Une femme en gros plan.

Fondations abritées

Une "Histoire de femmes", des films soutenus par deux fondations sous égide

 

France Télévisions diffuse du 5 au 13 mars 2016 « Elles ont toutes une histoire »,  une collection de portraits de femme luttant pour l’accès à leurs droits, signés par un nom du cinéma français, Nils Tavernier.
 
Réalisés de décembre à février dernier aux quatre coins du globe, ces onze portraits de femmes racontent chacun un combat pour l’accès à des droits fondamentaux : au logement, à l’éducation, la formation, la propriété foncière, l’autonomie, lutte contre la violence et les mutilations… Ces portraits sont diffusés du 5 au 13 mars sur les chaînes de France Télévisions.
 
Tous les films sont signés collectivement par les neuf fondations qui ont soutenu ce projet, même si chacune a proposé une femme et une thématique. Parmi ces fondations, deux d’entre-elles sont abrités par la Fondation de France ; la Fondation Raja-Danièle Marcovici et la La Fondation Sisley d’Ornano.
 
La Fondation Sisley-d’Ornano a choisi de présenter  Alexandra, accompagnée par ARES, l’association de réinsertion francilienne avec qui la Fondation travaille depuis plusieurs années.
 
Deux  portraits présentent des femmes qui participent à des projets soutenus par la Fondation RAJA-Danièle Marcovici. Antonia Martinez Barahona, au Nicaragua, a appris à construire des maisons en terre pour améliorer les conditions de vie des femmes du bidonville où elle vit, avec le soutien de l’association Habitat-Cité. Ghada Hatem-Gantzer, chef de service à la maternité Delafontaine de Saint-Denis (93), mène son combat pour la santé des femmes.
 
> Découvrez les autres portraits
 
 

Les vidéos