Solidarité Népal : 2 ans après le séisme, la reconstruction se poursuit

Stratégie d'intervention 

Des principes clairement énoncés :

La Fondation de France s’appuie systématiquement sur des partenaires locaux et leurs connaissances, mais aussi sur la pugnacité des groupements de paysans encore peu organisés.

Elle accompagne les ONG népalaises dans la reconstruction par du soutien technique et des échanges d’expériences.

Elle leur permet de tirer des enseignements pour l’avenir par des études de capitalisation.

Les femmes participent massivement aux projets.

L’équité dans la redistribution entre les groupes de populations fait l’objet de discussions démocratiques dans le cadre de comité de villages.

 

Des choix réaffirmés :

Pour limiter l’exode rural lorsqu’il mène à plus de précarité en ville, la Fondation de France poursuit les trois axes prioritaires d’intervention affirmés dès la première année.

  • La relance économique pour des sources de revenus plus variées et durables.
  • La reconstruction durable des habitations des Népalais les plus vulnérables, en veillant à améliorer la qualité et la sécurité des constructions tout en respectant l’architecture locale.
  • L’appui psycho-social pour retisser les liens sociaux, en particulier envers les enfants.

L’accent est mis sur des activités utiles aux personnes les plus vulnérables, sur des projets prévoyant une bonne coordination avec les autorités locales et sur des actions visant des zones peu couvertes par l’aide internationale.

Vous serez aussi intéressé par