Deux dames âgées regardent des tablettes grâce à l'association Old'Up.

Vulnérabilité & précarité

Vivre ses choix, prendre des risques, jusqu’à la fin de sa vie

Date limite de dépôt de dossiers
6 mars et 28 août 2017 — personnesagees@fdf.org

Pourquoi ?

Les nombreux débats sur la dépendance, en particulier sur la question de la fin de vie et les récentes évolutions législatives en la matière illustrent une tendance assez forte dans notre société : la quête du risque zéro pour la protection des personnes âgées. L’attachement que nous avons à leur égard nous pousse à opter pour leur prise en charge, au détriment parfois de leur autonomie, de leur qualité de vie, voire de leur intégrité morale et physique. En voulant à tout prix les protéger, nous finissons par passer outre le respect de leur volonté.

Ultime tabou, la mort fait partie des préoccupations des personnes âgées, de leurs proches et du personnel soignant. Elle soulève alors des questions complexes : que faire face à la perte de certaines capacités physiques et intellectuelles de nos proches ? Peut-on assurer leur sécurité tout en respectant leurs habitudes de vie et leur intimité ? Comment réagir face au refus des soins ? Comment décrypter les besoins réels des personnes âgées ?

La Fondation de France souhaite faire évoluer les pratiques vers une meilleure prise en compte des désirs des personnes âgées à chaque étape de leur  vieillissement. Le programme « Vivre ses choix, prendre des risques, jusqu’à la fin de vie » soutient les projets permettant d’assurer le respect des droits des personnes âgées, tout en conciliant leur rythme de vie avec les contraintes du personnel soignant, et en leur permettant de prendre part aux décisions qui les concernent.

Colloque national

Le 27 octobre 2017, se tiendra à Paris au Collège des Bernardins un colloque natiional sur le thème :

« Droit au choix, droit au risque pour les personnes âgées ?

Venez en débattre avec nous.

Quels objectifs ?

  1. Donner une plus grande liberté de décision aux personnes âgées, quel que soit leur lieu de vie;

  2. Développer la concertation avec les personnes âgées, les familles et le personnel soignant, autour de la fin de vie et du deuil;

  3. Faire avancer la réflexion sur la mort et le deuil avec l’ensemble des acteurs concernés.
     

 

Qui peut répondre ?

Cet appel à projets s’adresse à des :

  • Associations d’aide à domicile, de familles, d’usagers, etc.

  • Etablissements publics et privés à but non lucratif accueillant des personnes âgées.

Vivre ses choix, prendre des risques

A télécharger

Parue en 2017, la brochure "Vivre ses choix, prendre des risques" met en avant des initiatives innovantes favorisant la liberté de choix des personnes âgées au quotidien.

>> Télécharger la brochure 

Nos experts

 

Le comité d’experts qui évaluera les projets est composé de spécialistes et/ou acteurs de la santé , de la gérontologie et de la question de la fin de vie.   

Présidente

Marie-Laure MARTIN
Directrice des accueils de jour ISATIS des 13e et 15e arrondissement de Paris

 

Membres

Gabriel ABITBOL
Médecin gériatre, Unité Fonctionnelle de Douleur et Soins palliatifs, Hôpital Broca, Paris

Frédéric BALARD
Anthropologue, Université de Lorraine, Nancy

Catherine BOURMAULT COSTA
Directrice de l’EHPAD Résidence Vallée du Don, Guéméné Penfao

Pierre-Henri DAURE
Directeur de la communication, FEDOSAD, Dijon

Corinne DAVER
Avocate, spécialiste en droit de la santé, FIDAL, Paris

Didier DUPLAN
Directeur général adjoint, ADESSADOMICILE, Paris

Mathieu DE STAMPA
Gériatre, Hospitalisation à Domicile, Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

Marie-Françoise FUCHS 
Médecin, Fondatrice et présidente d’honneur de l’association OLD UP, Paris

Pauline ORAIN
Anthropologue, fondatrice de l’association Nos mémoires vives, Montpellier