banniere_fondation-syndrome-rubinstein-taybi_s.-sindeu_ss-rm-23.jpg

Recherche & innovation

Fondation Recherches Evolutives

Promouvoir l’œuvre spirituelle de Sri Aurobindo et Mirra Alfassa

La Fondation Recherches Evolutives a pour vocation de diffuser et promouvoir l’œuvre de deux figures spirituelles qui furent à l’origine d’un courant de pensée majeur en Inde au 20ème siècle : Aurobindo Ghose, dit Sri Aurobindo et Mirra Alfassa, surnommée « Mère ».

Si Sri Aurobindo (1872-1950) s’est d’abord fait connaître comme l’un des leaders du mouvement pour l’indépendance de l’Inde, il s’est rapidement consacré à la philosophie, à la poésie, et à des recherches qui l’ont conduit à développer une doctrine spiritualiste de l’évolution, considérant l’homme comme un « être de transition », chainon vers une nouvelle espèce, pouvant devenir le « collaborateur conscient de son évolution ».

A ses côtés dans l’ashram qu’il avait fondé à Pondichéry puis continuatrice de son œuvre, une Française, Mirra Alfassa (1878-1973), appelée « Mère » par ses disciples, dont les entretiens recueillis pendant près de 20 ans et retranscrits dans un corpus de plus de 6.000 pages constituent le document central de cette doctrine, appelé « L’agenda de Mère ».

En France, l’Institut de Recherches Evolutives a été créé en 1977 afin de diffuser cette pensée de « l’expérience évolutive » et l’œuvre relative à ces penseurs. Afin d’appuyer cette mission, la Fondation Recherches Evolutives a vu le jour en 1995 sous l’égide de la Fondation de France : elle soutient notamment la publication et la vente d’ouvrages ainsi que des enregistrements des nombreux entretiens qui forment le cœur de cette philosophie.