bannniere-cp-liban.jpg

« Solidarité Liban » : Un an après l’explosion de Beyrouth, 46 actions de terrain soutenues par la Fondation de France

  • Le 4 août 2020, une double explosion dévastait le port et une grande partie de la capitale libanaise. Cette catastrophe a tué plus de 200 personnes, blessé 6 500 autres et laissé 300 000 habitants sans logement viable ;
  • Immédiatement, la Fondation de France lançait un appel à dons. 3 M € ont été collectés ;
  • 2 M € ont déjà été engagés pour soutenir 46 projets de terrain portant prioritairement sur le soutien psychologique, la relance économique, le soutien à la jeunesse et la réhabilitation de l’habitat individuel et d’espaces collectifs.

« Un an après l’explosion, nous revenons à Beyrouth pour rencontrer nos partenaires et évaluer les résultats des actions menées. Malgré tous les obstacles qui ont jalonné cette année, les associations visitées ont toutes atteint leurs objectifs, et les ont parfois même dépassés, dans des délais records. Ceci témoigne de l’extraordinaire énergie et des efforts remarquables déployés par ces associations et les habitants de Beyrouth.
Malgré ces résultats encourageants, la société est plongée dans une crise économique et sociale sans précédent. Si nous pouvons être fiers des actions menées localement depuis un an, nous réfléchissons aujourd’hui aux moyens d’accompagner la population dans ces heures si difficiles, afin de définir nos actions futures. »
Axelle Davezac, Directrice générale de la Fondation de France
 

« Solidarité Liban » : les chiffres clés

RÉHABILITATION DE LOGEMENTS ET D’ESPACES COLLECTIFS

10 000 immeubles ont subi des dommages matériels causés par l’explosion. Pour répondre à cette urgence de mise à l’abri des personnes les plus touchées, la Fondation de France s’est rapidement mobilisée pour soutenir 14 projets autour de la réparation de logements et de la mobilisation des habitants pour un urbanisme local plus vivable et convivial.

Chiffres clés :

  • 14 projets d’associations localement soutenus ;
  • 591 964 € engagés ;
  • 1 210 logements et 13 lieux d’intérêt public réhabilités
  • Plus de 11 000 bénéficiaires ;
  • 100 personnes en cours de formation sur la réhabilitation des bâtiments patrimoniaux.

SOUTIEN À L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE

La Fondation de France a souhaité consacrer une part significative des fonds collectés pour appuyer les petits artisans et commerçants. Une dizaine d’associations locales ont ainsi été soutenues, dans le but d’accélérer la réparation des commerces de proximité (épiceries, boulangeries, coiffeurs, cafés, etc.). Des aides financières ont été octroyées à des micro-entrepreneurs sous forme d’effacement de dettes mais aussi de compensations pour pertes de production à des petits artisans. Des formations professionnelles ont également été proposées, pour identifier des débouchés sociaux et économiques plus durables dans le contexte actuel (crise sanitaire, économique et sociale).

Chiffres clés :

  • 11 projets d’associations localement soutenus ;
  • 520 000 € engagés ;
  • 352 microentreprises soutenues (aide financière ou rénovation de leurs locaux) ;
  • 252 personnes ont bénéficié d’une formation.

SOUTIEN À LA JEUNESSE

Fragilisé par les crises successives, le tissu social et communautaire demeure un élément crucial. C’est pourquoi la Fondation de France soutient des projets favorisant le maintien de ce lien, en particulier à destination des jeunes. Des démarches collectives de solidarité, notamment éducatives et culturelles, se sont développées dans les quartiers défavorisés de Beyrouth et ses alentours ; des initiatives ont émergé pour que les jeunes les plus touchés puissent poursuivre leurs études. Autant d’actions qui permettent aux jeunes de sortir de ce quotidien complexe et de pouvoir s’exprimer face au choc de l’explosion.

Chiffres clés :

  • 7 projets d’associations localement soutenus ;
  • 235 536 € engagés ;
  • 2 772 enfants et jeunes ont bénéficié d’un accompagnement pour la continuité de l’éducation, d’aide psycho-sociale ou d’accès à la culture ;
  • 538 jeunes formés ou en cours de formation.

SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

La Fondation de France soutient une dizaine de projets d'appui psycho-sociaux visant à prévenir le développement de troubles psychologiques, à accompagner les personnes en souffrance, et à apporter un soutien social et financier aux personnes très fragilisées (enfants, familles monoparentales, professionnels de soins, migrants, etc.).

Chiffres clés :

  • 11 projets d’associations localement soutenus ;
  • 553 500 € engagés ;
  • Plus de 3000 familles vulnérables ont bénéficié d’un accompagnement psychosocial ou médical ;
  • Environ 1000 familles ont reçu des aides financières d’urgence.
     

Actions de terrain : quelques exemples de projets soutenus

FORMATION DES FEMMES À LA MENUISERIE POUR LA RÉHABILITATION DE L’HABITAT
La jeune association libanaise Warchée, qui vise à renforcer la féminisation dans le domaine de la construction, propose des cours de menuiserie et d’ébénisterie à des femmes beyrouthines. Ses objectifs ? Répondre à la demande croissante de mobilier local suite à l’explosion, ainsi qu’aux besoins de création d’activités génératrices de revenus en ces temps de crise. Des sessions semestrielles d’une vingtaine de femmes encadrées par des professionnels sont organisées dans des ateliers spécialisés. Au total, 150 femmes issues des quartiers particulièrement touchés de Beyrouth seront formées en 3 ans. Ces formations ont déjà permis d’équiper des dizaines de maisons endommagées par l’explosion.

SOUTIEN AUX MICRO-ENTREPRENEURS
Institution de microfinance active au Liban depuis plus de 20 ans, Al Majmoua est en contact permanent avec de nombreux micro-entrepreneurs beyrouthins, ayant pour beaucoup subi des dégâts matériels suite à la double explosion. L’institution a décidé d’accompagner dans la durée une cinquantaine de ces entreprises (prioritairement gérées par des femmes en situation de forte vulnérabilité et proposant des services essentiels) en leur apportant un soutien matériel pour la rénovation de leur commerce, ainsi qu’un coaching individuel (5 sessions par personne) destiné à accélérer leur capacité de reprise.

SOUTIEN AUX ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP
Les enfants en situation de handicap ou atteints de maladie chronique ont été particulièrement affectés du fait de leur fragilité initiale. SESOBEL apporte un soutien psychologique et social à 120 familles : visites à domicile, entretiens avec des psychologues. Le projet a également permis à 37 enfants de bénéficier d’un suivi individuel via des séances de thérapie psychologique hebdomadaire et des séances de rééducation auprès de spécialistes (orthophonie, psychomotricité, physiothérapie ou thérapie respiratoire).

RÉHABILITATION DES ESPACES PUBLICS ET COLLECTIFS
Depuis 2016, l’association Catalytic Action s’attache à redonner vie aux espaces publics et éducatifs (aires de jeux, écoles) au Liban. Après l’explosion, l’ONG libanaise a décidé de travailler au sein du quartier très défavorisé de la Quarantaine, situé près du port au nord de Beyrouth. Son objectif : impliquer les habitants de toutes les communautés dans la réhabilitation des espaces publics de leur quartier. L’amélioration porte sur la végétalisation de certaines rues, l’aménagement d’espaces occupés par les habitants, la création de fresques collectives ou la réhabilitation de trottoirs.

 

Bilan complet accessible ICI.

Télécharger le communiqué de presse