Le bateau-cinéma de Damien Frébourg.

Sud-Ouest

3 questions à Damien Frébourg, lauréat d’une Bourse Déclics Jeunes 2016

3 questions à Damien Frébourg, lauréat d’une Bourse Déclics Jeunes 2016. Fondation de France Sud-Ouest.
 
Sélectionnés par un jury d’experts bénévoles, vingt jeunes ont été récompensés pour l’exemplarité de leur projet. La Bourse Déclics Jeunes d’une valeur de 7600 € va leur permettre de réaliser leur vocation. Parmi ces lauréats, la région est à l’honneur au travers du projet de Damien Frébourg dans le domaine de la cinématographie.
 

Comment avez-vous eu connaissance de l’existence des bourses Déclics Jeunes de la Fondation de France et qu’est-ce que cela vous a apporté ?

C’est en prenant rendez-vous avec une conseillère dans un point d’information jeunesse pour l’accompagnement de mon projet que j’ai découvert la bourse Déclics Jeunes de la Fondation de France. Je me souviens m’être dit : « Pourquoi pas moi!...Un jour je présenterai moi aussi une initiative dont je serai fier ».
 
La Fondation de France m’a apporté deux choses fondamentales : d’abord un nouvel élan de motivation car il est parfois difficile de monter un projet seul et un réel coup de pouce financier qui va me permettre de renouveler le matériel de projection qui a fait le tour du monde avec moi pendant 10 ans.
 

Où en est votre projet aujourd’hui ?

Aujourd’hui, nous avons achevé la restauration du bateau et réalisé une « avant-première » qui a réuni environ 200 personnes. Nous avons également créé l’association Arts à Bord dont l’objectif est de présenter différentes œuvres artistiques et d’organiser des actions culturelles le long des voies navigables. Après avoir consacré beaucoup de temps aux travaux sur le bateau, je vais pouvoir me consacrer cet hiver à l’organisation de la tournée de cet été.

 
Comment voyez-vous l’avenir ?
 
En juin 2017, nous débuterons notre circuit itinérant fluvial. Le bateau se déplacera sur le canal de la Garonne entre Toulouse et Bordeaux, sur le Lot entre Aiguillon et Le Temple-sur-Lot, et sur la Baïse, entre Buzet et Nérac et naviguera entre une vingtaine de communes. Nous projetterons des courts-métrages, des documentaires, des films de jeunes réalisateurs locaux et des fictions choisis en fonction du thème de la soirée. Mon objectif est également de rencontrer des artistes, des musiciens et des comédiens afin de réaliser des projections accompagnées de concerts et d’expositions.
 
Sur le long terme, je souhaite me consacrer pleinement au développement d’actions culturelles le long des voies navigables du Sud-Ouest et d’interagir avec celles créées en France et en Europe.
 
D’autre part, j’envisage de trouver un local pour que l’association puisse avoir un lieu pour stocker du matériel artistique et si la trésorerie le permet, pourquoi-pas créer un emploi associatif.
 
 

Vous serez aussi intéressé par