Des jeunes réparent des machines au repair café de Mazingarbe.

Les Lauriers

Repair Café : un café pour réparer et créer du lien

Pour créer du lien social entre les populations et répondre aux difficultés économiques, un centre social met en place un lieu d’échange et de partage des savoir-faire.

Des habitants acteurs d'un monde meilleur

Le Centre Social de Mazingarbe est un foyer d’initiatives portées par des habitants et appuyées par des professionnels. Il propose des activités variées sur tout son territoire d’intervention : le quartier de la Cité des Brebis et des 3 cités. Objectif ? Impliquer les habitants et en faire des acteurs de l’amélioration de leur quotidien pour imaginer un monde meilleur. Dans le cadre de la démarche « Mine d’idées » lancée par la Fondation de France, le Centre Social a lancé en 2014 un projet de café coopératif destiné à abriter des ateliers collaboratifs. Dès 2015, la mise en place d’un atelier 3D a eu un réel impact social, offrant aux participants une nouvelle façon d’appréhender le quotidien.

Impulser de nouvelles solidarités

Le « Repair Café » a ouvert en octobre 2015. C’est un lieu de réparation d’objets courants et de partage de savoir-faire. A l’heure de la baisse du pouvoir d’achat et du gaspillage de masse, il propose aux habitants, jeunes et adultes, d’unir leurs énergies pour embellir leur quotidien. Chacun vient chercher ce dont il a besoin et apporte ce qu’il peut. « Si quelqu’un apporte une cafetière cassée, nous la réparons ensemble sans contrepartie financière mais sous forme d’échange de compétences ou de services. Par exemple, la personne qui a fait réparer sa cafetière va aider quelqu’un à recoudre son pantalon », explique Florent Delory, à l’origine du projet. Grâce au Repair Café et à ses ateliers collaboratifs, un réseau de compétences se tisse, les problèmes sont mis en commun et les solutions trouvées ensemble. Les rencontres favorisent les échanges, les débats et permettent aux habitants de réfléchir et d’agir collectivement sur leur environnement.

Le Repair Café de Mazingarbe, Laurier 2017.

Une dynamique enclenchée

Le projet ne cesse d’évoluer avec l’aide des habitants, des bénévoles, des partenaires et des salariés. À venir : la création d’antennes « Repair Café » sur l’ensemble de la ville grâce à la « Repair Mobile », la création d’un local dédié au projet, la mise en place d’un « Labo Bidouille » et de partenariats avec les entreprises, les commerçants et les artisans locaux.

Florent DELORY, Responsable du projet

« La création du Repair Café a une vraie légitimité dans un quartier particulièrement touché par la précarité. Les gens ont bien compris que nous ne vendions pas un service de consommation, ils jouent le jeu. Parfois, ils arrivent en disant : « Je ne peux rien apporter en échange, je ne sais pas bricoler ». Alors, ils trouvent un autre moyen de participer. Ils rapportent des objets dont ils ne se servent plus, pour les donner au magasin gratuit de la structure, ils donnent un coup de main au bar, etc. Nous trouvons une place pour tout le monde et donnons à chacun la possibilité de révéler ce qu’il a en lui ».

Logo des lauriers 2017.

Un projet exemplaire

Le projet du Centre social de Mazingarbe a été financé par la Fondation de France dans le cadre du programme des Dynamiques territoriales.

Il a été récompensé d'un Laurier régional en juin 2017.