En Région

Trois lauréats Déclics jeunes dans le Grand Ouest

Alice, Artem et Karamba ont reçu une bourse Déclics jeunes pour leurs projets éducatif, artistique et environnemental.

Alice, Artem et Karamba ont reçu une bourse Déclics jeunes pour leurs projets éducatif, artistique et environnemental. Thierry Marx, président du jury 2015, les a encouragés dans leur démarche lors d’une soirée organisée au Trianon le 5 octobre dernier à Paris.

Coup de pouce aux 18-30 ans, les bourses Déclics jeunes illustrent l’engagement de la Fondation de France en les aidant à réaliser leurs projets personnels ou leurs vocations professionnelles. Si les secteurs d’activité et les compétences sont variés,  les boursiers sont tous animés par leur passion et leur envie de lui donner vie. En 40 ans, près de 900 jeunes ont été soutenus !

Alice Ferré

Cette nantaise de 30 ans, diplômée d’un Master de l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris, a eu envie de mettre ses compétences au service des acteurs de l’éducation. Véritable kit clef en mains, Les tables des matières propose des contenus éducatifs dans le domaine des arts plastiques. Ce service permet de rendre accessible des techniques variées et d’offrir aux enfants une pratique généreuse ancrée dans la création contemporaine.
 

Artem Iurchenko

Ukrainien installé à Angers, Artem, 27 ans, s’est forgé par son histoire un esprit révolutionnaire. En 2004, il participe à la révolution Orange. Après avoir obtenu son master en Réalisation cinématographique, il débute l’écriture de son premier film. Mais le 21 novembre 2013, débute la révolution d’honneur à Kiev, sa ville natale : il décide de partir là-bas avec sa caméra et tourne place Maïdan. Ainsi né « Les jours maudits » film documentaire dans lequel il souhaite inscrire cet événement et ceux qui le traversent dans une histoire plus large que le récit éphémère de l’actualité.
 

Karamba dabo

Social, écologique, utile et altruiste : le projet de Karamba cumule les qualités. NEJ, pour Nettoyage Ecologique des Jouets, est une machine et un produit conçus spécifiquement pour désinfecter dans le respect de l’environnement. Avec le succès du prototype, ce père de famille  souhaite développer son projet  en obtenant le label européen, en embauchant des personnes en situation d’exclusion et en proposant un service aux structures d’accueil des jeunes enfants.