banniere-rtl2.jpg

Événement

« Restons unis », une chronique de la Fondation de France et RTL

06/07/2020

Tout au long de l’été à 7h20, les samedi et dimanche dans RTL MATIN WEEK-END, la Fondation de France et RTL présenteront à travers une série d’interviews des actions de solidarité menées grâce au soutien de la Fondation de France pendant la crise de la Covid-19. 

Au micro de Dominique Tenza et d’Agnès Bonfillon, des personnalités engagées tout au long de cette crise sanitaire raconteront leur histoire et leur engagement pour venir en aide aux plus vulnérables.

Dans ce véritable tour de France de la solidarité, ces acteurs de terrain présenteront chaque week-end des actions concrètes mises en place pendant la crise dont certaines sont vouées à s’inscrire dans le temps. De l’Occitanie en passant par le Grand-Est, les Hauts-de-France, la Nouvelle-Aquitaine, l’Île-de-France et la Provence, c’est le portrait d’une France réactive, solidaire et imaginative que dressera du 11 juillet au 23 août la série Restons Unis avec la Fondation de France et RTL.

Retrouvez tous les épisodes

Améliorer la vie des personnes âgées et accompagner psychologiquement les personnels d'Ehpad- épisode du 23 août

hopital-broca2.jpg

Entretien avec Vincent Rousselet, président de l'association le GIR7. Le GIR7 regroupe 35 Ehpad du Grand-Ouest, soit à peu près 3.500 résidents et presque autant de professionnels. Le confinement a généré de nouveaux besoins en matériels : service des repas dans les chambres et achat de tablettes et smartphones pour communiquer avec les familles. Pour des personnels très éprouvés, le soutien psychologique a par ailleurs été renforcé pendant et après le confinement.

Rester en contact avec des adolescents en proie à des difficultés - épisode du 22 août

jeune_adolescent_telephone_reseaux_sociaux-rtl2.jpg

Entretien avec Delphine Rideau, directrice de l'association La Maison des ados. La Maison des ados accueille des adolescents de 11 à 25 ans. Elle traite des questionnements et les difficultés liés à cet âge. Pendant le confinement, la Maison des ados s'est appuyée sur des étudiants, des "ambassadeurs", pour investir les réseaux sociaux et les modes de communication des ados. Elle a pu ainsi maintenir le contact avec eux et leur apporter du soutien.

Poursuivre l'aide psychologique et diététique pour les personnes en surpoids - épisode du 16 août

Entretien avec Lydie Boury, présidente de l'association Les Petits Poids. L'association propose, pour les personnes en situation de surpoids ou obésité, des activités physiques adaptées, de la sophrologie, de l'art-thérapie, etc. Toutes ces activités ont dû s'arrêter pendant le confinement. Pour maintenir le lien, et poursuivre l'aide psychologique et diététique, l'association a organisé tous ces ateliers via Zoom. Ce dispositif a d'ailleurs permis de toucher des personnes sur toute la France.

Suivre les patients atteints de Covid-19 à domicile - épisode du 15 août

illustration_projet_covidom.jpg

Entretien avec Youri Yordanov, médecin urgentiste à l'hôpital Saint-Antoine. Covidom est une application de e-santé, qui permet de suivre à domicile les personnes atteintes ou suspectes de Covid-19. Les patients répondent quotidiennement à des questions, pour pouvoir suivre l'évolution de leur état de santé. Cette application a permis de sauver des vies, grâce à l'intervention rapide du Samu suite aux alertes émises par Covidom.

Dans l'Aude, maintenir le lien entre producteurs et consommateurs - épisode du 9 août

projet_maison_paysanne_aude.jpg

Entretien avec Manu Viger, membre de la société coopérative de la Maison Paysanne. Pendant le confinement, les marchés ont été annulés partout en France, et beaucoup de producteurs se sont retrouvés démunis, avec leur production. Dans l'Aude, la Maison Paysanne a mis en place un dispositif exceptionnel : une épicerie solidaire itinérante, pour garder le lien entre producteurs et consommateurs.

Dans le Nord, maintenir le lien entre les enfants accueillis en structures et leur famille - épisode du 8 août

Entretien avec Kareen Monnier, directrice générale du GAP (Groupement des Associations Partenaires). Tout au long de l'année, le GAP accueille des enfants placés par la justice ou l'aide sociale. Ces enfants ont été confinés au sein de ces structures. Pour maintenir le lien avec leurs familles et garantir la continuité pédagogique, l'association s'est équipée en matériel informatique. Également, le soutien des psychologues et des équipes éducatives a été renforcé pour pouvoir accompagner les enfants dans cette période difficile. 

Dans le Nord, créer un élan de solidarité - épisode du 2 août

projet_le_souffle_du_nord.jpg

Entretien avec Vindhya Saravane, de l'association Le Souffle du Nord. L'association a généré un véritable élan de solidarité pendant la période de confinement, en lançant un appel à volontaires pour confectionner des masques. Au total, plus de 30 000 personnes se sont mobilisés, et plus d'un million de masques ont été produits. Ils ont été distribués aux soignants, ainsi qu'aux personnes vulnérables de la région. C'est tout un territoire qui s'est uni sur ce projet !

Maintenir le lien avec les personnes atteintes de troubles psychiques - épisode du 1er août

projet_clubhouse_france.jpg

Entretien avec Elsa Abecassis, responsable du pôle Innovation du Clubhouse France. Les lieux d'accueil gérés par l'association pour les personnes atteintes de troubles psychiques ont dû fermer leurs portes pendant le confinement. Pour garder des temps d'échanges et de convivialité, les membres ont mis en place les "e-clubhouse". L'association a fourni du matériel et proposé des formations aux outils de visioconférences à ceux qui en avaient besoin.

Gérer le stress du déconfinement pour les parents vulnérables - épisode du 26 juillet

projet_centre_papillon1.jpg

Entretien avec Corinne Métral, infirmière-puéricultrice et présidente du Centre Papillon. L'association aide les parents atteints de handicap moteur et/ou sensoriel. Le déconfinement a été une source de stress pour eux, qui ont exprimé des inquiétudes quant à leur santé et celle de leurs enfants. Afin de les rassurer, le Centre Papillon a préparé et distribué des fiches pour expliquer le coronavirus, les gestes barrières, le port du masque, etc. 

Garder le lien entre personnes âgées pendant le confinement - épisode du 25 juillet

projet_association_old_up.jpg

Entretien avec Martine Gruère-Arnaud, vice-présidente de Old'Up. L'association, qui aide les personnes âgées à se servir des outils numériques, a dû stopper ses réunions pendant le confinement. Cependant, elle a pu poursuivre les groupes de parole via des outils de visio-conférences. L'association a distribué des fiches explicatives pour aider les personnes âgées dans l'utilisation des tablettes et smartphones. 

A Marseille, faire don de pain aux personnes les plus précaires - épisode du 19 juillet

projet_pain_et_partage.jpg

Entretien avec Benjamin Borel, co-fondateur de Pain et Partage. Pendant le confinement, cette boulangerie solidaire, qui a perdu 80% de ses commandes quotidiennes, a choisi de réorienter ses actions pour continuer à produire du pain, et en faire don aux populations les plus touchées par la crise.  

A Mulhouse, prendre soin de ceux qui nous soignent - épisode du 18 juillet

projet_hopital_mulhouse2.jpg

Entretien avec Bénédicte Deguille, directrice des ressources humaines adjointe de groupe hospitalier du Sud-Alsace, dont dépend l'hôpital de Mulhouse. Le personnel soignant a été confronté à une crise terrible, et la région de Mulhouse a été particulièrement touchée. Pour faire face à cette période traumatisante, l'hôpital de Mulhouse a mis en place une équipe mobile pour être à l'écoute des soignants, et a ouvert un espace dédié pour les prendre en charge. 

A Paris, se réinventer pour répondre aux problématiques du confinement - épisode du 12 juillet

projet_food_2_rue.jpg

Entretien avec Gauthier Hauchart, co-fondateur et directeur de Food 2 rue. Portant un projet à vocation sociale, l'association accompagne des femmes éloignées de l'emploi vers les métiers de la restauration. Pendant le confinement, l'association a choisi de poursuivre ses activités, et a produit 4000 repas complets qui ont ensuite été distribués aux SDF. 

« Restons unis » - épisode du 11 juillet

portrait_k.meaux_2.jpg

Entretien avec Karine Meaux, responsable Urgences de la Fondation de France. Pendant la crise de la Covid-19, la Fondation de France, l'AP-HP et l'Institut Pasteur ont lancé l'alliance « Tous unis contre le virus », qui a permis de soutenir 650 projets. 

Restons unis pour aider les plus vulnérables