un_an_de_solidarite_face_au_virus.jpg

Live

Un an de solidarité face au virus

7 avril de 11h à 12h

 

Il y a un an, la Fondation de France initiait l’Alliance « Tous unis contre le virus », avec l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et l’Institut Pasteur pour faire face à la crise sanitaire. Et vous avez été des milliers à exprimer votre solidarité. 

Le 7 avril de 11h à 12h, lors d'une émission en direct, nous vous avons présenté les actions que nous avons pu mener grâce à votre mobilisation.

Axelle Davezac, directrice générale de la Fondation de France, Rodolphe Gouin, directeur de la Fondation de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et Christophe d’Enfert, directeur scientifique de l’Institut Pasteur sont revenus sur cette Alliance mise en place dès le 24 mars 2020 et ses trois axes d’interventions : l’aide aux soignants, le soutien de la recherche médicale, et l’aide aux personnes vulnérables (personnes âgées, handicapées, personnes souffrant de maladies psy, jeunes isolés).

Karine Meaux, responsable des urgences à la Fondation de France a expliqué comment la Fondation de France s’est organisée pour agir rapidement, sans hésiter à bouleverser ses pratiques, à adapter au jour le jour ses priorités pour demeurer au plus proche de celles et ceux qui en avaient le plus besoin.

Trois associations engagées sur le terrain ont présenté des actions concrètes menées auprès des plus fragiles.

  • Food de rue 
    Pour aider les personnes les plus vulnérables, la Fondation de France a mis en relation les réseaux de « traiteurs solidaires » et ceux de la distribution alimentaire. A Paris, l’association Food2Rue, un incubateur culinaire d’insertion 100% féminin, a produit chaque jour 200 repas chauds qui ont été distribués par la Protection civile de Paris aux sans-abri et aux soignants en première ligne contre le virus.
     
  • Clubhouse
    Les lieux d'accueil gérés par l'association pour les personnes atteintes de troubles psychiques ont dû fermer leurs portes pendant le confinement. Pour garder des temps d'échanges et de convivialité, les membres ont mis en place les "e-clubhouse". L'association a fourni du matériel et proposé des formations aux outils de visioconférences à ceux qui en avaient besoin.
     
  • Maison des enfants de la Côte d’Opale 
    Les Maisons des enfants de la Côte d’Opale accueillent en internat plus de 70 enfants, qui ne peuvent vivre avec leurs parents et sont confiés à l’association par les autorités judiciaires et administratives. À l’heure du confinement, impossible de leur accorder le droit de rentrer dans leurs familles, impossible également d’organiser des sorties… Avec le soutien de la Fondation de France, l’association s’est adaptée : équipement informatique pour assurer la continuité scolaire et renfort des activités culturelles, ludiques et sportives indispensables à l’équilibre des enfants.

A l’issue de l’émission, les internautes ont pu échanger sur notre mobilisation et les actions soutenues localement avec les équipes de Paris ou de leur région.

 

Un an de mobilisation

Vous serez aussi intéressé par