banniere-congres-agroforesterie.jpg

Journées portes ouvertes

Sensibiliser le grand public à l’agroforesterie

17/05/2019

En amont du 4e Congrès mondial de l’agroforesterie, la Fondation de France et l’Association française d’agroforesterie organisent une journée portes ouvertes intitulée « une agriculture durable, un sujet alimentaire : des arbres dans nos assiettes ! », le dimanche 19 mai, à Montpellier. Cette journée vise à sensibiliser le grand public à l’agroforesterie, approche agricole incontournable mais encore peu connue.
 

L’agroforesterie : une nouvelle approche agricole

Est-il possible de faire mûrir des tomates sous des arbres ? Pourquoi faire pâturer des vaches sous des arbres fruitiers ou dans des bois ? Replanter des haies peut-il permettre de ne plus utiliser de pesticides ?

Autant de techniques spécifiques à l’agroforesterie que le grand public pourra découvrir à l’occasion de cette journée portes ouvertes. Des agriculteurs, acteurs du développement agricole, chercheurs, conférenciers, artistes venus du monde entier animeront cette journée à travers des conférences, ateliers, dégustations, expositions mais aussi des spectacles… Un programme riche pour faire comprendre ce qu’est l’agroforesterie et quelles sont les bienfaits de cette nouvelle forme d’agriculture. L’agroforesterie, qui consiste en effet à associer les arbres aux productions agricoles, est désormais reconnue pour protéger les sols, répondre aux enjeux du changement climatique et contribuer à la sécurité alimentaire mondiale.
 

Développer la connaissance et partager les nouvelles pratiques

Depuis 50 ans, la Fondation de France est engagée en faveur de l’environnement. Constatant que la recherche en agroforesterie restait peu développée, la Fondation de France a mis en place un programme pour soutenir et structurer ce secteur en France, associant chercheurs et acteurs de terrain. Depuis 2011, le programme Agroforesterie de la Fondation de France a ainsi soutenu plus de 65 projets : des bourses de thèses et post-doctorant, comme par exemple une étude sur la valeur nutritive des feuilles d’arbres sur les ruminants ou bien des projets innovants associant la sociologie, l’art ou l’aménagement du paysage à l’agroforesterie. C’est le cas du projet ARTrees qui œuvre pour donner une place aux pratiques artistiques dans le milieu scientifique. D’autres projets plus opérationnels, comme le Domaine de Restinclières à Prades-le-Lez, seront également mis à l’honneur lors du 4e Congrès mondial scientifique d’agroforesterie. Ce domaine agricole de 50 ha, plus important site expérimental agroforestier d’Europe, ouvrira ses portes le jeudi 23 mai aux participants.

Découvrez d'autres projets