Urgences Coronavirus : soutenez ces projets

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Lorem ipsum dolor

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Thématique N°1

Nom du projet 

Présentation du projet : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Agence Y (40 435 €)

Un Guide des bonnes pratiques de la reconstruction à Saint-Martin a été élaboré par la délégation interministérielle à la reconstruction en collaboration avec la Collectivité. Ce projet vise à promouvoir ces bonnes pratiques et à les rendre plus accessibles aux habitants de Saint-Martin en adaptant les principaux chapitres (couvertures métalliques ; fenêtres et baies vitrées) sous forme d’affiches et de fiches techniques éditées en 4 langues.

Pour en savoir plus 

Association Indar Bat (87 000 €)

L’association Indar Bat met à disposition des professionnels bénévoles (menuisiers, charpentiers et maçons) afin d’accélérer le dispositif mis en place par les Compagnons Bâtisseurs : ils mènent ainsi des chantiers de reconstruction, avec rénovation des charpentes, couverture et maçonnerie pour les familles vulnérables dont les habitats ont été endommagés par Irma. Dans un second temps, ils pourront aussi contribuer au conseil pratique des habitants pour la réhabilitation de leurs propres logements, à la formation aux bonnes pratiques de construction et au prêt d’outillage.

Pour en savoir plus 

Association Electriciens Sans Frontières (ESF) (300 000 €)

Cette ONG est spécialisée dans les actions de solidarité internationale qui utilisent l’accès à l’électricité et/ou à l’eau comme levier de développement.
A Saint-Martin, le projet comporte trois volets : la sécurisation et réhabilitation des installations intérieures dans les logements endommagés, l’installation de lampadaires sur la voie publique avec formation du personnel au photovoltaïque et la sensibilisation de la population aux risques électriques.

Pour en savoir plus

Association Electriciens Sans Frontières (ESF) (224 000 €)

A la Dominique, il s’agit pour ESF d’alimenter électriquement 10 pompes pour l’accès à l’eau de 17 000 personnes à la Dominique. L’association participe également à la réhabilitation et au développement de l’électricité solaire, notamment par l’installation de lampadaires et la formation d’acteurs locaux.

Pour en savoir plus

Association Electriciens Sans Frontières (ESF) (265 000 €)

Ce projet, porté par Electriciens Sans Frontières (ESF), a permis en 2018 de sécuriser l’alimentation électrique de six centres de santé affectés par l’ouragan Maria, en les dotant de kits de production d’énergie solaire et de batteries. Cela permet non seulement d’assurer les besoins vitaux de ces centres en cas de coupures de courant, mais aussi de contribuer à la réduction de l’empreinte carbone dans l’île de la Dominique en évitant le recours aux générateurs électriques. Face au succès de ce projet pilote, ESF va intervenir en 2020 sur deux centres de santé supplémentaires et deux maisons de retraites.

Pour en savoir plus

Projet Castor (300 000 €)

Ce projet mené en partenariat avec la Croix-Rouge française vise à favoriser la reconstruction de Saint-Martin, en permettant à 500 familles vulnérables de recevoir des bons d’achats pour des outils et matériaux nécessaires à la réhabilitation de leur maison. Des artisans les guident pour mener ces travaux.

Building’s Mero future (27 000 €)

Le village de Mero, en Dominique, était auparavant relié à la route principale et aux transports en commun par un escalier, détruit par l’ouragan Irma. L’association Building Mero’s future assure la reconstruction de cet escalier, en prenant en compte les risques sismiques et cycloniques. L’accessibilité au village depuis la route en toute sécurité est une condition indispensable à la redynamisation touristique et économique de Mero.

Association Architecture et Développement​ (20 000 €)

La Fondation de France a financé une mission de deux architectes à Saint-Martin. Ils ont fait un état des lieux des dégâts subis par les habitations privées, en particulier celles des plus vulnérables, et définit pour la Fondation la méthode d’intervention qui permet de mettre à l’abri les habitants de l’île les plus exposés et de réhabiliter les maisons endommagées.

Secours Catholique (200 000 €)

Le Secours Catholique a identifié une quarantaine de maisons partiellement détruites pour lesquelles les occupants, en situation de grande précarité (personnes âgées, non-assurées, sans emploi, isolées…), n’ont pas les moyens d’assurer des travaux de réparation corrects. Des professionnels de l’île (électriciens, charpentiers, maçons…) assurent la réparation de ces maisons pour ces 40 familles. La Fondation de France contribue à la réhabilitation d’une dizaine de maisons.

Pour en savoir plus 

Fiapa (112 000 €)

Les maisons de retraite de Gidaudel et Morne Daniel, en Dominique, ont été fortement endommagées par l’ouragan Maria. Une vingtaine de personnes âgées s’est retrouvée dans des conditions d’hébergement très sommaires. La Fédération Internationale des Associations de Personnes Âgées (FIAPA) encadre les travaux pour la réfection du toit (en respectant les règles anticycloniques), la remise en état de la cuisine et des fenêtres, ainsi que l’installation du système électrique et la remise en état de la plomberie de la maison de retraite. Des travaux vont également être effectués en 2020 pour aménager un abri anticyclonique dans le sous-sol de l’une des deux maisons.

Pour en savoir plus 

Tilt (50 000 €)

Dans un bus transformé en « fablab » pour « laboratoire de fabrication », le dispositif mobile de Tilt se rend dans les quartiers de Saint-Martin où la situation socioéconomique est la plus fragile, afin d’accompagner les personnes dans leurs travaux de rénovation. L’association organise des ateliers et met à disposition les machines et outils nécessaires aux travaux. Son centre d’innovation « Le village by sxm » propose également des stages de formation (charpente, plomberie…), afin de permettre aux Saint-Martinois d’acquérir un savoir-faire et de créer leur structure, contribuant ainsi au développement d’un artisanat local. Attentif à développer une filière de recyclage dédiée à la reconstruction de l’île, Tilt tient également des ateliers spécifiques sur cette thématique.

Pour en savoir plus