10 ans de la fondation Raja-Danièle Marcovici.

Fondations abritées

Rétrospective sur 10 ans d’action continue en faveur des femmes dans le monde

Rétrospective sur 10 ans d’action continue en faveur des femmes dans le monde

Une structuration progressive  

En 2006, Danièle Kapel-Marcovici, féministe engagée, crée la Fondation RAJA-Danièle Marcovici, sous l’égide de la Fondation de France. Elle réunit autour d’elle un Comité Exécutif, composé de représentants du Groupe RAJA et de personnalités qualifiées, en charge de la sélection des projets financés par la Fondation.
 
D’abord animée par un bénévole, la Fondation se structure progressivement pour développer son action. Benjamin Kapelusz devient le premier Délégué Général de la Fondation en 2008, rejoint par une équipe salariée à partir de 2012. Le budget de la Fondation est multiplié par deux en 2010 (360 000€), puis augmente régulièrement jusqu’à atteindre près de 1,3 million d’euros en 2016, soit 10 fois le budget initial.
 

La mission historique de la Fondation : soutenir des projets en faveur de l’autonomisation des femmes

 Depuis sa création, la principale mission de la Fondation est de soutenir financièrement des projets en faveur des femmes, menés par des associations françaises en France et dans le monde. 9 projets sont soutenus la première année d’activité de la Fondation. Aujourd’hui, ce sont entre 40 et 50 initiatives qui sont financées chaque année.
 
L’action de la Fondation s’articule autour de trois axes d’intervention prioritaires, afin de soutenir l’émancipation des femmes dans tous les domaines :

  • Soutenir les femmes dans la défense de leurs droits et la lutte contre les violences.
  • Promouvoir l’éducation et l’insertion sociale des femmes.
  • Favoriser l’insertion professionnelle et l’indépendance financière des femmes. 

En 10 ans, la Fondation a soutenu 345 projets portés par 219 associations dans 48 pays, au bénéfice de près de 80 000 femmes.  Le budget total de la Fondation est de 5,4 millions d’euros depuis 2006.
 

Sensibiliser et mobiliser : le développement de nouveaux champs d’action

 A partir de 2013, la Fondation développe de nouvelles actions au-delà du soutien financier aux projets de terrain.
 
Elle mène des actions de communication afin de témoigner des injustices dont les femmes sont victimes et donner de la visibilité aux associations et à leurs combats pour les droits des femmes. Elle a également un rôle d’observatoire et de diffusion des bonnes pratiques afin d’agir plus efficacement contre les inégalités femmes-hommes.
 
La Fondation mobilise également les collaboratrices et collaborateurs du Groupe RAJA dans des actions de solidarité concrètes organisées en partenariat avec des associations soutenues par la Fondation, grâce au programme RAJApeople lancé en 2013.