Trois jeunes.
Santé des jeunes

Santé des jeunes

Repérage précoce, orientation et maintien dans le soin des jeunes en souffrance psychique

Date limite de dépôt de lettre de candidature
5 avril 2017 — santedesjeunes@fdf.org

Pourquoi ?

Parce qu’ils se sentent isolés et incompris de leur entourage, les jeunes en situation de détresse n’expriment souvent aucune demande spontanée. Il est donc crucial de permettre les conditions d’un repérage précoce et d’une orientation rapide et efficace vers un parcours de soins. 

Les addictions tout comme les troubles du comportement alimentaire ou la grande détresse psychique nécessitent un suivi spécifique et attentif des jeunes et de leur famille, qui sera un enjeu majeur dans l’évolution de la pathologie, notamment pour éviter sa chronicisation ou son aggravation.

Proposer des prises en charge adaptées, diverses, innovantes qui favorisent l’adhésion aux soins des jeunes patients est une visée indispensable. Le maintien de la vie sociale, familiale, de la scolarité ou de l’insertion socio-professionnelle est également un atout de taille pour éviter les ruptures de soins dans la prise en charge. 

Quels objectifs ?

  1. Renforcer les capacités des professionnels à évaluer les risques sous-jacents
  2. Développer de nouvelles actions à visée thérapeutique permettant de renforcer la prise en charge des jeunes et de leur famille
  3. Eviter les ruptures de soins et favoriser l’autonomie des jeunes 

En France, 600 000 jeunes sont frappés d’anorexie ou de boulimie.

Je souhaite être alerté(e) des derniers appels à projets

Qui peut répondre ?

  • les services hospitaliers publics qui accueillent adolescents et jeunes adultes ;
  • les structures de soin publiques, ou les établissements de santé privés d’intérêt collectif (ESPIC),
  • les centres de soins en addictologie, les consultations jeunes consommateurs ;
  • les structures accueillant des jeunes en difficulté (missions locales, centres éducatifs fermés, maisons des adolescents, centres sociaux, PAEJ, établissements scolaires, etc.)
  • les associations d’aide aux usagers et familles.

Nos experts

Le comité d’experts qui évaluera les projets est composé de spécialistes et/ou acteurs de la santé des jeunes. 

Présidente 

Mme Dominique LANTIEZ
Proviseur des Lycées Edmond LABBE de Douai

Membres

Mme Yaëlle AMSELLEM-MAINGUY
Sociologue - Chargée de recherche à l’Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire (INJEP)

Dr Corinne BLANCHET
Praticienne hospitalière, Hôpital COCHIN – Maison des adolescents – Maison de Solenn

Mme Christine FERRON
Déléguée Générale de la Fédération nationale d'éducation et de promotion de la santé (FNES)

Dr Alain FUSEAU
Médecin chef du pôle psychiatrie du Groupe hospitalier du Havre - Praticien hospitalier, responsable médical de l'unité d'hospitalisation pour adolescents Equinoxe

Dr Vincent GARCIN
Praticien Hospitalier Responsable du Pôle - EPSM Lille-Métropole

Dr Elsa MASSABIE
Médecin coordonnateur de la Maison des Adolescents de Dijon et Côte d’Or

Dr Aurélien VARNOUX
Conseiller technique DIR IDF de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ)
Praticien hospitalier à l’hôpital Robert BALLANGER

Pr Jean-Luc VENISSE 
Professeur de psychiatrie et d'addictologie