Une année 2019 en chiffres par Olivier Neumann

10/06/2020

Depuis 50 ans, la Fondation de France accompagne tous ceux qui souhaitent agir pour l’intérêt général. En cette période de crise sanitaire sans précédent, plus que jamais, les actes de solidarité sont nécessaires.

Forte de ses 888 fonds et fondations, la Fondation de France forme le premier réseau de philanthropie, et ce nombre en croissance régulière est la marque de sa vitalité. Quarante-huit nouvelles fondations nous ont rejoints en 2019 et nous les remercions de leur confiance.

Malgré un contexte économique, politique et législatif pénalisant pour la collecte des dons, la Fondation de France et les fondations qu’elle abrite ont accru une nouvelle fois leur engagement aux côtés des porteurs de projet et des bénéficiaires.

Cet engagement s’est concrétisé par une activité 2019 dynamique, avec 9 868 projets d’intérêt général soutenus pour un montant de missions sociales, hors affectation aux fonds propres, de 190,7 millions d’euros.

La gestion rigoureuse de la Fondation de France a permis d’augmenter le taux d’affectation de nos ressources aux missions sociales pour le porter à 90 %, en hausse de 3 %. Ce résultat a été obtenu grâce à la forte implication et au professionnalisme des bénévoles et des salariés, répartis sur l’ensemble du territoire.

« Une activité 2019 dynamique, avec 9 868 projets d’intérêt général. »

L’incendie de la cathédrale Notre‑Dame de Paris a suscité un élan de générosité exceptionnel. La Fondation de France a été retenue comme l’un des quatre organismes habilités à recueillir les fonds de la souscription nationale encadrée par la loi du 29 juillet 2019. Une habilitation qui est à la fois un signe fort de la reconnaissance du rôle de référence de la Fondation de France, mais aussi de son professionnalisme et de la rigueur de sa gestion.

Les placements financiers dont les revenus, comme la collecte, financent les actions, ont bénéficié, en 2019, du retour aux politiques monétaires accommodantes de la part des banques centrales. Cependant, la crise sanitaire liée au Covid-19, que nous subissons en ce début d’année 2020, a entraîné une forte contraction des actifs financiers. Dans ce contexte, la gestion prudente et contrôlée de la Fondation de France atténue l’impact de ce choc sur la valorisation de son patrimoine financier.

« 48 nouvelles fondations nous ont rejoints en 2019 et nous les remercions de leur confiance. »

Enfin, il convient de noter la solidité et la qualité du bilan de la Fondation de France. En effet, après l’affectation en report à nouveau de l’excédent de 1,90 million d’euros dégagé sur l’exercice 2019, les fonds propres de la Fondation de France et des fondations qu’elle abrite s’élèvent à 81 % du total du bilan, et l’essentiel de ces fonds propres correspond à des actifs liquides.

En ces temps de crise majeure, forte de ses acquis, de son réseau et de sa solidité financière, la Fondation de France reste pleinement mobilisée pour soutenir la recherche et venir en aide aux personnels soignants et aux personnes vulnérables particulièrement fragilisées par la crise sanitaire qui frappe notre pays.