j.renard.-monique_rollin.jpg

Culture & éducation

Fondation Monique Rollin

De la musique ancienne aux musiciens de demain

La Fondation Monique Rollin décerne chaque année le Prix d’interprétation Monique Rollin à un pianiste ou à un harpiste, et la Bourse Monique Rollin à un étudiant en musicologie. Elle a été créée par legs par Monique Rollin, une musicienne et musicologue de renom, spécialiste de la musique ancienne.

En 2002, Monique Rollin instituait par testament la Fondation de France comme légataire universelle, en lui confiant la charge de créer une fondation portant son nom pour décerner chaque année une bourse et un prix dans le domaine musical. Une façon d’inscrire dans le temps la volonté qui l’avait toujours animée de partager et transmettre sa passion et d’encourager les jeunes musiciens.

Cette passion pour la musique avait conduit Monique Rollin non seulement à devenir une musicienne reconnue et primée, mais aussi à explorer ce champ avec le regard de la recherche : harpiste, cithariste, luthiste, notamment dans un ensemble qu’elle avait fondé et qui portait son nom, elle était également  musicologue et ingénieure de recherche au CNRS. A ce titre, elle publia de nombreux ouvrages à caractère scientifique sur la musique ancienne, sur le luth et sur la harpe celtique, instruments qu’elle affectionnait particulièrement.

Le Prix Monique Rollin, décerné à un pianiste, parfois à un harpiste, et la Bourse Monique Rollin, décernée à un étudiant en musicologie du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, chacun doté d’un montant de 2500 euros, incarnent chaque année le souhait qu’avait Monique Rollin de soutenir ces jeunes musiciens et étudiants dans cette institution dans laquelle elle a été professeure. Les lauréats sont sélectionnés par une commission interne au Conservatoire sur critères d’excellence et de conditions sociales.