banniere-coeur-de-paris.jpg

Nouveaux commanditaires

Un cœur tout neuf pour la porte de Clignancourt

05/02/2019

« Cœur de Paris » est une sculpture de l’artiste franco-portugaise Joana Vasconcelos, créée à l’initiative d’une association de quartier, avec l’appui de la mairie de Paris dans le cadre du programme Nouveaux commanditaires de la Fondation de France. Inauguré le 14 février, il bat désormais sur la vaste place de la porte de Clignancourt.

Surprise pour les habitants du quartier et les usagers de la ligne de tramway T3 : perché au sommet d’un mât de près de 10 mètres de haut, un immense cœur rouge brille dans le ciel. Ses 3 800 azulejos peints à la main et recouverts de LED rayonnent de jour comme de nuit grâce à un mouvement à la fois rotatif et lumineux. Tantôt reflétant la lumière du soleil, tantôt scintillant au rythme d’un cœur battant, « Le cœur de Paris » semble diffuser l’amour à perte de vue.

L’originalité de cette œuvre : la façon dont elle a été conçue. En effet, les « commanditaires » n’étaient autres que des habitants désireux de s’impliquer dans un projet illustrant la vie de leur quartier. Plusieurs d’entre eux sont membres de « La Maison Bleue Porte Montmartre ». Ce centre social associatif ouvert en 2014 est un espace de proximité visant à améliorer le cadre de vie et favoriser l’insertion sociale. Pour tous ces habitants, piloter une commande artistique s’est avéré une expérience unique et une action citoyenne hors du commun. Comme le soulignent les témoignages suivants :

« Les œuvres d’art sont principalement installées dans les quartiers chics. Ici, dans un quartier populaire, c’est réellement une première. L’œuvre est accessible à tous. Face à elle, il n’y aura plus de notions de pauvres ou de riches, nous sommes tous égaux devant une œuvre. »

« Nous avons souhaité une œuvre visible et colorée en signe de bienvenue dans ce quartier-monde. Avoir ce cœur traduit son esprit chaleureux et accueillant malgré les difficultés sociales et les problèmes d’urbanisme. »

« Ce quartier, c’est le plus pauvre de Paris, c’est connu, mais on peut être pauvre et avoir un grand cœur. »

Et pour certains, c’est une belle histoire à transmettre aux générations futures :

« Un enfant qui connaîtra cette histoire, quelles que soient ses difficultés, pourra se dire qu’il existe, ici, une œuvre artistique commandée par nos familles. »

« Le fait de raconter aux élèves comment cela s’est passé leur donnera un regard différent sur le quartier. Cela leur apprendra à prendre soin de cette œuvre, à ne pas la dégrader. »

 

Pour inaugurer et fêter le « Cœur de Paris », la date du 14 février, jour de la Saint Valentin s’imposait. Avec un grand bal populaire pour célébrer amour et partage jusque tard dans la soirée !

illsutration-coeur-de-paris.jpg

Crédit photo : Joséphine Brueder/Ville de Paris

 

Anastassia Makridou-Bretonneau, Nouveaux Commanditaires, Fondation de France

La parole à Anastassia Makridou-Bretonneau, Directrice artistique du projet

« Parmi les impératifs que comportait ma mission, il y avait le respect du protocole des Nouveaux commanditaires initié par la Fondation de France : une méthode de travail qui replace les citoyens au cœur des commandes artistiques, comme éclaireurs et décideurs.
[...] Suivant un invisible fil d'Ariane, il a fallu partir à la rencontre d'habitants, d'acteurs associatifs, de personnes qui travaillent ici, de gens qui [...] connaissent les humeurs et les rythmes de leur rue, ses histoires joyeuses ou tristes et ses couleurs multiples. [...] C'est ainsi que j'ai connu Joëlle, Ginette, Anne-Marie, Nadia, Bacary, Zoubida, Jean, Thomas et Mohamed, [les] commanditaires. [...] Réunion après réunion, ils nous ont transmis leur attachement aux lieux, leur expertise du quotidien avec les réalités et les imaginaires qui l'animent. [...] De la rencontre des commanditaires avec Joana Vasconcelos, de la rencontre de son univers artistique avec ce quartier-monde est né Cœur de Paris. Fier dans son manteau rouge, minutieusement fabriqué par des gestes attentionnés et experts, il appartient désormais à tous.»

Vous serez aussi intéressé par