Les lauriers 2016 de la Fondation de France sur scène

Méditerranée

Une soirée inédite sous le signe de l’engagement et de l'innovation sociale

 

Qualité, émotion, convivialité, échanges réalistes mais toujours constructifs  malgré la période troublée que nous vivons aujourd'hui... l'édition 2016 des lauriers de la Fondation Méditerranée était cette année encore du meilleur cru.

Près de 300 personnes - donateurs, fondateurs, associations, entreprises et personnalités de tout premier plan - avaient largement répondu présents le 14 juin à l'invitation conjointe de Philippe Lagayette, Président de la Fondation de France venu tout spécialement de Paris, et Cécile Malo Déléguée générale de la Fondation Méditerranée.

Ouverte par la Déléguée générale et la marraine de cette édition, Françoise Nyssen, Présidente des Éditions Actes Sud, et juste après l'écoute attentive d'une Histoire Vraie de Méditerranée particulièrement émouvante recueillie par l'écrivain François Beaune, la soirée laissait place au dialogue avec une table ronde* sur « les solutions à inventer face aux défis de notre temps ». Chacun y livrait son éclairage et son expertise sur des sujets aussi denses que la protection des ressources naturelles, les commerces informels et autres leviers pour mieux vivre ensemble autour de la Méditerranée, les nouvelles solidarités à inventer ou le sens de notre mobilisation face à la montée de la violence et radicalisation.

Puis place à la montée des marches des lauréats vers le podium et à la présentation de projets exemplaires menés par des hommes et des femmes qui, de Marseille à Nice en passant par le Gard, le Vaucluse, les Alpes et la Corse, se mobilisent chaque jour, aux côtés de la Fondation de France. L'émotion était à l'évidence au rendez-vous. Tout comme le suspens qui allait croissant pour un public invité à voter en direct pour un prix coup de cœur quelques minutes seulement avant la  proclamation et la remise des deux prix régionaux...

Le mot de la fin revenait tout naturellement au Président Philippe Lagayette qui remerciait chaleureusement fondateurs, donateurs, associations et bénévoles sans lesquels aucune action ne pourrait voir le jour, rappelant ainsi la vocation de la Fondation de France, organisme unique totalement indépendant et privé au service du développement de la philanthropie.

 

 

Ce soir, nous récompensons 12 projets plein d'audace à #Marseille ☀️ ! #Lauriers #VivreEnsemble #Solidarité #Innovation

Une photo publiée par Fondation de France (@fondationdefrance) le

 

Le Palmarès 

Prix régionaux

Oléo Déclic, Marseille
Structuration d’une filière de valorisation énergétique locale de ces huiles alimentaires usagées (HAU), en circuit court, pour des usages de combustible utilisable en chaudière

Euroscope, et les jeunes filles du SCUD - Street Club Urban Dance, Embrun
Mise en place d’une activité physique régulière autour du hip-hop (entrainements réguliers, création de chorégraphies) pour et par une quinzaine de jeunes filles initialement peu sportives, et vivant dans un territoire de montagne éloigné des grands centres culturels et sportifs… et création d’une compagnie : le SCUD – Street Club Urban Dance.
 

Coup de cœur du public

Collège Maurice Jaubert, Quartier de l’Ariane, Nice
Action : collaboration entre une classe de 6ème générale et une classe de 6ème SEGPA (puis entre les écoles du quartier et le collège) autour de la mise en œuvre des propositions de Serge Boimare : « nourrissage culturel » en début de matinée (lecture, débat, écrit individuel), évaluation par compétences et sans notes, conseil de classe participatif, ateliers théâtre, actions citoyennes en lien avec le quartier, interdisciplinarité, …

 

 

Les trophées 

ASLYA, Aix en Provence
Mise en place de groupes de paroles au sein des centres sociaux pour des enfants âgés de 7 à 10 ans cumulant difficultés sociales, scolaires, familiales, ...

Espace social et culturel Villemarie, Carpentras
Développement de nouvelles solidarités entre familles du quartier confrontées à la dégradation de logements, en fonction des compétences des uns et des autres, à l’initiative du centre social, mais dans l’idée de créer une chaine de solidarité peu à peu autonome.

Art – Temps réel, Aix en Provence
Réalisation d’un documentaire participatif en marge d’un match de football hebdomadaire réunissant des gens de la rue (dont certains souffrant de maladies psychiques), des professionnels de la psychiatrie et de l’action sociale, des habitants, des étudiants

LOGIAH 04, Digne les Bains
Organisation d’ateliers avec des personnes immigrées retraitées (hébergées en résidence sociale) et des collégiens de la ville de Digne : cuisine, jeux de société, vidéo/débat, net surf, sorties découvertes….

CHRS Le Foyer de Furiani, Corse
Mise en place de différentes actions à destination des détenus des établissements pénitentiaires de Borgo et Casabianda : hébergement immédiat à la sortie de prison, aménagement de lieux d’accueil pour héberger des sortants en substitution de peine, accompagnement social, éducatif, médical, familial… en amont de la sortie et pendant la durée de l’hébergement, et en partenariat avec des acteurs locaux (centres de formation, entreprises, centres médicaux, …)

Centre Hospitalier d’Embrun
Formation de deux groupes de professionnels de santé pluridisciplinaires (médecins, aides-soignants, kinés, psychologues, sages-femmes…) à l’hypno analgésie, approche non médicamenteuse (hypnose) de prise en soins de la douleur – formation en 4 modules sur 2 ans

La Cité, Espace de récits communs (avec des enseignants du collège Henri Wallon), Marseille
Création théâtrale à partir du mythe de Thésée par une vingtaine d’élèves de 5ème du collège Henri Wallon (classé REP+), sorties culturelles (théâtre, musée, cinéma), représentation au sein du collège puis lors de la Biennale des écritures du réel (mars 2016) – en parallèle : dynamique locale avec d’autres établissements à travers une formation conjointe artistes-enseignants

Conseil de Développement du PNR des Préalpes Azur, Alpes-Maritimes
Animation de la participation citoyenne autour des enjeux de l’Estéron pour permettre une meilleure appropriation et l’émergence d’actions concertées de valorisation et de protection de la ressource en eau, et dresser ainsi les contours d’une potentielle solidarité territoriale 

Fondation Tour du Valat, Arles
Développement d’un projet de gestion conservatoire d’un domaine de 100 ha intégrant un système agricole productif, durable et autonome, qui s’appuie sur les effets de synergie avec les milieux naturels, en mettant en place des systèmes de production basés sur les principes de l’agroécologie et de l’agroforesterie.