Une fille et sa mère devant leur maison en haut d'une vallée au Népal

Urgences

TEWA

Le projet

Suite aux séismes, l’association népalaise Tewa est intervenue pour répondre à l’urgence humanitaire en respectant ses principes d’action : responsabiliser les bénéficiaires et renforcer les organisations locales pour atteindre la pérennité des actions.

Tewa a d’abord apporté un appui aux femmes vulnérables et à leurs communautés en distribuant des kits d’hygiène, de la nourriture, de l’eau, etc., tout en proposant aux personnes aidées de contribuer à leur tour à la solidarité envers d’autres personnes affectées.
L’association a par ailleurs mené des activités de soutien psycho-social. 

Pour accompagner l’effort de reconstruction sur le long terme, des volontaires népalaises ont été formées pour fournir un appui sur-mesure aux communautés, en fonction de leurs demandes : formations à la couture pour générer des revenus, garde des enfants pour permettre le travail aux champs, formation de groupes de femmes pour du microcrédit, etc.

Cette approche basée sur les solidarités locales renforce la participation et la dignité des bénéficiaires qui sont au centre du projet.

Durée du projet: 1 an  

Contribution de la Fondation de France : 40 000 euros (10 % du projet)
 

Vous serez aussi intéressé par

Les résultats obtenus au 1er janvier 2016

Au total 6 363 personnes ont bénéficié de ce projet :
 

  • 598 personnes ont reçu un appui pour déblayer les débris de leur habitation ;
  • 362 personnes ont reçu des kits d’urgence ou d’hiver ;
  • 795 personnes ont reçu une formation professionnelle pour générer des revenus ;
  • 132 femmes et enfants ont reçu un soutien psycho-social. 

L’opérateur

Fondée en 1995, Tewa – Nepal Women’s Fund est une fondation communautaire qui soutient principalement les femmes marginalisées et discriminées à travers le Népal, en assurant le respect de leurs droits et l’amélioration de leurs conditions de vie. Pour ce faire, l’association encourage l’émergence d’une philanthropie locale afin que ces femmes puissent lever des fonds et trouver des solutions dans leur propre environnement, et sans dépendre d’une aide extérieure.
 
Le projet a été mené en partenariat avec l’association népalaise Nagarik Aawaz, qui œuvre pour la paix et l’inclusion au Népal. Elle soutient les initiatives de solidarité locale, notamment en faveur des jeunes, dans le but de maintenir une justice sociale et une paix durable au Népal.