Immeubles abritant la colocation solidaire de l'association KAPSE à Toulouse.

Vulnérabilité & précarité

Une première colocation solidaire dans le parc HLM

 

Le 29 mars dernier, l’association AIDER inaugurait l’arrivée de Cindy et Mikael dans leur « colocation solidaire », au sein du parc HLM de Donzère (Drôme). Soutenu dans le cadre de l’appel à projets « Habitat : des réponses solidaires et innovantes dans les territoires » de la Fondation de France, ce projet expérimental est destiné à accompagner les jeunes dans leur projet de vie tout en favorisant l’entraide entre générations.
 

« Ces visites sont l’occasion de se connaitre, de créer des liens amicaux, de passer des moments conviviaux et de rendre une aide occasionnelle ne se substituant pas aux services d’aide à domicile et sans aucun lien de subordination, mais avec la volonté de nouer des relations amicales »*.
 
Pour ces jeunes, c’est une véritable offre tremplin car ils n’auraient pas pu accéder à un logement sans ce soutien. C’est également l’occasion de créer du lien entre les habitants et de compléter, sur un plan humain, la réhabilitation en cours du quartier. A terme, les partenaires espèrent que les résultats de cette expérimentation permettront de développer le dispositif dans d’autres quartiers.
 
* Extrait de la charte de colocation solidaire signée par les jeunes, l’association Aider et le Bailleur DHA
 
 

Aujourd’hui plus que jamais, le logement représente l’une des clés essentielles dans la lutte contre l’exclusion et l’isolement des personnes fragilisées. Plus de 3,6 millions de personnes en France sont actuellement en situation de mal-logement. Cette réalité touche de plus en plus de ménages modestes, de jeunes, de personnes isolées et de familles nombreuses, qui sont exclus des dispositifs d’accès au logement, même sociaux.
Parce que toute personne devrait pouvoir bénéficier d’un logement décent et le garder, le programme Habitat de la Fondation de France soutient depuis maintenant 13 ans des projets de logements stables à destination des personnes exclues des dispositifs de droit commun. Le programme encourage particulièrement les projets capables d’impliquer les habitants dans la co-construction durable de leurs espaces de vie et notamment la participation durable des habitants à l’aménagement et à la vie de leur quartier.

> Pour en savoir plus sur l'appel à projet  Habitat : des réponses solidaires et innovante dans les territoires