

Aide aux démunis

L’association naît en 1957 avec un objectif clair : venir en aide aux sans abris ou aux personnes en difficulté pour leur proposer un hébergement, qu’il s’agisse de familles ou des personnes seules. Elle emprunte son nom à Frédéric Ozanam, une figure du catholicisme social du XIXe siècle. Originaire de Lyon, ce professeur de littérature à la Sorbonne fonde la Société de Saint-Vincent-de-Paul, consacrée aux plus pauvres. Un esprit perpétué par le Relais, qui multiplie les initiatives en ce sens. Aujourd’hui, l’association intervient dans l’agglomération grenobloise et accompagne, avec ses 60 salariés, plus de 1 000 personnes via de nombreux dispositifs de relogement.

Adaptation

Hébergement d’urgence pour quelques nuits ou hébergement très longue durée, les solutions du Relais Ozanam s’adaptent aux spécificités de chacun. L’association gère ainsi un hôtel social, pour des durées de 2-3 mois et un foyer pour les jeunes. Avec le service Totem, elle aide des personnes à réintégrer un logement après un long passage dans la rue. Avec ses différents CHRS (Centre Hébergement et de Réinsertion Sociale), l’objectif est d’accompagner des familles (avec ou sans enfants) vers une plus grande autonomie et stabilité personnelle. Plus récemment, le Relais Ozanam a lancé une mission sur le « Travail Pair ». Le principe ? Après avoir vécu dans la rue et s’être réinséré, des volontaires accompagnent des sans-abris dans la même direction.

laurier, 2017, relais ozanam, centre-est, vulnérabilité, précarité, logement

Nombreux projets

Le Relais Ozanam veut aujourd’hui se diversifier et se développer en élargissant son champ d’action, notamment à destination des personnes ayant des difficultés à vivre chez elles. Les travailleurs pairs ainsi que le dispositif Totem devraient se renforcer. Une réflexion est en cours autour de l’accueil des réfugiés.

Jean-Marie Thomas, administrateur – ancien Président

« Le Relais Ozanam multiplie les initiatives pour accompagner toutes les personnes en difficulté, quelle que soit leur passé ou leur situation. Nous proposons autant que possible des solutions sur-mesure pour répondre aux besoins très différents entre un sans-abri, une famille avec de jeunes enfants ou une personne âgée précaire. »

Logo des lauriers 2017.

un projet exemplaire

Le projet du Relais Ozanam a été financé par la Fondation de France dans le cadre du programme Maladies Psychiques.

Il a été récompensé d'un Laurier régional en juin 2017.

Vous serez aussi intéressé par